Question Santé       Facebook  Twitter  header vimeo
Inscription Newsletter  INSCRIPTION NEWSLETTERS  PRESSE

Bruxelles Santé est un trimestriel destiné aux acteurs et institutions oeuvrant dans le champ de la promotion de la santé. Ses objectifs : relater des expériences de terrain ; mettre en évidence l'intersectorialité des projets et expériences ; donner un écho et une visibilité à l'action des groupes locaux ; sensibiliser au concept de promotion de la santé (environnement, participation, éducation à la santé...).

Recherche dans "Nos publications - Bruxelles Santé"

Ci-dessous, vous pouvez effectuer une recherche (mots dans le texte) limitée à la section "Nos publications - Bruxelles Santé" :

Bruxelles Santé n°94 - juin 2019

CoverBS94Dans ce numéro de juin : 

Genre et travail : La santé des travailleuses intéresse-t-elle moins que celle des travailleurs ?

Dossier
: Bruxelles, capitale tout aîné admis ?

Plaidoyer
: Mémorandum 2019 des Fédérations bruxelloise et wallonne de promotion de la santé

Radiographie bruxelloise
: Bientôt : recherche médecins généralistes... désespérément ?

Echos du CBPS
: Le CBPS : une expertise au service des professionnels du social et de la santé

Echos des politiques

  

 

Télécharger le Bruxelles Santé n°94 interactif

La santé des travailleuses intéresse-t-elle moins que celle des travailleurs ?

On parle volontiers des écarts de salaires et des possibilités de carrière pour les femmes quand on veut mettre en exergue les inégalités entre les femmes et hommes au travail. On ne parle pas de la santé des travailleuses, du moins la question jusqu’ici était peu abordée en-dehors des cercles spécialisés. Pourquoi en effet s’en inquiéter quand tout le monde sait par exemple que le travail exercé par les femmes ne requiert que peu de force physique ? Que leurs tâches et missions sont souvent plus simples que celles de leurs collègues masculins ?... La division du travail par le sexe est imprégnée de stéréotypes de genre. Se pencher sur la question révèle que beaucoup de travailleuses développent aussi des problèmes de santé. Curieusement, ces derniers sont encore très peu reconnus et indemnisés. Notre société souhaite-t-elle réellement en finir avec les inégalités et les discriminations ?

Lire la suite...

Bruxelles, capitale tout aîné admis ?

Le vieillissement est certes un processus biologique universel, les représentations qui y sont liées, de même que la façon dont il est vécu, sont quant à elles intrinsèquement culturelles et sociales1. Elles sont le reflet d’un héritage sociétal et de l’intériorisation de jugements et de valeurs véhiculés par l’environnement socio-culturel.
Bruxelles, du fait de sa population hautement multiculturelle, se doit de composer avec différentes manières de vivre et de percevoir la vieillesse.
Par là même, elle se doit d’envisager des pistes d’intégration et de prise en charge des personnes âgées en accord avec cette diversité de représentations.

Lire la suite...

Mémorandum 2019 des Fédérations bruxelloise et wallonne de promotion de la santé

Sept recommandations à l’intention des acteurs politiques. Des propositions d’actions pour promouvoir la santé.

Lire la suite...

Bientôt : recherche médecins généralistes... désespérément ?

Imaginez un écran noir sur lequel serait projetée une carte des 19 communes bruxelloises éclairée par une multitude de points lumineux représentant les médecins généralistes en exercice. On verrait que ces points, même s’ils sont répartis sur tout le territoire, sont plus nombreux à certains endroits de la carte alors que la luminosité est moins intense ailleurs. Que se passerait-il si les petites lumières commençaient à s’éteindre ?... Plus important : que fait la Région bruxelloise pour contrer une éventuelle pénurie de médecins généralistes ? C’est à cette question que tente de répondre une étude de l’Observatoire de la Santé et du Social consacrée aux médecins généralistes.

Lire la suite...

Le CBPS : une expertise au service des professionnels du social et de la santé

« Il y a de plus en plus d’élèves de mon école qui consomment du cannabis… comment réagir adéquatement face à cela ? » « Nous souhaitons mener un projet sur l’alimentation avec notre public mais nous ne savons pas par où commencer… » « Je mène un projet avec les patients de la Maison Médicale et j’aimerais l’évaluer. Qui pourrait m’y aider ? » « Je souhaite créer des ateliers santé pour des femmes immigrées… de quelle manière dois-je m’y prendre pour les amener à y participer ? » Vous vous reconnaissez dans ces quelques paroles ? Cela tombe bien : vous pourriez faire appel au Centre Bruxellois de Promotion de la Santé (CBPS).

