Question Santé       Facebook  Twitter  header vimeo
Inscription Newsletter  INSCRIPTION NEWSLETTERS  PRESSE

Bruxelles Santé Info n° 9

bsi 9Au menu de ce numéro de mars 2013

♦Médecins conventionnés

♦Pour vous soigner... près de chez vous

♦Bons plans santé : L'ambulance verte... un diagnostic à la porte de chez vous!

pdfTélécharger bruxelles_sante_info_9.pdf584.56 Ko

Médecins conventionnés

Les consultations chez les médecins conventionnés vous coûtent moins cher.

Le montant de la consultation (= honoraire) que vous payez au médecin varie selon qu’il est conven- tionné ou pas.

C’est quoi ?

Un médecin conventionné peut être un médecin généraliste ou un médecin spécialiste (cardiologue, dermatologue, gynécologue, pédiatre...). Un méde- cin conventionné ne vous demande pas de supplé- ments d’honoraire sauf si :

  • vous lui demandez une visite non urgente en dehors de ses heures de consultation habituelles durant la semaine ;
  • vous l’appelez pour une visite pendant la nuit, le week-end ou un jour férié alors qu’il n’est pas de garde.

Les infirmier(e)s, les kinésithérapeutes, les dentistes, etc. peuvent être conventionnés aussi.

Des tarifs conventionnés partiellement

Certains médecins, infirmiers, kinésithérapeutes, dentistes, etc. sont partiellement conventionnés et peuvent :

  • respecter les tarifs conventionnés certains jours, à cer- taines heures (par exemple, consultation à l’hôpital) ;
  •  fixer librement le montant de leurs consultations à d’autres moments (par exemple, consultations à domicile ou dans leur cabinet privé)

Ce que vous payez

* TARIF CONVENTIONNÉ

  • Partie remboursée par votre mutualité
  • Quote-part personnelle (= Ticket modérateur)  = partie à votre charge

 

*TARIF NONCONVENTIONNÉ

  • Partie remboursée par votre mutualité     
  • Quote-part personnelle (= Ticket modérateur)   +  Suppléments à votre charge   = Partie à votre charge

Vous avez des questions ?

Vous pouvez contacter votre mutualité pour avoir plus d’informations.

Pour vous soigner.....près de chez vous

Pensez à votre médecin généraliste !

Pour tout problème de santé, pensez d’abord à prendre contact avec votre médecin généraliste. C’est lui qui vous connaît le mieux. Il peut répondre à la plupart des questions que vous vous posez sur votre santé. Il peut vous dire si vous avez ou non besoin d’une consultation. Il peut vous envoyer chez un médecin spécialiste si cela est nécessaire.

Votre médecin généraliste vous offre des soins de santé de manière continue. Il se déplace jusque chez vous si vous êtes incapable de le faire.

La nuit et les week-ends, un service de garde est assuré par les médecins généralistes pour vous aider en cas de problème de santé grave et/ou urgent.

Vous n’avez pas de médecin généraliste ?

Pour connaître l’adresse d’un médecin généraliste près de chez vous, la Fédération des Associations de Médecins Généralistes de Bruxelles (FAMGB) propose le site www.mgbru.be 

Connaissez-vous les maisons médicales ?bsi29

Une maison médicale est un centre de santé proche de la population, c’est-à-dire proche de vous et des autres habitants de votre quartier.

La mission d’une maison médicale est de vous accueillir et de vous offrir un accompagnement professionnel des problèmes de santé. Une maison médicale est un service qui donne des soins de base (médecine générale, kinésithérapie, soins infirmiers).

L’équipe pluridisciplinaire d’une maison médicale est composée de médecins généralistes, d’infir- miers, de kinésithérapeutes et d’accueillants. Dans une maison médicale, vous pouvez parfois trouver des dentistes, des psychologues, des diététiciens, des gynécologues ou des travailleurs sociaux.

Une maison médicale offre ses services à tous les membres de votre famille. Les consultations se font sur et sans rendez-vous.

