Question Santé       Facebook  Twitter  header vimeo
Inscription Newsletter  INSCRIPTION NEWSLETTERS  PRESSE

Content Banner   Publications périodiques

Vous êtes ici:

Bruxelles Santé Info n°22

bxlsante22 CoverAu menu dans ce numéro de juin :

Du matériel sanitaire au moindre coût

Les centres de planning familial

mal de dos : on peut l'éviter

pdfTélécharger le Bruxelles Santé Info n°22472.21 Ko

 

Du matériel sanitaire au moindre coût

Un accident ou une maladie peut réduire votre mobilité et/ou votre autonomie. Dans certaines situations, vous aurez besoin d’aide d’autres personnes. Dans d’autres, vous pourrez continuer à vous déplacer ou assumer vos activités seul(e). En vous aidant, par exemple, de matériel médical ou paramédical.

Dans quels cas ?

  • Vous êtes tombé et vous avez besoin de béquilles.
  • Vous avez des difficultés à marcher à cause d’un accident, d’une maladie ou de l’âge. Pour vous déplacer, vous avez besoin d’un cadre de marche, d’un déambulateur ou d’une voiturette.
  • Votre médecin vous a prescrit un peu d’exercice à faire et vous avez besoin d’un vélo d’appartement.
  • Après une hospitalisation, vous avez besoin d’un lit médical chez vous.
  • Après un accouchement, vous avez besoin d’un tire-lait électrique.
  • Etc.

Une solution, la location

Les prix de location veulent être accessibles à tous. Une caution ou une garantie à verser peut être demandée. Vous récupérerez votre caution au moment où vous rendrez le matériel emprunté en bon état.

Besoin de matériel pour une longue période ?

Parfois, il faut plutôt envisager l’achat du matériel médical ou paramédical.

Le Service PHARE de la Commission communautaire française (COCOF) peut prendre en charge totalement ou en partie les frais d’achat de matériel d’aide et de soins.
Espace-Accueil du Service PHARE : Rue des Palais, 72 – 1030 Bruxelles.
Tél. : 02 800 82 03 (Du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00).

Où vous renseigner ?

  • La plupart des mutualités disposent d’un service de prêt de matériel. Avec, parfois, des conditions avantageuses pour leurs affiliés (= membres).
  • Contactez votre mutualité si vous avez des questions.
  • Vous pouvez aussi vous adresser au Service de prêt de matériel de la Croix-Rouge.

Les centres de planning familial

Pour la vie sexuelle et affective, et plus encore

C’est quoi ?

Dans un centre de planning familial, vous pouvez aborder* : la contraception, la grossesse, l’avortement, les maladies sexuellement transmissibles (MST) dont le sida, les difficultés conjugales, l’adolescence, les relations parents-enfants, etc.
Le centre de planning familial est un lieu où chacun peut trouver un soutien et/ou une aide. Peu importe l’âge, les adolescents, les adultes et les enfants sont accueillis avec respect.

Dans un planning familial, il est aussi possible d’avoir des préservatifs, un test de grossesse, la pilule du lendemain (après une relation sexuelle non protégée)...

Comment ça se passe ?

Le centre de planning familial travaille avec une équipe composée de : médecins, infirmières, assistants sociaux, psychothérapeutes, juristes, etc. Vous pouvez vous présenter à l’accueil d’un planning sans prendre de rendez-vous. Vous serez accueilli en toute discrétion et dans le respect de vos convictions et orientations sexuelles. L’accueillant.e vous dirigera vers la consultation adéquate en fonction de votre demande ou besoin.

 * http://www.loveattitude.be

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à pousser les portes d’un planning. 
Maud, 18 ans.
Ce sera notre première fois. Nous avons besoin de préservatifs et d’informations sur les moyens de contraception...
Pierre, 54 ans.
Ça ne va pas bien dans mon couple depuis un moment. Je me sens mal, je crie sur ma femme et mes enfants. Parler en famille est devenu compliqué. Qu’est-ce que je peux faire pour sortir de cette situation ?...
Farah, 42 ans.
Après mon divorce, je me suis remise avec quelqu’un. Nous avons eu un bébé. Avec ses enfants et le mien, issus de nos premières unions, il y a maintenant quatre enfants à la maison. Tout marche très bien et nous pensons à l’avenir. Faut-il que j’achète une nouvelle maison avec lui ou dois-je racheter la partie de son ex-femme ? Comment voir clair ?...

BSI22 encart

Ça coûte cher ?

Le prix ne doit jamais être un frein pour vous rendre dans un centre de planning.

Le prix peut être adapté en fonction de la situation financière de chacun(e). Pour les consultations médicales, le tarif INAMI est appliqué. N’hésitez donc pas à prendre contact avec le centre où vous souhaitez vous rendre et demander ses tarifs.

Davantage d’informations ?

Bruxelles compte environ trente centres de planning. Il en existe certainement un près de votre domicile. Pour avoir la liste de tous les plannings ainsi que des informations complémentaires, rendez-vous sur le site www.loveattitude.be. Vous pouvez aussi téléphoner à une des quatre fédérations de centres de planning.

  • Fédération des Centres de Planning et de Consultations (FCPC) – Tél. : 0473 53 67 63
  • Fédération des Centres de Planning Familial des Femmes Prévoyantes Socialistes (FPS-CPF) – Tél. : 02 546 14 33
  • Fédération des Centres Pluralistes de Planning Familial (FCPPF) – Tél. : 02 514 61 03
  • Fédération Laïque des Centres de Planning Familial (FLCPF). Tél. : 02 502 82 03

Bons plans santé

Mal de dos : on peut l’éviter

 Le mal de dos est un des premiers problèmes de santé pour lesquels on va consulter (= voir) un professionnel de santé. Il provient souvent du mauvais traitement que nous faisons subir à notre dos tous les jours : une mauvaise position assise, la sédentarité (= ne pas beaucoup bouger), une mauvaise literie, le stress, le fait de soulever quelque chose de lourd n’importe comment... Quelques gestes simples vous aideront à éviter le mal de dos commun.

Cela commence tout petit

Prévenir les problèmes du dos commence tôt. Par exemple, le cartable de nos enfants devrait être porté sur le dos. Mais il est bien souvent trop lourd. Ce n’est pas bon pour leur dos. Avec les professeurs, les autres parents de l’école et vos enfants, vous pouvez cherchez une solution pour alléger le cartable. Lorsque vous devez (r)acheter un nouveau cartable, pensez aussi à ce qu’il soit adapté à votre enfant.

Le poids du cartable ne doit pas dépasser 10 % du poids de l’enfant. Par exemple, un enfant pèse 30 kg : son cartable ne doit pas peser plus de 3 kg.

Dans la vie quotidienne

  • Vous avez surtout mal au dos le matin ? Demandez-vous si le coupable n’est pas votre literie. Votre matelas doit être ni trop mou ni trop dur ; le sommier doit donner un soutien ferme.
  • Evitez de porter des charges trop lourdes. Si vous devez soulever des objets ou une personne, pensez à fléchir les genoux.
  • Devant un écran d’ordinateur ou votre télévision, maintenez votre dos le plus droit possible.
  • Pratiquez régulièrement une activité physique qui permettra de détendre votre dos.
  • Chassez autant que possible le stress, la colère et toutes les autres émotions négatives de votre vie.
  • Les talons hauts ne sont pas bons pour le dos. Préférez des souliers avec des petits talons (trois ou quatre centimètres), des baskets...

Des questions ?

Parlez-en avec votre médecin généraliste.