Lire la suite...

Echos des politiques

Cette rubrique donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

Les élus au Parlement de la Commission communautaire française réagissent au sujet de notre dossier, au travers de la question : « Dans la réalité d’une Bruxelles multiculturelle, quelles pistes pour lutter contre l’isolement des personnes âgées ? » 

Lire la suite...

"Je suis complètement normal, complètement banal"1

Depuis des décennies, une lutte – légitime – se déroule sous nos yeux, afin de permettre à une frange de la population mondiale de vivre libre et heureuse d’être telle qu’elle se sent. Après dix ans de politique transgenre en Belgique, où en sommes-nous

Lire la suite...

Comment aider les jeunes en difficulté ? Le travail de deux services du secteur d'Aide à la jeunesse

Un brin d’optimisme pourrait faire croire que la vie des jeunes est devenue plus douce que celle des enfants du XIXe siècle. Cosette, Gavroche et Poil de carotte sont ces jeunes héros que Victor Hugo et Jules Renard ont mis en avant dans leurs romans pour dénoncer la dureté de la société du XIXe siècle à l’égard des enfants, les difficultés familiales, la maltraitance et bien d’autres maux dont souffraient alors une grande partie d’entre eux. Certes des changements importants sont intervenus depuis, mais il reste malgré tout encore en ce début du nouveau millénaire un nombre important de jeunes confrontés à de multiples difficultés. Côté francophone, le secteur de l’Aide à la jeunesse est chargé d’apporter une aide aux jeunes en difficulté ou en danger, mais aussi aux mineurs ayant commis un fait qualifié d’infraction. Cette aide est mise en oeuvre par différents acteurs et institutions dont les services Outre-Mer et Abaka que nous avons rencontrés.

Lire la suite...

Plongée dans l'(a)normalité avec la Compagnie « L'appétit des indigestes »

Depuis octobre 2013, une troupe de théâtre se réunit toutes les semaines. Une de ses caractéristiques majeures : ses membres ont tous un lien avec la question de la folie, de la souffrance et de la psychiatrie. Peu importe qu’ils soient soignants ou soignés, ensemble, ils créent des spectacles qui traitent de ces fragilités. Aujourd’hui reconnue comme acteur en promotion de la santé, la compagnie continue son chemin et étoffe son répertoire.

Lire la suite...

GARANCE asbl : « Mieux vaut prévenir que guérir »

Une nouvelle année se dessine mais les violences, elles, persistent. Les victimes sont des filles, des femmes, mais pas uniquement… Cela touche également des garçons, des hommes. Des associations bruxelloises se mobilisent depuis des décennies. L’asbl Garance fait partie de ces acteurs de terrain qui proposent des solutions adaptées.

Lire la suite...

Echos des politiques

Cette rubrique donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

Lire la suite...

Bruxelles Santé n°92 - décembre 2018

BS92

Dans ce numéro de décembre :

Action sociale Famille et Santé - Régionales 2019 : Les secteurs du social-santé se préparent

Dossier : pairs-aidants et experts du vécu : focus sur ces citoyens aux parcours peu communs

Outil : faire un plaidoyer (en santé) est-il à la portée de tous ?

Echos du CBPS... Diagnostic communautaire à Koekelberg : les familles monoparentales au centre de l'attention

Echo des politiques

320 Rue haute : Planification familiale et santé sexuelle

pdfTélécharger le Bruxelles Santé n°9213.27 Mo

Action sociale, Famille et Santé

Régionales 2019
Les secteurs du social-santé se préparent

Sur le terrain, ça ne va pas, mais alors pas du tout. Les services ambulatoires dans les domaines de l’Action sociale, de la Famille et de la Santé doivent faire face à toujours plus de demandes, plus complexes et auxquelles il faut également, de façon récurrente, répondre dans l’urgence. Dans ces conditions, il est difficile de réaliser un travail de fond ou celui pour lequel ces services sont spécialisés. Tous s’accordent à dire que continuer à fonctionner ainsi n’est bon ni pour les usagers, ni pour les professionnels. Une rencontre a été organisée au début de l’automne pour en parler et préparer un mémorandum en vue des élections régionales du 26 mai prochain.

Lire la suite...

On les appelle « pairs-aidants » ou « experts du vécu ». Focus sur ces citoyens aux parcours peu communs.