Il existe à Bruxelles plusieurs maisons médicales agréées par la COCOF. Selon les maisons médicales, des services différents sont proposés pour vous aider. Par exemple: vous accompagner dans des dé- marches administratives que vous ne savez pas faire seul(e), vous aider à avoir une alimentation saine, à organiser des activités pour vos enfants pendant les congés scolaires ou à assurer une garde quand ils sont malades. Une maison médicale peut aussi participer à la vie de votre quartier. Avec les habitants et asso- ciations de votre quartier, elle peut ainsi vous propo- ser des activités à faire ensemble. Par exemple: aller à la piscine, organiser un atelier cuisine, un Service d’Echange Local (= SEL), participer à fleurir les fa- çades des maisons dans votre quartier, etc...

Un système de paiement intéressant.

Beaucoup de maisons médicales travaillent avec le système de paiement forfaitaire. Dans le système de paiement forfaitaire, vous signez un contrat avec la maison médicale. Dans ce contrat, vous vous enga- gez à faire appel à celle-ci pour les soins de kinési- thérapie, infirmiers et de médecine générale. Pour les consultations et les visites, vous ne payez rien. C’est votre mutualité qui va les payer à votre maison médicale.

Attention, beaucoup de maisons médicales n’ac- ceptent plus de nouvelles inscriptions au système de paiement forfaitaire! Mais vous pouvez vous renseigner auprès de la maison médicale de votre quartier.

Plus d’informations ?

Renseignez-vous auprès de la Fédération des mai- sons médicales et des collectifs de santé francophones pour connaître la maison médicale la plus proche de chez vous. Il vous suffit d’appeler le nu- méro de téléphone général : 02 514 40 14

Bons plans santé :  L’ambulance verte... un diagnostic à la porte de chez vous !

bsi39Certains soucis de santé peuvent être causés par des problèmes se trouvant dans votre habitation.

  • Quand je suis chez moi, mes yeux piquent et mon nez coule...
  • A la maison, peut-être ai-je souvent mal à la tête ou des envies de vomir ?...
  • Mon petit garçon ou ma petite fille est souvent malade...

 

 

Où se trouve le problème ?

Ces problèmes de santé sont peut-être dûs à une pol- lution de votre logement. Comme presque tout le monde, vous passez une grande partie de votre vie à l’intérieur de votre maison. Or dans votre habitation, comme dans beaucoup de maisons à Bruxelles, des problèmes d’humidité ou de pollution chimique peuvent empêcher les membres de votre famille d’être en bonne santé.

  • Des murs, des sols, des plafonds qui sont humides ou des taches de moisissures sont peut-être responsables de la dégradation de votre état de santé.
  • Vous pouvez aussi mal réagir aux produits ména- gers que vous utilisez pour nettoyer votre maison ; les produits chimiques ont tendance à s’accumuler dans les maisons qui ne sont pas assez aérées.
  • Beaucoup de produits utilisés pour la construction des meubles ou des maisons ne sont pas bons pour votre santé.

Que pouvez-vous faire ?

Vous pouvez en parler à votre médecin. Celui-ci interviendra pour vérifier si vos ennuis de santé sont causés par votre maison. Votre médecin peut prendre contact avec un service spécialisé qui se rendra chez vous. Ce service, appelé Cellule Régionale d’Intervention en Pollution Intérieure (= CRIPI), va envoyer son « ambulance verte » à votre maison.

Il s’agit de spécialistes qui viennent examiner l’état intérieur de votre maison. Ces spécialistes prennent des échantillons pour faire des analyses et remplissent un questionnaire avec vous. Les résultats de leurs analyses sont discutés avec votre médecin. Vous re- cevez ensuite des conseils particuliers pour résoudre les problèmes constatés dans votre logement. Après un an, votre médecin et vous ferez une évaluation de votre état de santé ou de celle votre famille.

Important

Pensez à aérer votre logement au moins deux fois par jour pendant quinze minutes !

Où se renseigner ?

Si vous pensez être concerné par un problème de pollution dans votre maison, n’hésitez pas à en parler à votre médecin qui vous donnera plus d'informations.