Question Santé       Facebook  Twitter  header vimeo
Inscription Newsletter  INSCRIPTION NEWSLETTERS  PRESSE

Content Banner   Publications périodiques

Vous êtes ici:

Bruxelles-Santé n° 52 - octobre 2008

cover bs 52Au sommaire de Bruxelles-Santé 52 - octobre 2008

  • Le quartier de l’église royale Sainte-Marie
  • Ecoles, prévention et assuétudes : un projet pilote à Bruxelles
  • L’éveil aux sciences en milieu extrascolaire
  • Quelle(s) identité(s) pour Bruxelles ?
  • Sa rubrique "Débats" qui, comme d'habitude, donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

pdfTélécharger Bruxelles Santé 521.61 Mo

Le quartier de l’église royale Sainte-Marie

Animé. Dynamique. Tels sont les premiers mots qui viennent à l’esprit lorsque l’on doit décrire le quartier qui entoure l’église royale Sainte-Marie située place de la Reine à Schaerbeek. Un monument emblématique qui se dresse tel un gardien veillant jalousement sur ce quartier considéré comme une des portes d’entrée de cette commune du Nord-Est de Bruxelles. Longtemps appelé « quartier des Princes » à cause des nobles et riches bourgeois qui s’y étaient installés, le coin est aujourd’hui surnommé « la petite Anatolie », petit clin d’œil à la communauté turque qui y vit et qui y travaille. Majoritaire pendant longtemps, celle-ci est depuis peu rejointe par d’autres communautés, accentuant par-là le caractère multiculturel du quartier.

Lire la suite...

Ecoles, prévention et assuétudes : un projet pilote à Bruxelles

Le point d’appui aux écoles en matière de prévention des assuétudes (PAA) est un projet pilote de trois ans confié aux Centres locaux de la promotion de la santé (CLPS) par le gouvernement de la Communauté française suite à un accord entre le Ministre de la Santé et celui de l’Enseignement.

Lire la suite...

L’éveil aux sciences en milieu extrascolaire

L’image d’Albert Einstein tirant la langue ou de longues formules mathématiques ou physiques abscons sont les représentations récurrentes qu’ont la plupart des gens et des enfants des sciences. Des matières qui, pour beaucoup, peuvent sembler rébarbatives et expliquer une certaine désaffection pour les sciences. Différentes initiatives ont été mises en place ces dernières années pour combler le fossé entre la communauté scientifique et la population. C’est dans ce contexte que La Scientothèque asbl a été créée en 2001 et qu’elle propose des activités d’éveil scientifique à des jeunes issus de milieux défavorisés.

Lire la suite...

Quelle(s) identité(s) pour Bruxelles ?

Bruxelles, on le sait, connaît une grave carence de logements accessibles à nombre de ses habitants dont le revenu est bas. Cette pauvreté affecte souvent certaines populations d’origine étrangère qui sont concentrées dans les quartiers « défavorisés » du centre et de la première couronne. Les disparités socio-économiques – et l’on sait à quel point les inégalités de santé en relèvent – sont particulièrement marquées à Bruxelles : parmi les régions les plus riches d’Europe, elle compte un pourcentage très élevé de personnes sans emploi et accueille quotidiennement des centaines de milliers de navetteurs. Enfin, la Région de Bruxelles-Capitale qui est aussi le siège de l‘Union européenne ne maîtrise pas l’entièreté de ses politiques publiques, notamment en matière d’éducation et de santé. Cette complexité et ces contradictions sont, pour une bonne part, liées au statut institutionnel de la capitale, qui conduit tout droit à la question de l’identité bruxelloise : identité politique, sociologique, urbanistique mais aussi culturelle. Depuis plusieurs années, des initiatives se sont déployées (voir manifestobru.be, bruxsel.org, etatsgenerauxdebruxelles.be) pour redessiner une identité bruxelloise forte. Avant de les discuter, on ne peut cependant pas faire l’économie du regard historique, qui met en lumière bien des aspects de la situation actuelle. C’est l’objet de la première partie de ce dossier.

Lire la suite...

Débats n° 52

Notre rubrique « Débats » donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

Lire la suite...