Dans un contexte sociétal néo-libéral qui ne fait qu’accroître la précarisation d’une partie de la population, les difficultés du quotidien peuvent devenir insurmontables. Des citoyens démunis perdent pied, développent des addictions et/ou des souffrances psychiques. Après une totale désinsertion sociale, certaines de ces personnes parviennent - au bout d’un long trajet de résilience - à sortir la tête de l’eau et ont le désir de mettre à profit leur vécu pour aider leurs pairs et faciliter l’accès à leurs droits...

Lire la suite...

Faire un plaidoyer (en santé) est-il à la portée de tous ?

Il est courant de voir se multiplier les plaidoyers à l’approche des échéances électorales importantes. Pour les associations, les élections sont des moments clés pour signaler des situations problématiques auxquelles les futurs mandataires sont invités à prêter toute leur attention. Si certaines associations ont une assez bonne expérience des plaidoyers, il n’en reste pas moins que pour beaucoup d’autres cette démarche n’est pas évidente. Ces dernières seront sans doute ravies d’apprendre que l’association Cultures & Santé met la dernière main à une publication qui sera disponible début 2019.

Lire la suite...

Diagnostic communautaire à Koekelberg : les familles monoparentales au centre de l’attention

En 2012, la commune de Koekelberg institue une nouvelle compétence au sein de son collège : celle de la santé. Depuis 2014, le LOGO1 et le Centre Bruxellois de Promotion de la Santé (CBPS) accompagnent le développement d’un projet de démarche en santé communautaire, avec le focus sur une priorité : prendre soin des familles monoparentales, particulièrement celles des mères isolées. Flash-back sur ce cheminement.

Lire la suite...

Echos des politiques

Les élus au Parlement de la Commission communautaire française réagissent au sujet de notre dossier, au travers de la question : Quel soutien politique dans l’émergence de la pair-aidance ?

Lire la suite...

DoucheFLUX asbl : un projet bottom-up

Pour qu’une initiative concorde avec les attentes du public qu’elle vise, il est indispensable que le projet se construise de manière ascendante. Et c’est en effet en s’alimentant des observations faites lors d’échanges avec des personnes en situation précaire dans les rues bruxelloises que DoucheFLUX, une initiative citoyenne, a su répondre aux réelles revendications de son public. Tour d’horizon dans l’antre des sans voix...

Lire la suite...

Le burn-out parental. Quand élever et éduquer font mal

Le burn-out professionnel, ce mal qui touche de nombreuses personnes dans le monde du travail, on connaît. Mais le burn-out parental ? Le concept est relativement neuf. Il traduit cependant assez bien l’épuisement total qui frappe de plus en plus de parents. Non plus les seules mères comme on peut (encore) l’entendre ici et là, mais bien les parents. Les parents sont donc en souffrance… Dès lors, les aider est une évidence. Face à cette interrogation, le « qui » et le « comment » deviennent toutefois de vrais casse-têtes quand les professionnels et les politiques sont eux aussi quelque peu déboussolés.

Lire la suite...

Projet INCh : Integrated Networks to combat Child Poverty

Les réseaux intégrés de lutte contre la pauvreté infantile font face à de multiples défis. Le projet INCh est une étude qui porte sur l’analyse de vingt de ces réseaux avec pour objectif final d’apporter des solutions pour optimiser les conditions d’accès aux droits fondamentaux mais aussi les conditions de vie des familles ciblées. Afin de présenter le travail effectué durant quatre ans en Belgique par une équipe de chercheurs et acteurs de terrain, dont des usagers, une conférence de clôture s’est déroulée le 18 mai 2018. Retour sur le projet mené et sur certains constats spécifiques à notre capitale.

Lire la suite...

Woman'Dõ. D'une vie imposée, vers celle choisie...

Le 12 juin 2018 a eu lieu le lancement officiel du nouveau réseau traitant des mutilations génitales féminines à Bruxelles : la CB-SC-MGF (La Coordination Bruxelloise des Stratégies Concertées de lutte contre les mutilations génitales féminines). Financé par le gouvernement francophone bruxellois, il s’implante dans le cadre du nouveau Plan de promotion de la santé avec pour ambition de faciliter les échanges entre les acteurs de terrain qui oeuvrent dans le champ de la lutte contre les MGF sur le territoire bruxellois. Woman’Dõ est l’une des associations membres de ce réseau.

Lire la suite...

Echos des politiques

Cette rubrique donne la parole aux groupes politiques démocratiques

Lire la suite...

Salle(s) de consommation à moindre risque : pour bientôt à Bruxelles ?

