Question Santé       Facebook  Twitter  header vimeo
Inscription Newsletter  INSCRIPTION NEWSLETTERS  PRESSE

Bruxelles Santé Info n°32

201812 BSI32 coverLe numéro 32 vient de paraître.

Au sommaire :
Le transport urgent en ambulance
Les services d'information pour les jeunes
TV, téléphone, ordinateur... comment bien les utiliser avec les enfants

 

 

pdfTélécharger le pdf du Bruxelles Santé Info n°32745.55 Ko

Le transport urgent en ambulance

Un accident ou un problème de santé grave demande parfois de faire appel à une ambulance pour aller à l’hôpital. Beaucoup de personnes se posent des questions sur le montant de la facture qu’elles devront payer après. Etre transporté de manière urgente dans une ambulance coûte-t-il cher ?

L’objectif du transport urgent en ambulance est d’amener le patient à l’hôpital au plus vite. Parce que son état de santé est inquiétant et demande des soins médicaux urgents. Sans ces soins, son état peut s’aggraver. Le transport urgent en ambulance se fait souvent suite à un appel aux numéros d’urgence 100 ou 112. Le centre d’appels contacté envoie une ambulance après avoir évalué la situation du patient. Souvent, l’ambulance est envoyée par un service ambulancier agréé (= reconnu par l’Etat).

Combien ça coûte ?

Le prix d’un transport urgent en ambulance dépend en grande partie de la distance parcourue.

  • Pour les 10 premiers kilomètres parcourus, vous payez un montant forfaitaire qui est de 64,37 euros.
  • A partir du 11ème km jusqu'au 20ème km, vous payez 6,43 euros par km.
  • A partir du 21ème km; vous payez 4,92 euros par km.

On vous demandera aussi de payer un forfait pour le matériel utilisé. Par exemple, pour une paire d’électrodes utilisées pour un défibrillateur automatique, vous payerez 61,10 euros.

Si le service des ambulances est agréé, votre mutuelle intervient dans les coûts. La plupart des mutuelles remboursent la moitié du montant de la facture. Vérifiez auprès de votre mutuelle pour éviter toute mauvaise surprise.

Dans des cas rares, le centre d’appels peut aussi faire appel à des services ambulanciers non agréés. Demandez à votre mutuelle qui doit payer dans ce cas.

Comment être remboursé ?

Remplissez le formulaire que le service des ambulances vous a donné et remettez-le à votre mutuelle. N’oubliez pas d’y joindre la facture de l’ambulance.

En savoir plus ?

Renseignez-vous auprès de votre mutuelle.

Les services d'information pour les jeunes

Vous souhaitez avoir une information pour un jeune. Comment être certain de la qualité du renseignement trouvé ? Les services d’information jeunesse offrent des informations sûres dans différents domaines. A Bruxelles, il existe par exemple Infor Jeunes et Bruxelles J.

Info jeunes

Infor Jeunes Bruxelles est une association qui a pour objectif d’informer, d’aider et de conseiller toutes les personnes qui le souhaitent. Et plus particulièrement
les jeunes, dans tous les domaines qui les concernent. Les informations portent sur les études, les formations, les professions, le travail, le chômage, le logement, la santé, la vie familiale et affective, l’aide sociale, les loisirs, les vacances...

Infor Jeunes propose aussi d’autres services. Le service jobs étudiants aide les jeunes à travailler. Le service kots/logement les aide à se loger. L’asbl a un espace informatique où les jeunes ont accès à des ordinateurs et à Internet. Elle organise des ateliers d’expression vidéo

Infor Jeunes dispose de bureaux ou antennes dans différentes communes : Etterbeek (Chass'Info), Saint-Gilles (Point Info jeunesses, PIJ), Anderlecht (Point info, PIF), Molenbeek-Saint-Jean (Pôle Jeunesse), Berchem-Saint-Agathe (Espace Jeunesse), Auderghem (la Maison de quartier Le Pavillon et la Maison des Jeunes d'Auderghem), Uccle (Infor Jeunes Bruxelles, EFP) et Forest (Espace Information Jeunesse, EIJ).

Les permanences dans ces antennes sont gratuites et sans rendez-vous.

