Question Santé       Facebook  Twitter  header vimeo
Inscription Newsletter  INSCRIPTION NEWSLETTERS  PRESSE

Content Banner   Publications périodiques

Vous êtes ici:

Bruxelles Santé Info n° 10

bsi10Au menu de ce numéro de juin 2013

♦Hospitalisation moins chère : bien choisir sa chambre d'hôpital

♦Des sorties et activités culturelles pour 1,25 €

♦Bons plans santé : circuler à vélo en ville

pdfTélécharger bruxelles_sante_info_10.pdf666.8 Ko

 

Hospitalisation moins chère   Bien choisir sa chambre d’hôpital

Pour que votre facture après une hospitalisation ne soit pas trop importante, choisissez une chambre commune ou une chambre double.

Vos choix sont importants pour ce que vous de- vrez payer après.

Des problèmes de santé peuvent vous amener (vous ou un membre de votre famille) à être hospitalisé.

En cas d’hospitalisation, lors des démarches administratives, déclarez que vous voulez une chambre commune ou à deux lits.

Combien coûte une chambre à l’hôpital ?

Le montant de votre facture finale dépend de plu- sieurs éléments, notamment du type de chambre que vous aurez choisi. A l’hôpital, il existe trois types de chambres: des chambres communes (= avec plusieurs lits), des chambres doubles (= avec deux lits) et des chambres individuelles ou particulières (= avec un lit). Si vous choisissez :

Une chambre commune ou une chambre à deux lits: vous ne payerez que les frais fixes (= votre ticket modérateur). Votre mutualité prend directement en charge les autres frais.

Attention, certains frais comme l’utilisation de la télévision et du téléphone pendant votre hospitalisa- tion ne sont pas pris en charge par votre mutualité.

Une chambre particulière (= à un lit): vous payerez les frais fixes, les suppléments de chambre et les suppléments d’honoraires. Ces suppléments restent à votre charge.

Pour ne pas payer beaucoup ?

Il est très important de commencer par vous renseigner. Avant votre hospitalisation, allez à l’hôpital et demandez un exemplaire de la déclaration d’admission. Lisez-la attentivement chez vous. Si vous ne comprenez pas, demandez à quelqu’un d’autre de la lire pour vous et de vous l’expliquer.

D’autres questions ?

Informez-vous auprès de votre mutualité.

Rectificatif :Dans le numéro précédent (= BSI n°9), une erreur s’est glissée dans l’information concernant les honoraires conventionnés.Les kinésithérapeutes sont soit conventionnés soit non conventionnés. Ils ne sont jamais conventionnés partiellement.

Des sorties et activités culturelles pour 1,25 €

Souvent après avoir payé votre loyer et vos factures, il ne vous reste plus beaucoup d’argent. Le manque d’argent ne vous permet pas d’aller regarder un film, une exposition ou de vous rendre à un festival de musique. Vous aimeriez pourtant de temps en temps sortir. La solution pour vous est peut-être d’utiliser les tickets Article 27.

-Ces tickets vous permettent d'aller dans beaucoup de lieux culturels à Bruxelles.bsi2 10

-Ils vous permettent aussi d'apprendre à chanter,à dessiner ou à faire de la musique : les possibilités d’utilisation des tickets Article 27 sont nombreuses et variées.

Avec un ticket Article 27, vous ne payez que 1,25  euro , les sorties et activités culturelles qui vous intéressent.

Pour qui ?

Les tickets Article 27 sont disponibles pour toutes les personnes qui ont un petit revenu. Par exemple, si vous avez un petit salaire ou si vous êtes bénéficiaire d’une allocation de chômage, du revenu d’intégration sociale (RIS), etc.

Quels avantages pour vous ?

◊Sortir seul ou avec des amis

J’aime beaucoup regarder les films. Mais je ne vais presque pas au cinéma parce que c’est trop cher pour moi et mes enfants. Mon assis- tante sociale m’a parlé des tickets Article 27. Grâce à ça, j’ai pu, avec ma voisine Hayat, aller regarder un film d’amour iranien dans un cinéma en ville. Après, nous avons aussi été à un festival de films indiens au centre culturel près de chez nous. Nous avons beaucoup aimé et nous nous sommes bien amusées.

