Question Santé       Facebook  Twitter  header vimeo
Inscription Newsletter  INSCRIPTION NEWSLETTERS  PRESSE

Bruxelles Santé Info n° 19

Capture decran 2015 09 30 a 09.16.58Au menu de ce numéro de septembre :

Vieillissement, handicap... Adapter sa maison, une solution économique

Les "PointCulture" (ex-Médiathèque)

Bons plans santé : Protéger ses oreilles contre le bruit

pdfTélécharger le Bruxelles santé info 19493.19 Ko

 

Vieillissement, handicap... Adapter sa maison, une solution économique

Pour beaucoup de personnes âgées, des gestes de la vie quotidienne peuvent devenir plus difficiles. A cause d’une perte de la force musculaire, des troubles de l’équilibre ou des problèmes pour se déplacer. La vie à la maison peut aussi être compliquée pour des personnes présentant un handicap physique, mental ou sensoriel (aveugles, malentendantes, sourdes, etc.).

Trop souvent et rapidement, les proches pensent qu’un placement en maison de repos ou en institution spécialisée, c’est mieux.

Pourtant, des adaptations du lieu de vie peuvent permettre aux personnes en perte d’autonomie de vivre chez elles. Des astuces et bricolages peuvent les aider à accomplir des gestes simples, comme ouvrir le couvercle d’un pot de confiture, ramasser un objet sans se baisser, etc.1

Qui peut vous aider ?

L’asbl Solival dispose d’une équipe d’ergothérapeutes qui peuvent, sur demande, effectuer une visite de votre domicile.2

L’ergothérapeute envoyé(e) par Solival vous conseillera un choix d’aides techniques, un projet d’aménagement de votre maison en fonction de vos besoins, capacités et habitudes de vie.

Il ou elle évaluera avec vous les différents obstacles que vous rencontrez dans votre vie à la maison. Cette évaluation lui permettra d’établir un dossier personnalisé.

Vous pouvez aussi faire des essais de certains aménagements dans la salle d’exposition de Solival.

Bon à savoir

Une liste d’aides techniques «Systèmes D» que vous pouvez réaliser vous-même est disponible sur www.solival.be. Les services proposés par Solival sont entièrement gratuits et accessibles à tous.

Comment les contacter ?

Tél. : 070/221.220
Salle d’exposition : Site du Centre hospitalier Valida. Avenue Josse Goffin, 180 à 1082 Berchem-Sainte-Agathe (Appeler pour connaître les heures d’ouverture).

1 Source : Rester chez soi, http://www.mongeneraliste.be
2 Ergothérapeute (ergothérapie), http://sante-medecine.commentcamarche.net

Les "PointCulture" (ex-Médiathèque)

Pour emprunter des CD, DVD, jeux, etc.

PointCulture propose un programme d’activités culturelles, conférences, concerts, ateliers, expositions et projections.

Côté musiques...

Vous aimez la musique, vous écoutez souvent ce qui passe à la radio ou vos propres CD. Vous appréciez particulièrement un genre de musique, mais vous souhaitez en découvrir d’autres. PointCulture est certainement l’endroit idéal pour faire vos premiers pas dans le vaste monde musical.

Les conseillers de PointCulture – appelés aussi médiathécaires – vous aideront à faire votre chemin à travers la musique classique, le rock, la pop, l’électro, la chanson française, le Soul, le Rap, le Jazz, les « Musiques du Monde »...

... et côté films et documentaires

Vous pouvez choisir de regarder vos films à la télévision, au cinéma ou, simplement, de les acheter. Une autre solution : faire votre choix parmi le large éventail mis à votre disposition par PointCulture. Quelles sont vos chances de (re)voir un film de 1939 tel Autant en emporte le vent, des séries dont vous avez raté un ou plusieurs épisodes, de découvrir des films qu’on ne voit pas dans les grandes salles de cinéma? Ou encore une pièce de théâtre ?... Une visite au PointCulture le plus proche de chez vous est peut-être nécessaire.

Bien d’autres services encore

Il est également possible de louer des jeux pour PC (DVD ou CD-Rom), Playstation (2, 3, 4), Nintendo DS, Wii, Xbox (360, One)... Vous n’y connaissez pas grand-chose aux jeux à console? Vos enfants seront probablement mieux informés que vous et peut-être plus intéressés.

Envie d’apprendre le néerlandais, l’italien ou l’arabe (classique, algérien, marocain, pour les enfants, etc.)? Vous ne suivez pas encore de cours et vous souhaitez déjà commencer par vous-même ? PointCulture tient à votre disposition différents types de support pour faciliter l’apprentissage des langues.

Combien ça coûte ?

- Pour pouvoir bénéficier des services offerts par PointCulture, il faut devenir membre.
- Une inscription à vie coûte 10 euros.
- Différentes formules de location existent.

Louer revient moins cher qu’acheter.

Plus d’info ?

Plusieurs espaces de PointCulture sont accessibles en Région de Bruxelles-Capitale.

Pour connaître le PointCulture le plus proche de chez vous, consultez le site http://pointculture.be/

Bons plans santé : Protéger les oreilles contre le bruit

La musique occupe une place de choix parmi nos loisirs. Avec le gsm, lecteur MP3 ou iPod, il est rare aujourd’hui de ne pas croiser quelqu’un portant un casque audio ou des écouteurs coincés dans les oreilles. Les discothèques, concerts et festivals de musique attirent, eux, toujours plus de monde. Si tous ces sons font plaisir, ils sont souvent trop élevés et font souffrir nos oreilles.

Le décibel (dB) est l’unité qui rend compte de l’intensité sonore. 0 dB est le minimum que l’oreille humaine peut percevoir. Entre 80 et 90 dB, l’oreille humaine peut commencer à subir des dommages. Souvent, le volume sonore dans les appareils utilisés par de nombreux jeunes ou dans les milieux festifs dépasse largement la limite de 90 dB. C’est une erreur de croire que le corps et les oreilles s’habituent au bruit.

Quels risques ?

L’excès de bruits entraîne des risques sérieux pour la santé. Des oreilles qui écoutent, par exemple, la musique trop fort, trop longtemps ou trop souvent, peuvent souffrir d’acouphènes. Ce sont des bruits qui ressemblent à des sifflements ou à des bourdonnements alors que la personne n’est pas entourée de bruits.

Il y a aussi le risque d’hyperacousie: «On perçoit comme forts ou douloureux des bruits perçus par les autres comme normaux ou faibles »1. Ou encore le risque est de souffrir d’une réduction soudaine, complète ou partielle, de l’audition d’une oreille (= surdité brusque).

Comme autres effets négatifs possibles : une fatigue auditive, un sommeil perturbé, de moins bonnes performances à l’école ou au travail, du stress, etc.

Quelles précautions prendre ?

Pensez à régler vos appareils audio à des volumes sonores qui ne font pas souffrir les oreilles. Lors de l’achat de baladeurs (MP3, iPod, etc.), préférez ceux qui sont limités à 90 dB. Pour les discothèques et concerts, pensez à utiliser des protections auditives (par ex., des bouchons d’oreilles, des boules Quiès). Lors des fêtes où la musique est forte, faites des pauses (10 minutes tous les trois quarts d’heure ou 30 minutes toutes les deux heures). Attention aussi à ne pas rester à côté des haut-parleurs. Si vous êtes fatigué ou souffrant, vos oreilles sont encore plus fragiles.

1 Décibels – Protégez vos oreilles, Modus Vivendi asbl, 2007, p.20.