Bruxelles-J

Bruxelles-J est le site Internet d’information pour les jeunes dans la capitale. Il donne des renseignements sur les études, les formations, le travail, le logement, la santé, l’amour et la sexualité, les voyages, les loisirs, etc. L’avantage de ce site : les jeunes ont accès à des informations fiables sans devoir se déplacer. Prenons l’exemple d’un jeune qui souhaite avoir des informations sur le travail. Pour l’aider dans sa recherche, le site lui propose plusieurs options.

  • Travailler pendant tes études.
  • Ton premier emploi.
  • Travailler en tant qu'artiste
  • S'engager comme volontaire en Belgique et à l’étranger, etc.

Le site offre beaucoup d’informations, mais il ne répond peut-être pas à toutes les questions. Les jeunes qui ne trouvent pas de réponse peuvent poser leur question en ligne. Ils peuvent le faire de manière anonyme (= sans donner leur nom). La réponse à une question est donnée dans un délai maximum d’une semaine. Pour des questions très personnelles, les jeunes peuvent aussi contacter Bruxelles-J par mail ou par téléphone.

Plus d'infos ?

Infor Jeunes Bruxelles
Rue van Artevelde 155 - 1000 Bruxelles
Tél. : 02/514 41 11
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.inforjeunesbruxelles.be

Bruxelles-J
Rue Juliette Wytsman 4 boite 1 - 1050 Bruxelles
Tél. : 02/215 63 17
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.bruxelles-j.be

Bons plans santé 

TV, téléphone, ordinateur...

Comment bien les utiliser avec les enfants ?

Aujourd’hui, beaucoup de familles possèdent plusieurs téléphones portables, télévisions et ordinateurs. Beaucoup ont aussi une tablette et une console de jeux. Cela fait un grand nombre d’écrans présents dans les foyers. Quelles sont les conséquences sur les enfants ? Les parents doivent-ils s’inquiéter ? La campagne 3-6-9-12 leur donne des repères.

Avoir plusieurs écrans à la maison ne représente pas un danger. C'est l'usage qu'on fait de ces appareils qui peut poser un problème. La campagne 3-6-9-12 de Yapaka donne des recommandations pour aider les parents et les adultes qui s’occupent des enfants et des adolescents.

  • Pas de TV avant l’âge de 3 ans. Evitez la télévision et les DVD pour les très jeunes enfants.
  • Pas de console de jeux avant l’âge de 6 ans. Ne leur offrez pas de console ou une tablette personnelle qu’ils peuvent utiliser à tout moment.
  • Pas d’Internet seul avant l’âge de 9 ans.
  • Pas de réseau social avant 12 ans. Avant cet âge, un enfant n'a rien à faire sur Facebook, Twitter ou n’importe quel autre réseau social.
  • Après 12 ans, l’enfant peut aller seul sur Internet, mais limitez le temps qu’il y passe.

Pour la santé et le bien-être des enfants

Une mauvaise utilisation des écrans comporte des risques. De nombreuses études montrent par exemple que la télévision n’est pas bénéfique au développement des bébés. Les enfants qui restent trop longtemps devant les écrans ne bougent pas assez. Ne pas beaucoup bouger augmente le risque de surpoids et d’obésité. Rester longtemps devant les écrans peut aussi retarder le développement de la parole, diminuer la qualité du sommeil, perturber l’attention ou augmenter le risque d’un comportement agressif.

Les risques ne doivent pas pousser à interdire les écrans. La télévision, l’ordinateur ou le téléphone portable sont des outils utiles s’ils sont bien utilisés. Ils sont aussi une occasion d’apprendre et de discuter avec des proches. Il est important d’accompagner vos enfants dans leur utilisation. Limitez le temps qu’ils peuvent passer devant la télévision, l'ordinateur, le téléphone ou la tablette. Choisissez par exemple des émissions que vous pouvez regarder ensemble. Le temps passé ainsi avec vos enfants est aussi une occasion de parler avec eux. Jouer ensemble est aussi important. Préférez les jeux vidéo où on peut jouer à plusieurs. Jouer seul augmente le risque de jouer beaucoup.

Encore des questions ?

Pour en savoir plus, consulter le site www.yapaka.be/ecrans