Question Santé       Facebook  Twitter  header vimeo
Inscription Newsletter  INSCRIPTION NEWSLETTERS  PRESSE

Content Banner   Publications périodiques

Vous êtes ici:

Bruxelles Santé Info n° 17

cover bsi 17Au menu de ce numéro de mars 2015: 

♦ Faire garder son enfant malade: prenez vos renseignement avant

♦ Les épiceries sociales: économiser pour d'autres dépenses

♦ Bons plans santé: la Fête des Voisins ou l'art du bien "voisiner"

pdfTélécharger Bruxelles Santé Info n° 17799.1 Ko

 

 

♦ Faire garder son enfant malade: prenez vos renseignement avant

Vous avez peut-être déjà été confronté(e) à une grosse angine, une otite ou une varicelle contractée par votre enfant. Ces maladies nécessitent souvent qu'il/elle reste à la maison. Comme parent, il n'est pas toujours possible de rester à ses côtés. Il peut aussi arriver que personne de votre entourage ne puisse venir garder le/la jeune malade. Savez-vous que vous pouvez faire appel à des services de garde d'enfants malades ?

Qui pouvez-vous appeler ?

Différents services proposent des gardes d'enfants malades à domicile.

  • La plupart des mutuelles disposent d'un tel service ou peuvent orienter vers un service partenaire quand elles ne peuvent vous envoyer un(e) garde malade.
  • Des CPAS organisent également des services de garde d'enfants malades à domicile 1.
  • Quelques services privés, comme les associations Les Libellules, Aide et Soins à domicile Bruxelles, la Centrale des soins à domicile – Ptit Loups, etc., peuvent, à votre demande, envoyer une personne garder votre petit malade.

Comment faire ?

garde enfant malade bsi17Pour accéder aux services de garde d'enfants malades, il y a des conditions à remplir.

  • L'un des parents doit travailler ou alors celui qui ne travaille pas doit apporter la preuve qu'il ne peut garder son enfant parce qu'il est lui-même malade.
  • Vous devez fournir un certificat de maladie de votre enfant.
  • Votre enfant doit être âgé d'au moins 3 mois et au maximum de 14 ou 15 ans.
  • Le recours aux services est limité dans le temps et la durée.

Les prix sont variables d'un service à l'autre et dépendent de différents critères. Au-delà d'un certain nombre d'heures et/ou de jours, le coût par heure peut être plus élevé. La plupart des mutuelles réservent leurs services à leurs membres en ordre de cotisation...

Vous souhaitez avoir plus d'infos ?

N'hésitez pas à prendre contact dès à présent avec votre mutuelle ou le service social de votre commune.

1 Garde d'enfants malades à domicile, www.hospichild.be

 ♦ Les épiceries sociales: économiser pour d'autres dépenses

Une incapacité de travail (maladie chronique, accident), un divorce peuvent entraîner une baisse de revenu. Une diminution de revenu, un petit salaire ou une petite pension nécessitent de faire plus attention aux dépenses de son ménage. Faire ses courses dans une épicerie sociale peut aider à faire des économies pour les consacrer à d'autres postes de dépenses importants (logement, électricité/gaz, soins de santé).

Qu'est-ce que c'est ?

Une épicerie sociale est un magasin ouvert aux personnes qui ont des difficultés économiques et/ ou sociales. Les personnes peuvent ainsi accéder à des produits alimentaires et sanitaires (= d'hygiène) de qualité. Dans une épicerie sociale, elles peuvent choisir les produits qu'elles veulent et les acheter à un prix plus bas que le prix du marché.

Une épicerie sociale est une forme d'aide alimentaire qui souhaite favoriser l'autonomie financière et alimentaire de ses bénéficiaires. Les bénéficiaires restent maîtres de leurs achats.

Pour qui ?

L'accès à une épicerie sociale est soumis à des critères financiers et sociaux, et est octroyé par un service social. La demande peut être soutenue par l'assistant(e) sociale, par exemple si :

  • vous traversez une situation financière difficile,
  • votre revenu est peu élevé (petit salaire ou petite pension),
  • vous êtes une famille monoparentale (= seul(e) avec vos enfants), isolé(e), pensionné(e)).

