Question Santé       Facebook  Twitter  header vimeo
Inscription Newsletter  INSCRIPTION NEWSLETTERS  PRESSE

Content Banner   Publications périodiques

Vous êtes ici:

Bruxelles Santé Info n° 14

BSI 14 cover Au menu de ce numéro de juin 2014:

♦ Contraception: un peu moins chère avec le remboursement

 Les Centres d’Action Sociale Globale ou CASG: de nombreux services bienvenus pour vous

♦ Bons plans santé: avoir un frigo propre et bien rangé

 pdfTélécharger Bruxelles Santé Info n° 141019.81 Ko

 

 

Contraception, un peu moins chère avec le remboursement

La contraception est un moyen utilisé pour éviter une grossesse non désirée suite à un rapport sexuel. Il existe aujourd’hui un large choix en matière de contraception.

On distingue deux grandes familles de moyens contraceptifs.

Les méthodes hormonales: la pilule contraceptive, le patch, l’anneau vaginal, l’implant, la piqûre contraceptive, la pilule du lendemain.
Les moyens mécaniques: le stérilet, le préservatif masculin (= capote), le préservatif féminin, les spermicides, le diaphragme et la cape cervicale.

Comment faire son choix ?

La meilleure contraception est celle qui convient le mieux à chaque femme.
Par exemple, une femme peut être satisfaite avec la pilule contraceptive alors qu’une autre peut être très contente du stérilet au cuivre qu’elle utilise. Votre médecin généraliste ou votre gynécologue est le mieux placé pour vous ai- der à choisir le moyen contraceptif qui sera le mieux pour vous. N’hésitez pas à discuter des différentes possibilités avec lui ou avec elle.

Le prix est l’autre point à ne pas négliger au moment de choisir sa contraception. Les prix sont très variables. Ils dépendent des produits et de leur conditionnement. Le prix d’une boîte de pilules contraceptives, par exemple, dépend du nombre de plaquettes qu’elle contient. À l’achat, une boîte de treize plaquettes de pilules coûtera plus cher que celle qui n’en contient que trois, mais sera moins chère au quotidien.

Comment payer moins ?

Il faut savoir qu’en Belgique, la contraception est peu remboursée par l’assurance soins de santé obligatoire. Certaines mutuelles proposent des remboursements supplémentaires. Pour bénéficier d’un remboursement de l’assurance soins de santé, pensez avant tout à consulter votre médecin pour avoir une prescription médicale.

La contraception est mieux remboursée pour les jeunes qui n’ont pas encore atteint l’âge de 21 ans. Le remboursement peut être total ou partiel en fonction du type de produit. Renseignez-vous auprès de votre médecin ou auprès du centre de planning familial le plus proche de chez vous.
Si vous avez plus de 21 ans, informez-vous au- près de votre médecin ou de votre mutuelle pour savoir à quels remboursements supplémentaires vous pouvez avoir droit.
N’oubliez pas que les moyens de contraception génériques sont toujours moins chers que des produits de marque.

 

Les Centres d’Action Sociale Globale ou CASG: de nombreux services bienvenus pour vous

Les Centres d’Action Sociale Globale (CASG) sont des centres de service social qui offrent différents types de services. Ils ont trois missions principales :

  • lutter contre la pauvreté ;

  • combattre l’isolement social ;

  • favoriser l’accessibilité aux droits sociaux. 

Les centres accueillent toute personne isolée, famille, groupe ou public spécifique en difficulté. Ils sont ouverts à tous et leurs services sont entièrement gratuits. L’aide est apportée par des professionnels, assistants sociaux, dans le respect des convictions de chacun. Les CASG garantissent la confidentialité de leurs consultations. Il en existe dix à Bruxelles.

BSI 14 casgUne histoire pour comprendre

L’histoire est celle de la famille Bouttioux-Dragodanova qui est composée de :

  • David, le chef de famille ;
  • Varvara, sa femme ;
  • Tatiana, la fille de Varvara.

David et Varvara sont mariés depuis deux mois.
Tous les trois habitent pour le moment chez la maman de David, hors de Bruxelles. Ils voudraient trouver un logement pas cher dans la capitale. David vient en effet d’y être engagé. Varvara, d’origine bulgare, ne parle pas bien le français. Elle voudrait travailler.
Et aussi : savoir lire les inscriptions ; communiquer avec ses voisins ; aider Tatiana, sa fille de 7 ans, à faire ses devoirs, etc.

Que peut faire un CASG ?

Un CASG va commencer par accueillir la famille.
Après une écoute attentive et discussion avec elle, le centre leur propose :

  • de les accompagner dans leurs démarches de recherche d’un logement ;

  • de les aider à remplir les papiers pour les allocations familiales ;
  • d’inscrire Varvara au cours de français langue étrangère (2e niveau) ;

  • d’inscrire Tatiana à l’école de devoirs de la Maison de quartier partenaire.

