Question Santé       Facebook  Twitter  header vimeo
Inscription Newsletter  INSCRIPTION NEWSLETTERS  PRESSE

Content Banner   Publications périodiques

Vous êtes ici:

Bruxelles Santé n° 30 - juin 2003

cover bs 30Au sommaire de Bruxelles Santé 30 - juin 2003

  • Le travail social aujourd’hui : mutation ou redéfinition ?
  • La place de la Maison Rouge, à Laeken
  • Un travail de réflexion avec les travailleurs de rue
  • Jouer à « La Marelle »
  • De la Porte de Namur à la place Flagey

pdfTélécharger Bruxelles Santé 30.pdf1.83 Mo

Le travail social aujourd’hui : mutation ou redéfinition ?

L’an dernier s’est constitué le Comité de vigilance en travail social, qui a publié en janvier 2003 une Plate-forme dénonçant “une volonté de mainmise du répressif sur le social” et les conséquences que les pressions exercées sur les travailleurs sociaux risquaient de produire : détournement du sens du travail social au profit d’une logique purement sécuritaire, entrave à la relation d’aide, mépris de la déontologie, sanctions exercées à l’égard de professionnels pour avoir exercé leur métier. Cet événement – c’en est bien un, au regard des signataires de la Plate-forme [1] – n’est-il pas la partie immergée d’un problème plus vaste ? Le travail social est-il en crise ? La lecture de quelques ouvrages publiés ces dernières années, incline à répondre oui. Mais développer cette réponse n’est pas facile, tant la problématique est complexe. Nous allons néanmoins nous y risquer, sans prétendre épuiser le sujet.

Lire la suite...

La place de la Maison Rouge, à Laeken

Nous entamons dans ce numéro une série d’articles sur les Contrats de quartier, dont nous avons déjà parlé dans le dossier de Bruxelles Santé n°14 (juin 1999). Nous nous sommes d’abord rendus au Secrétariat régional au développement urbain - Srdu asbl, pour savoir quelle était l’évolution de ces dispositifs depuis trois ans et demi. Ensuite, nous avons choisi un premier exemple, celui du quartier Marie-Christine, à Laeken. Pour rappel, le dispositif des contrats de quartier vise à mener des opérations de revitalisation urbaine intégrée ; cinq types d’actions communément appelées « volets » sont favorisés : trois portent sur le logement, un sur l’espace public et le dernier sur la cohésion sociale. Nous nous centrerons ici sur le logement.

Lire la suite...

Un travail de réflexion avec les travailleurs de rue

C’est dans un partenariat autour de la mise en place d’une journée de réflexion sur les spécificités, le sens et les méthodologies du travail de rue que le CLPS de Bruxelles a choisi de s’investir.

Lire la suite...

Jouer à « La Marelle »

Les lieux de rencontre parents-enfants commencent à se multiplier à Bruxelles. Inspirés de l’expérience de la Maison Verte, créée à Paris par Françoise Dolto il y a déjà longtemps, ces lieux de “sociabilité précoce” ont pour objectif de prévenir les perturbations graves du développement relationnel des enfants en ouvrant un espace à ceux-ci et à leur parents avant l’apparition de tout symptôme. Il y a deux ans se créait à Molenbeek-Saint-Jean “La Marelle”, à l’initiative de quatre centres de santé mentale (D’ici et d’ailleurs, Le Norois, Le Prologue et le Centre de guidance de Molenbeek) et d’une maison médicale (Norman Bethune). Rencontre de Marie-Claire Guns, logopède et thérapeute du développement, membre de l’équipe de La Marelle.

Lire la suite...

De la Porte de Namur à la place Flagey

Cette partie d’Ixelles a connu de nombreux changements. Nous avons déjà consacré, dans cette même rubrique, un article à sa partie nord, Matonge, et un autre à sa partie sud, le quartier Flagey (qui est lui-même en pleins bouleversements) [1]. Elargissons cette fois la perspective, à l’occasion d’un projet communautaire mené depuis plusieurs mois par des associations et des habitants de ces quartiers : “Ixelles en noir et blanc”. Et, pour ce faire, adressons-nous à notre collègue, Bénédicte Meiers, qui coordonne le projet.

Lire la suite...