Question Santé       Facebook  Twitter  header vimeo
Inscription Newsletter  INSCRIPTION NEWSLETTERS  PRESSE

Bruxelles Santé Info n° 6

Au menu de ce numéro de juin 2012

bsi5Le Maximum à facturer

♦Les services de santé mentale

♦Bons plans santé : Parcs et plaines de jeuxBons plans santé : Parcs et plaines de jeux

pdfTélécharger bruxelles_sante_info_6.pdf490.65 Ko

 

Le Maximum à Facturer

Pour limiter vos dépenses de soins de santé

Le maximum à facturer (MAF) est un système qui permet à chaque ménage de ne pas dépen- ser plus qu’une certaine somme (plafond) pour ses soins de santé.

En cas de maladie grave, de maladie chronique ou après une hospitalisation, vos dépenses en soins de santé peuvent augmenter beaucoup. Si les revenus de votre ménage sont peu élevés, cela peut peser lourd dans votre budget au risque de devoir remettre à plus tard certains soins qui sont pourtant nécessaires.

Avec le MAF

La plus grande partie de vos dépenses en soins de santé vous sont remboursés par votre mutua- lité. Ne restent à votre charge que les parts per- sonnelles à payer appelées tickets modérateurs.

Avec le système du MAF, si les frais médicaux de votre ménage atteignent un certain montant (plafond) au cours de l’année, vous êtes entièrement remboursé de ce que vous avez payé en plus de ce montant.

Attention, les suppléments d’honoraires ne sont pas remboursés ni pris en compte dans le MAF. Renseignez-vous au préalable pour savoir si le médecin, le dentiste, le kinésithérapeute, etc. chez qui vous allez est conventionné ou non.

A partir de quel montant êtes-vous remboursé ?

Le plafond est fixé en fonction des revenus de votre ménage. Le calcul de ce montant est fait par votre mutualité. Celle-ci vous rembourse automatiquement sur votre compte bancaire dès que le montant maximum est atteint. Vous n’avez pas de démarche à faire.

Vous avez des questions ?

Renseignez-vous auprès de votre mutualité.

Les services de santé mentale

Pour accompagner dans les moments difficiles

Etre en bonne santé mentale, ce n’est pas juste ne pas avoir de maladies psychiatriques. Avoir une bonne santé mentale, c’est aussi avoir une qualité de vie personnelle et sociale. Or, par- fois, les difficultés de la vie quotidienne peuvent faire qu’on se sente moins bien dans sa tête et dans son corps.

Plein de soucis dans la tête?

Des problèmes de communication au sein du couple, avec les enfants, des conflits au travail, des soucis financiers, une maladie..., peuvent être une source d’inquiétudes importante.

Toutes ces situations peuvent stresser, fatiguer, couper l’appétit, empêcher de dormir, de se concentrer, etc.

«Après la mort de mon mari, j’étais un peu perdue. Autour de moi, on me disait d’aller de l’avant, on m’invitait à faire plein de choses, etc. Mais je n’avais envie de rien. Je ressentais seulement un grand vide, je n’arrivais plus à penser. Je ne voulais pas dire à mes enfants et à mes amis combien j’étais mal. Je ne voulais pas les déranger avec ça... Au service de santé mentale, on m’a bien accueillie. La psychologue m’a aidée à dépasser ce terrible chagrin.»

Il n’est pas toujours facile de parler de tous ses pro- blèmes avec sa famille ou ses amis.
Les services de santé mentale sont des lieux où vous pouvez trouver une aide qui convient à vos besoins. Vous pouvez y aller tout(e) seul(e), en couple ou en famille, quel que soit votre âge. Si cela est nécessaire, ils orientent vers d’autres ser- vices ou spécialistes.

C’est quoi ? Les services de santé mentale apportent une aide psychologique, médicale et sociale à toute personne qui en fait la demande. Leur objectif est d’améliorer le bien-être mental de la personne là où elle vit.

Les gens vont-ils savoir... ?

Les services de santé mentale respectent le princi- pe de la confidentialité. Rien de ce que vous pou- vez leur dire ne peut être dévoilé à l’extérieur et à vos proches.

Est-ce que ça coûte cher ?Capture décran 2015 06 21 à 07.12.03

Les services de santé mentale vous offrent leurs ser- vices quels que soient vos revenus. Si vous avez des revenus peu élevés, des solutions peuvent être trou- vées ensemble avec les équipes de ces services.

Plus d’informations ?

Ligue Bruxelloise Francophone pour la Santé Mentale asbl
Rue du Président 53, 1050 Bruxelles
Tél.: 02/511.55.43 Site: www.lbfsm.be 

"Je vais mieux dans ma tête maintenant. Je suis content d’avoir été accompagné et d’avoir suivi cette psychothérapie individuelle pendant quelques années. Quand je suis arrivé ici, j’étais seul, j’étais jeune. J’ai quitté mon pays parce que c’était difficile avec la guerre et tout ça. Je n’arrivais pas à oublier. C’était difficile ici aussi avec les papiers, le travail, les filles... Dans ma vie, ça va beaucoup mieux.»

 

Bons plans santé :Parcs et plaines de jeux

Que faire avec vos enfants à l’arrivée des beaux jours ?

Pourquoi ne pas les emmener dans un parc ou une plaine de jeux? Peut-être le faites-vous déjà pendant les vacances scolaires. Mais pourquoi ne pas les y emmener aussi, en semaine, après l’école quand c’est possible?

bsi3 6Pour des enfants en pleine santé !

Ne sous-estimez pas l’importance des parcs et plaines de jeux dans la vie de vos enfants. Leurs bienfaits sont nombreux sur leur santé.

  • Les jeux comme l’escalade, les glissades, les sauts et la course sont autant d’activités physiques qui les aident à bien grandir.
  • Et puis, les activités en plein air leur permettent d’utiliser leur imagination.
  • C'est l’occasion de jouer et d’apprendre à vivre avec d’autres enfants.

Pour les parents aussi

Les sorties vers les parcs et plaines de jeux sont aussi bonnes pour vous parents.

• Elles vous permettent de passer un moment avec vos enfants, de partager des promenades et des jeux, dans une ambiance détendue.

• Et puis, c’est agréable de faire connaissance et de papoter avec d’autres parents.

Quels parcs et plaines de jeux près de chez vous ?

Bruxelles compte de nombreux parcs et plaines de jeux. Tous n’offrent pas les mêmes équipements ni les mêmes activités.

• Dans certains parcs, vous pouvez vous promener à pied et à vélo. Dans d’autres, vous ne pouvez pas faire du vélo par exemple.

• Dans certaines plaines de jeux, vos enfants peu- vent faire du tennis, du basket ou du minigolf. Certaines plaines de jeux offrent des jeux pour les enfants de tous âges tandis que d’autres accueillent juste les plus petits entre 3 et 6 ans.

Bruxelles Environnement – IBGE

Gulledelle 100, 1200 Bruxelles
Tél.: 02/775.75.75
Site: www.bruxellesenvironnement.be

Votre commune pourra également vous renseigner.