Question Santé       Facebook  Twitter  header vimeo
Inscription Newsletter  INSCRIPTION NEWSLETTERS  PRESSE

Content Banner   Publications périodiques

Vous êtes ici:

Bruxelles Santé n° 32 - décembre 2003

cover bs 32Au sommaire de Bruxelles Santé 32 - décembre 2003

  • Le GRAPSE à Evere
  • Images et santé mentale
  • Prévention du sida : présentation de la Plate-Forme
  • Les violences conjugales et familiales

pdfTélécharger Bruxelles Santé 32.pdf1.95 Mo

Le GRAPSE à Evere

On parle souvent des réseaux comme d’une des principales stratégies de promotion de la santé. C’est le choix qu’ont fait plusieurs partenaires à Evere. Ils se sont réunis sous l’égide du GRAPSE, Groupe de Réflexion et d’Action de Promotion de la Santé d’Evere. A l’origine de celui-ci, une expérience à laquelle nous avons déjà fait écho dans ces pages [1].

Lire la suite...

Images et santé mentale

Le 10 octobre dernier, à l’occasion de la Journée mondiale de la santé mentale, un nouveau site internet a été mis en ligne : Psymages.be. Son objet : promouvoir la réflexion sur l’audiovisuel en santé mentale et offrir à tout un chacun l’accès à l’information et à la documentation audiovisuelle dans le secteur de la santé mentale. Mais qui est derrière Psymages ? Nous avons rencontré Martine Lombaers, coordinatrice de l’association et initiatrice du projet.

Lire la suite...

Prévention du sida : présentation de la Plate-Forme

Depuis la création de la Plate-Forme de Prévention Sida, le Centre Local de Promotion de la Santé de Bruxelles collabore à la réflexion et à la mise en place des différents projets développés autour de la prévention sida. Le CLPS de Bruxelles continue a participer aux différents groupes de travail initiés par la Plate-Forme pour les préparations des campagnes. Les lignes qui suivent retracent le parcours de cette Plate-Forme avec l’illustration des projets proposés pour les campagnes.Thierry Martin, directeur de la Plate-Forme n’est-il pas la personne la plus appropriée pour nous expliquer le travail déjà réalisé ? Nous lui laissons la parole.

Lire la suite...

Les violences conjugales et familiales

Si la mort de Marie Trintignant a attiré l’attention – et même braqué les projecteurs – sur un problème dont la fréquence et la gravité en termes de santé mais aussi les composantes socioculturelles restent généralement sous-estimées, on peut regretter que l’émotion qui s’exprime dans les médias soit infiniment plus discrète lorsque c’est Mme Tout le monde qui est victime de tels actes : il s’agit alors d’un simple fait divers, relégué en pages intérieures. Il n’est pas question ici de se plaindre vainement, une fois de plus, du star system et du fonctionnement des médias, mais de formuler la crainte que l’image sociale et la personnalité des protagonistes de la récente affaire masquent dramatiquement (au sens propre) le problème plutôt qu’elles ne le révèlent.

Lire la suite...