Question Santé       Facebook  Twitter  header vimeo
Inscription Newsletter  INSCRIPTION NEWSLETTERS  PRESSE

Content Banner   Collaborations

Vous êtes ici:

Dépistages

L'asbl Question Santé est impliquée dans divers programmes de dépistage mis en place en Wallonie et à Bruxelles.

Plusieurs programmes sont organisés par les autorités de santé: le dépistage du cancer du sein cancer du sein par mammotest, le dépistage du cancer colorectal par recherche de sang dans les selles et, pour les bébés, le dépistage des anomalies néonatales et de la surdité

Le cancer

Le cancer représente globalement la deuxième cause de mortalité dans la Fédération Wallonie-Bruxelles.

La prévention primaire des cancers passe à la fois par des modifications durables de certains modes de vie (alimentation, tabac, activité physique) et par la réduction de certains facteurs de risque connus, présents dans l’environnement de travail ou dans l’environnement général.

La prévention secondaire de certains cancers repose sur le dépistage. Ce dernier doit être "organisé", c’est-à-dire intégré dans un programme avec un protocole bien précis, reposant sur de solides bases scientifiques.
Seul un programme organisé permet

  • de réduire la mortalité et de réduire les effets négatifs liés à la maladie
  • de toucher un maximum d'individus.
  • de réduire les inégalités (socialesn culturelles, etc) d’accès au dépistage. 

 

Les anomalies congénitales et la surdité

Le dépistage néonatal permet de rechercher de façon systématique chez tous les nouveau-nés une affection avant que celle-ci n’entraîne des complications irréversibles.

Les maladies dépistées sont des maladies rares et graves pouvant entrainer la mort du nourrisson ou provoquer des séquelles graves comme un déficit intellectuel sévère. Le dépistage précoce permet une prise en charge et un traitement rapides empêchant l’apparition des séquelles graves. A la maternité, quelques gouttes de sang sont prélevées au niveau du talon du bébé et sont analysées. 

En Belgique, un à deux enfants sur mille sont atteints de surdité sévère à profonde. Un test pratiqué en maternité permet de s'assurer qu'un bébé ne souffre d'aucun trouble de l'audition. 

Partager