Question Santé       Facebook  Twitter  header vimeo
Inscription Newsletter  INSCRIPTION NEWSLETTERS  PRESSE

Content Banner   Publications périodiques

Vous êtes ici:

« Ma Casa Bon Vivre » : une expo et un DVD pour habiter en santé

Habitat & Rénovation est une association active depuis plus de 15 ans dans l'insertion par le logement à Ixelles. A l'occasion de deux Contrats de quartier sur la commune, l'ASBL a développé un axe de travail sur le lien entre la dégradation de l'état de santé – physique et mentale – et la dégradation du bâti, son mode d'occupation et son entretien. Travail qui s'est concrétisé par une exposition et par un DVD récemment présenté aux utilisateurs potentiels. Nous avons rencontré Céline Dutry et Dimitri Phukan, chargés du projet "Habiter en santé" au sein de l'association.

"Le projet se situe dans le cadre de deux Contrats de quartier contigus sur Ixelles : Blijckaerts, qui se termine (il a commencé il y a quatre ans), et Malibran, qui a démarré deux ans plus tard. Notre temps de travail a été financé par le Contrat de quartier, mais c'est le Ministère régional de l'Environnement qui a assuré le financement de la production. L'expo et le film représentent l'aboutissement de plusieurs années de travail, mais nous ne voulions pas partir à zéro. Nous nous étions renseignés sur les autres initiatives en matière de santé et logement, notamment celle menée en partenariat par le CASG de l'Entraide des Marolles. Nous étions conscients que le langage pouvait poser problème avec de nombreux habitants : il fallait tabler sur l'image. Ce qui manquait peut-être, c'était un support plus didactique. En même temps, il fallait éviter que les gens se sentent montrés du doigt, une mise à distance était nécessaire. L'idée de l'animation et de la vidéo est venue de là."

Un comité d'accompagnement est formé, où sont représentés le RBDH, l'IBGE, la Free Clinic, Question Santé, le Comité des Citoyens sans emploi, les Petits Riens, la Cellule Code du Logement de la Région bruxelloise.

Les objectifs suivants sont retenus :

  • En premier lieu, la sensibilisation du plus grand nombre aux conséquences sur la santé d'un environnement dégradé. Principal message de prévention : aérer le logement tous les jours et le chauffer à une température moyenne ne dépassant pas 20°C.
  • Ensuite, l'autonomisation des habitants en les invitant à être véritablement acteurs de leurs conditions de logement : "en tant que locataire, j'ai certains droits mais aussi certains devoirs et certaines responsabilités dans la gestion de mon logement ; et il existe des relais qui peuvent m'aider et m'informer".
  • Enfin, à plus court terme, la création d'un événement autour du logement à Ixelles, et plus spécifiquement dans le périmètre des Contrats de quartier.

L'exposition

"L'idée de l'exposition-animation vient d'un projet monté par le RBDH : une expo grandeur nature créée à Laeken dans le cadre d'un autre Contrat de quartier ; ils avaient rassemblé du matériel appartenant à différentes associations. L'idée était bonne mais c'était lourd à monter à nouveau. Nous avons donc constitué notre propre matériel, qui pourrait servir à d'autres par après. Dans sa première phase, en avril et mai derniers, l'exposition a eu lieu dans un appartement représentatif des immeubles bruxellois, afin de coller au mieux à la réalité du public. Six cents visiteurs sont venus, professionnels et membres du public visé (ces derniers sont venus individuellement ou via des associations-relais, des groupes d'alpha ou de primo-arrivants, la Mission Locale, etc.). Il en est même venu de Wallonie !"

L'appartement en question, situé chaussée de Wavre, est le logement d'Alfredo et de sa fille Bijou. Lara et son fils Max habitent à l'étage du dessus. Chaque pièce est mise en scène pour qu'elle semble réellement habitée par ces personnages (vêtements, mobilier, vaisselle...). Miss Ma Casa est la mascotte du projet ; personnage virtuel avec un toit sur la tête, elle donne des conseils concernant les problèmes rencontrés dans le logement. Elle a le pouvoir de montrer l'envers du décor. Elle accompagne les visiteurs à travers les différentes pièces de l'appartement où ils découvriront les sources d'éventuels problèmes : humidité voire moisissures dans le living, CO dans la salle de bain, cafards dans la cuisine, produits d'entretien dans le placard, acariens dans la chambre à coucher, gaz et électricité dans les caves. L'exposition est aussi l'occasion d'aborder les trucs et astuces pour diminuer le montant des factures (et l'impact de la consommation d'eau, de gaz et d'électricité sur l'environnement). Ou les non-conformités courantes au Code du Logement et les prescriptions de celui-ci dans les situations illustrées.