Vous pouvez bénéficiez aussi d'un accompagnement telles une médiation de dettes, une gestion budgétaire, une aide pour la recherche d'un emploi ou d'un logement, etc.
Cet accès est, en principe, limité dans le temps, et est renouvelable une à deux fois selon les associations 2 .

Quels produits ?

epicerie sociale bsi17Bruxelles abrite quelques épiceries sociales qui sont différentes les unes des autres.

Toutes ne mettent pas en vente les mêmes produits. Toutes ne proposent pas de produits frais comme des fruits et légumes, de la viande, etc., parce qu'elles ne disposent pas toujours du matériel pour les conserver. Mais chaque épicerie essaie de proposer à ses clients une gamme de produits la plus large possible.

Faire vos achats dans une épicerie sociale ne vous empêchera pas de devoir faire certaines courses dans les autres commerces. Vous ne trouverez jamais tout dans une épicerie sociale. Mais l'argent qui sera économisé en achetant des produits à des prix plus bas, vous permettra d'autres dépenses pour votre famille. 

Qui peut vous renseigner ?

Adressez-vous au CPAS de votre commune.

Il s'agit le plus souvent de produits non périssables comme des pâtes, de la semoule, du riz, des huiles de préparation, des conserves de légumes et de poissons, du lait, du café, du thé, des jus de fruits. Dans les articles d'hygiène, les épiceries mettent dans leurs rayons : du papier toilette, des serviettes périodiques, du savon, du gel douche, du shampoing, de la mousse à raser, des couches pour bébés, etc. Comme produits d'entretien, les clients peuvent aussi acquérir du produit de vaisselle, du savon de Marseille ou alors acheter des ingrédients pour fabriquer eux-mêmes leurs produits du bicarbonate de soude, du vinaigre, les cristaux de soude...

2 L'épicerie sociale, un magasin pas comme les autres, http://www.fdss.be

♦ Bons plans santé: la Fête des Voisins ou l'art du « bien voisiner »

La Fête des Voisins est un événement qui permet à de nombreux habitants de discuter et de faire connaissance dans une bonne ambiance. Elle est également une manière de montrer que les citoyens se sentent concernés par leur quartier et leurs voisins.

L'objectif est de créer ou de renforcer les liens de convivialité entre les habitants d'un même immeuble ou d'un même quartier. Renforcer les liens de proximité permet de créer une bonne entente entre voisins et de développer une solidarité entre eux. Autre avantage : la fête est aussi un moyen de lutter contre l'isolement et l'exclusion de certaines personnes.

Convivialité et solidarité

La Fête des Voisins peut se dérouler dans la rue : chaque habitant apporte quelque chose à boire et/ ou à manger (buffet, barbecue). Si vous ajoutez à cela des animations pour enfants (château gonflable, maquillage) et un peu de musique, tous les éléments sont réunis pour que la fête soit réussie.

Si la rue n'est pas disponible, l'événement peut aussi être organisé dans un immeuble. Si l'immeuble ne dispose pas d'une cour ou d'un jardin, est-il alors impossible de faire la fête ? Avec un peu d'imagination, tout est possible ! Il suffit par exemple de prévoir une animation par étage 3:

  • l'apéritif peut être pris au rez-de-chaussée,
  • l'entrée sur le palier du premier étage,
  • la dégustation sur le palier du deuxième étage,
  • et le dessert au troisième étage.

Vous voulez participer cette année ?

fetes des voisins bsi17Le 29 mai 2015 aura lieu la douzième édition de la Fête des Voisins à Bruxelles. Vous avez peut-être déjà eu l'occasion de participer à une ou plusieurs éditions précédentes. Si ce n'est pas le cas, pourquoi ne prendriez-vous pas cette année l'initiative en invitant vos voisins ? La démarche à faire est simple : inscrivez- vous sur le site lafetedesvoisins.be, commandez les affiches et invitations, invitez vos voisins, puis... faites la fête !

 

 

Où trouver toutes les infos ?

ASBL Immeubles en fête
Tel. : 02 741.63.20 - Fax 02 741.63.29 - Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.