Question Santé       Facebook  Twitter  header vimeo
Inscription Newsletter  INSCRIPTION NEWSLETTERS  PRESSE

Content Banner   Publications périodiques

Vous êtes ici:

Bruxelles Santé n° 21 - mars 2001

BXLSante21

Au sommaire de Bruxelles Santé 24 - mars 2001

  • « SOS sectes » : une nouvelle association pour aider les victimes de sectes
  • Prévention et santé mentale
  • Le Dries à Watermael-Boitsfort
  • Ub dépliant facile à trouver...

pdfTélécharger Bruxelles Santé 21.pdf 2.72 Mo

« SOS sectes » : une nouvelle association pour aider les victimes de sectes

Tout ou presque a été dit sur les sectes et leurs dangers. Les livres, comptes rendus d’expériences, articles de presse, émissions télé, etc., foisonnent en la matière. Mais qu’en est-il des ex-adeptes victimes de sectes ? Et surtout, qu’en est-il des proches de ces victimes, entraînés malgré eux dans une souffrance au quotidien ? Nous avons rencontré à ce propos Jean-Claude Maes, psychologue et thérapeute systémique au Centre de Consultations et de Planning Familial Marconi et initiateur de cette nouvelle asbl.

Lire la suite...

Le Dries à Watermael-Boitsfort

Des animations santé ? Ce n’est pas très nouveau, penserez-vous peut-être. D’accord, mais il n’est pas nécessaire d’innover à tout prix, et la simplicité se révèle souvent payante. Car tout dépend de la façon dont un projet est pensé et réalisé – en l’occurence, axé sur des gens bien réels et sur leurs préoccupations concrètes, plutôt que sur des besoins prédéfinis. Nous avons rencontré Marie-Françoise Cartier, infirmière sociale aux consultations ONE de la rue du Roitel et et de la rue des Archiducs, et Marie Piret, assistante sociale et coordinatrice de la Maison de Quartier du Dries.

Lire la suite...

Un dépliant facile à trouver...

Un dépliant facile à trouver...

“Vous leur en donnez souvent ? Et vous les trouvez facilement ?” ...De quoi s’agit-il ? De tous ces dépliants d’information en promotion santé utilisés pour informer et sensibiliser le public. Pas toujours facile de trouver le support ad hoc. Et à l’autre bout de la chaîne : pas toujours facile pour un diffuseur d’être visible auprès de tous les relais intéressés. Dans cette pièce de la promotion de la santé, le CLPS vient jouer quelques (r)accords pour faciliter l’accès à tout ce matériel d’information du public.

Lire la suite...

Dialoguer avec le grand public

2001, Année de la Santé Mentale est une campagne de sensibilisation destinée au grand public.  Elle est le projet de cinq Ligues et Fondations qui se consacrent à promouvoir la santé mentale en Belgique.

Lire la suite...

Prévention et santé mentale

Comme annoncé à la fin du précédent dossier (“Toxicomanies : quelles ressources à Bruxelles ?”), nous revenons sur la notion de prévention, afin d’éclairer le concept tel qu’il se manifeste dans le champ de la santé mentale en général. Pourquoi cet intérêt pour une question qui peut sembler très théorique ? La réponse réside dans deux remarques extraites de nos interviews. La première émanait de Mark Vanderveken (Concertation Toxicomanies Bruxelles), qui soulignait les confusions prévention-traitement et prévention-sécurité : “En Belgique, tout le monde dit « je fais de la prévention ». On finit par ne plus savoir de quoi on parle. Il est important de préciser ce que l’on veut prévenir et de ne pas mélanger les rôles”. Nous avions répercuté cette remarque auprès de Claire Remy (FEDITO Bruxelles), qui nous avait notamment répondu par ces mots : “En termes de santé mentale, il est clair que la prévention c’est la culture, c’est-à-dire le lien social, tout ce qui peut « ancrer » les gens par des liens noués avec les autres”. Voilà qui était, à première vue, bien éloigné des définitions empruntées à la santé publique (voir le n°20, p. 10).

Lire la suite...