"A l'entrée, le visiteur reçoit un guide qui l'accompagnera tout au long de son parcours dans la maison et avec lequel il repartira. Ce guide reprend un plan de l'appartement et les messages principaux de l'exposition sous forme d'un questionnaire à choix multiples, dont les réponses se trouvent dans l'exposition. D'autres supports (jeu, panneaux...) sont utilisés pour faire passer les messages de manière ludique et interactive. Dans les séquences vidéo, Alfredo, Lara, Max et Bijou se retrouvent aux prises avec des problèmes courants dans les logements bruxellois. A chaque fois, Miss Ma Casa est là pour les aider et les conseiller. Le support vidéo permet d'illustrer des thématiques un peu abstraites pour les gens, comme l'humidité ou le CO. Il a également l'avantage de transcender les barrières de l'écrit, une grande partie du public concerné n'ayant pas une bonne maîtrise du français. De manière générale, le recours au texte est parcimonieux dans l'exposition."

Le DVD

Dans une deuxième étape, afin de prolonger le travail réalisé et d'utiliser au mieux les ressources développées pour la réalisation de l'exposition, les séquences vidéo ont été réunies sur un DVD. "Nous constatons qu'à l'heure actuelle, ce genre d'outil d'animation, quand il existe, est peu adapté au public que nous visons. Le DVD s'adresse à tout groupe susceptible de rassembler des locataires confrontés à des problèmes de santé liés au logement : SISP, CPAS, unions de locataires, collectifs d'alphabétisation, associations d'insertion par le logement, écoles, comités d'habitants... Il est en vente avec le guide au prix de 5 € à titre de participation aux frais. Nous avons déjà eu des contacts du côté des maisons médicales, du CPAS d'Ixelles, d'autres associations... Trente exemplaires ont déjà été vendus."

Le film peut passer en continu dans une salle d'attente ou être utilisé séquence par séquence dans une animation. Outre les séquences de l'expo, il comprend des témoignages d'habitants et deux visites fictives : celle de "l'ambulance verte" de la Région, la CRIPI (Cellule Régionale d'Intervention en Pollutions Intérieures), et celle des inspecteurs du Code du Logement. "Nous voulons dédramatiser cette dernière intervention : porter plainte en se basant sur le Code doit être la dernière solution, quand toutes les autres démarches vis-à-vis du propriétaire n'ont pas abouti. Si le logement est déclaré insalubre, le locataire devra le quitter : il faut donc qu'il trouve auparavant un autre logement. Habitat & Rénovation peut accompagner les usagers dans toutes ces démarches."

Et quelles sont maintenant les perspectives ? "Nous avons acquis une expérience ainsi qu'une forme de reconnaissance. Nous avons envie de continuer et, pour ce faire, nous cherchons un financement pour assurer la poursuite du partenariat avec d'autres associations, des visites à domicile, la remédiation... et bien sûr utiliser les outils dans des animations de groupes. Habitat & Rénovation fonctionne essentiellement par un financement régional. Ses buts sont l'insertion par le logement et l'action sur l'environnement et l'espace public. La maison-mère est située rue Sans Souci mais nous avons deux autres implantations, plus liées aux Contrats de quartier, qui se trouvent chaussée d'Ixelles et chaussée de Wavre. Nous gérons une Agence Immobilière Sociale (qui dépasse largement le territoire ixellois), nous faisons de la médiation entre propriétaires et locataires, du conseil en rénovation (un service qui s'adresse aux propriétaires) et en aménagement de l'espace public. En dehors d'Ixelles, nos projets sont plus ciblés : des projets de cohésion sociale dans des ensembles de logements sociaux et du travail communautaire avec les habitants."

Habitat & Rénovation
02/502 91 44


Partager