◊Partager des activités en famille

Nous avons quatre enfants, alors sortir, c’est pas facile : ça coûte trop cher. Souvent, la famille vient à la maison et, parfois, nous allons voir des amis. Ou, quand il fait beau, nous amenons les enfants jouer au football au parc. Ça, c’était avant de connaître les tickets Article 27. La première fois, avec les tickets, toute la famille a été au musée des dinosaures. Les enfants ont aimé même si le plus petit a eu un peu peur. Mais son papa l’a pris et expliqué que les animaux n’étaient pas des vrais.

◊Découvertes et créations

Je suis célibataire et au chômage depuis longtemps. Je suis bénévole au restaurant social de ma commune. Les autres bénévoles organisent beaucoup de sorties. Avant je ne voulais pas sortir. Mon français n’est pas bon et je me sens pas vraiment bien avec les gens. Mais le pro- blème aussi, c’est l’argent... Au restaurant, ils veulent que moi je fasse des activités avec les autres. Parce que ce serait bien pour moi, ils ont dit. On m’a donné des tickets Article 27. Tout notre groupe a été au BOZAR écouter un concert de musique classique. Personne ne connaissait : des gens ont aimé et d’autres pas. Mais c’était une sortie avec une bonne ambiance. Avec les tickets Article 27, je me suis inscrit à un cours de création artistique donné par un théâtre. Nous fabri- quons des décors pour le théâtre. Je connais plus de gens et j’ai des amis aussi maintenant.

Plus d’informations ?

Contactez l'asbl Article 27 en téléphonant au 02 646 30 28 ou allez voir le site www.article27.be

Sinon,renseignez-vous auprès du CPAS de votre commune

Bons plans santé    Circuler à vélo en ville

bsi 310En ville, de plus en plus de personnes choisissent de rouler à vélo. Peut-être avez-vous déjà pensé faire comme elles ? Mais pas encore parce que vous vous posez beaucoup de questions: est-ce qu’acheter un vélo coûte cher? Est-ce plus difficile d’utiliser ce moyen de transport ?... Pour vous il peut être intéressant d’utiliser un service de location de vélos.

Les prix d’abonnements (= pour devenir client) va- rient selon les sociétés de location de vélos. Les prix de location (= utilisation) varient aussi : mais ils ne sont pas très élevés.

Le vélo est un moyen de transport pas cher qui vous permet de vous rendre à votre travail, de faire des petites courses et de vous promener seul ou en famille.

 

Où louer un vélo ?

◊Les Points vélos:il en existe cinq à Bruxelles. Il y a un Point vélo au numéro 40 du Boulevard du Triomphe (= Université VUB/ULB) et quatre autres à la Gare du Nord, Gare Centrale, Gare du Luxembourg et Gare du Midi.Plus d'infos? Consultez le site www.bruxellesmobilite.irisnet.be /articles/velo/Ou-s-equiper

◊Le service Villo ! : ce service de location a plusieurs stations de vélos dans toute la capitale. Il vous per- met de louer et de rendre un vélo en peu de temps. Vous pouvez, par exemple, louer un vélo à une station près de votre maison et le rendre où vous voulez (par exemple, près de votre lieu de travail). Vous pouvez louer pour une année, une semaine ou une journée. -

Plus d'infos ? Consultez le site www.villo.be ou téléphonez au numéro payant 078 05 11 10

◊Le service Blue Bike :-ce service dispose de stations de vélos dans les gares Bruxelles Centrale, Bruxelles Luxembourg et Bruxelles Midi. Si vous louez un vélo Blue-bike à un endroit (par exemple, à la gare Bruxelles Midi), vous devrez le rendre au même endroit.

La Maison des Cyclistes PRO VELO Bruxelles au numéro 15 rue de Londres à Ixelles. Vous pouvez emprunter un vélo pour quelques heures, un jour, un week-end ou pour plus de trois jours. Vous pouvez louer un vélo de ville, un vélo à assistance électrique, un vélo avec un siège pour enfant ou un vélo pour votre enfant. Téléphonez au 02 502 73 55.

Acheter un vélo pas cher

Si rouler à vélo vous plaît beaucoup ou si vous voulez utiliser plus ce moyen de transport, il peut être intéressant pour vous d’acheter un vélo d’occasion. Voici trois adresses où vous pouvez avoir plus d’information: à l’Atelier vélo de CYCLO asbl(Tel 02513 95 55) au GRACQ (Tel 05 502 61 30) ou PRO VELO( Tel 08 502 73 55)

Utiliser le vélo pour circuler, c’est bon pour la santé et ça permet aussi de faire de Bruxelles une ville moins polluée et plus agréable à vivre pour tout le monde.