Des problèmes et des solutions

Un CASG offre une multitude d’autres services.
Il peut réorienter vers d’autres services spécialisés. Dans le cas de la famille Bouttioux-Dragodanova, le centre va aussi discuter avec elle de la possibilité :

  • d’aider David, qui sort d’une dépression après deux ans de chômage, à prendre contact, s’il le souhaite, avec le psychologue du centre de santé mentale partenaire ;
  • de mettre Tatiana, qui désire rencontrer d’autres personnes, en relation avec une association locale qui propose des ateliers «Cuisine», «Femmes & Bien-être », « Jardin solidaire » ;
  • d’avoir accès, à petits prix, aux multiples activités, pour enfants et adultes, du centre culturel partenaire, etc.

Tout en proposant les mêmes services de base, les CASG offrent aussi certains services qui leur sont propres.

Plus d’infos ?

Renseignez-vous auprès du service social le plus proche de votre domicile.

  •  Centre de Service et d’Aide à Domicile (CSàD), Rue de Bordeaux, 62A – 1060 Saint-Gilles. Tél. : 02 537 98 66
  • Centre de Service Social de Bruxelles Sud-Est, Rue de la Cuve, 1 – 1050 Ixelles. Tél. : 02 648 50 01
  • Entr’Aide des Marolles, Rue des Tanneurs, 169 – 1000 Bruxelles. Tél. : 02 510 01 80
  •  Espace P..., Rue des Plantes, 116 – 1030 Schaerbeek. Tél. : 02 219 98 74
  • Espace Social Télé-Service, Boulevard de l’Abattoir, 28 – 1000 Bruxelles. Tél. : 02 548 98 00
  • CASG pour les Familles, Avenue Emile de Béco, 109 – 1050 Ixelles. Tél. : 02 505 58 01
  • Service Social Juif, Avenue Ducpétiaux, 68 – 1060 Saint-Gilles. Tél. : 02 538 81 80
  • Solidarité Savoir, Boulevard Léopold II, 100 – 1080 Molenbeek-Saint-Jean. Tél. : 02 513 54 66
  •  Tels Quels, Rue Marché au Charbon, 81 – 1000 Bruxelles. Tél. : 02 502 11 57
  • Wolu-Services asbl, Avenue Andromède, 63/2 – 1200 Woluwe-Saint-Lambert. Tél. : 02 761 11 80
     

♦ Bons plans santé: avoir un frigo propre et bien rangé

Vos aliments se conservent mieux et plus long- temps dans un frigo frais et sain. Votre frigo contient certainement des produits laitiers, des légumes, de la viande, du poisson, des boissons, etc. Cela fait beaucoup de produits qui laissent des traces et des odeurs.

Si votre frigo n’est pas régulièrement nettoyé, il peut rapidement devenir un nid à bactéries. Et vos aliments risquent d’être contaminés. Ce qui peut provoquer des désagréments digestifs (diarrhée, vomissements, douleurs abdominales...). Pour éviter ces risques, pensez à nettoyer régulièrement votre frigo.

Il est conseillé de nettoyer son frigo une à deux fois par mois. Si vous faites attention à bien emballer vos aliments cuits ou entamés, vous pouvez le laver tous les mois.

Comment nettoyer l’intérieur ?

BSI 14 frigo

Avant de nettoyer votre réfrigérateur, commencez par sortir tous les aliments qui s’y trouvent. Vous pourrez ainsi accéder à toutes les parties.

Dans un récipient, mettez à parts égales un peu d’eau chaude et de vinaigre blanc. Vous pouvez y ajouter quelques gouttes de citron pour le parfumer un peu. Lavez ensuite votre frigo en utilisant une éponge trempée dans ce mélange. N’oubliez pas de nettoyer les parties que vous avez pu sortir comme les étagères et le bac à légumes. Après le nettoyage, vous n’avez pas besoin de rincer. Passez juste un chiffon doux et propre pour sécher.

Pensez aussi à dégivrer votre frigo tous les trois mois environ. L’accumulation de givre ou de glace augmente sa consommation d’énergie. Un dégivrage régulier vous permettra de faire des économies.

Attention : Evitez d’utiliser des produits détergents ou l’eau de Javel. Le vinaigre blanc coûte moins cher et est plus respectueux de votre santé et de l’environnement.

 

Comment bien le ranger ?

Dans un frigo, la température n’est pas la même partout. Certaines parties sont plus froides que d’autres. Vos aliments ne doivent pas tous être conservés à la même température. Rangez-les au bon endroit dans votre frigo. Avant, vérifiez ce que dit le mode d’emploi de votre frigo.

Sauf indication contraire, vos aliments doivent être rangés en fonction des différentes zones de froid de votre frigo.

  • Le congélateur (-18°C) : Rangez les produits surgelés (glaces, sorbets...)

  • La zone fraîche (entre 4°C et 6°C): Placez les viandes et légumes cuits, les pâtisseries, les yaourts, la crème fraîche, les sauces, les fromages à pâte dure ou semi-ferme...
  • La zone froide (entre 0°C et 4°C) : Déposez les viandes et les poissons crus, les jus de fruits frais, la charcuterie, les plats cuisinés, les fruits de mer...
  • Le bac à légumes (entre 4°C et 6°C) : Mettez les fruits et légumes frais.
  • La porte (entre 6°C et 8°C): Installez les œufs, beurre, confitures, boissons, sauces (mayonnaise, ketchup)...