En matière d’assuétudes, la question n’est plus au faut-il ou ne faut-il pas autoriser les salles de consommation à moindre risque, appelées parfois de manière erronée « salles de shoot ». Leur intérêt n’est plus à démontrer, au regard de l’expérience engrangée depuis vingt ou trente ans au niveau international. L’enjeu actuel est de savoir si tous les acteurs bruxellois sont prêts à poser les gestes concrets qui rendront effective l’ouverture de la première salle de consommation à moindre risque du pays. Fin mars dernier, une matinée de réflexion sur le sujet avait été organisée dans le cadre des jeudis de l’Hémicycle du Parlement francophone bruxellois.

Lire la suite...

Travail et handicap : Quelle (ré)insertion professionnelle des personnes en situation de handicap ?

A Bruxelles, l'insertion ou la réinsertion professionnelle des personnes en situation de handicap reste un processus difficile. Ce n'est pas faute, pourtant, de tenter d'en trouver les clés, que ce soit au niveau des autorités concernées ou dans le chef de ceux qui s'investissent pour une société du travail « handicapés admis »...

Lire la suite...

6e réforme de l'Etat et santé : où en est-on ?

La sixième réforme de l’Etat est une réalité juridique depuis le 8 octobre 2011. Mais dans les faits, la gestion effective des compétences transférées, notamment en matière de santé, ne prendra – en principe – cours qu’au 1er janvier 2019. Depuis cette décision prise au forceps d’effectuer ce passage de compétences, les entités fédérées et tous les acteurs concernés s’activent pour permettre ce transfert. A Bruxelles comme ailleurs dans le pays.

Lire la suite...

Bienvenue sur le nouveau portail documentaire du CBPS : le Centre de Documentation Santé Bruxelles (CDSB) !

Vous êtes à la recherche d’informations spécialisées dans le domaine de la santé, d’outils, de documents et/ou de dossiers pédagogiques ? Le Centre de Documentation du CBPS a fait peau neuve ! Venez le visiter, il se pare de plusieurs dimensions : un espace physique et une plateforme en ligne.

Lire la suite...

Echos des politiques

Les élus au Parlement de la Commission communautaire française réagissent au sujet du dossier, au travers de notre question : Quelle (ré)insertion professionnelle des personnes en situation de handicap à Bruxelles ?

Lire la suite...

Bruxelles Social

QUI ?

Bruxelles Social en ligne est la carte bilingue de l’offre sociale-santé en Région de Bruxelles-Capitale, développée par l’asbl Centre de Documentation et de Coordination Sociales (CDCS-CMDC). La gestion de cette carte sociale est une mission qui lui a été confiée par le Collège réuni de la Commission communautaire commune (Cocom).

Lire la suite...

Bruxelles Santé n° 89 - mars 2018

20180307 BS CoverDans ce numéro de mars :

Méthodologie : Hors circuit, un laboratoire innovant

Dossier : Les violences faites aux femmes : un problème sociétal à prendre à bras-le-corps

La santé pour tous : Ensemble pour la santé, une biennale de la Plate-forme d'Action Santé et Solidarité

Echos de... : Transit : l'histoire d'un projet pilote devenu référence en matière d'assuétudes

Echos des politiques

"TAM TAM" : Un collectif mobilisé sur des questions sociétales

 

pdfTéléchargez le Bruxelles Santé 89 interactif14.9 Mo

Hors circuit, un laboratoire innovant

Du 16 au 20 octobre dernier, un colloque d’un genre un peu particulier s’est tenu à l’initiative du Forum - Bruxelles contre les inégalités, qui regroupe une cinquantaine d’associations luttant contre la pauvreté dans la capitale. Les thématiques du non-recours aux droits sociaux par les usagers, de l’accessibilité des services et de l’innovation sociale étaient au centre des débats. La publication des vingt recommandations issues de ce dispositif sera bientôt disponible. Mais le pari de cette semaine fut aussi et surtout la mise en oeuvre d’une méthodologie pour faire d’une semaine de cogitations intenses un laboratoire d’intervention sociale. Retour sur le modus operandi.

Lire la suite...

Les violences faites aux femmes

Ce 8 mars, la Journée internationale des femmes est une occasion renouvelée de faire le point sur leurs droits. Que de chemin parcouru depuis les premières luttes pour entériner le droit de vote, le droit au travail, l’égalité entre les femmes et les hommes, etc. S’en réjouir ne peut cependant faire oublier qu’il y a encore beaucoup à réaliser. Pour ces droits-là, il y a consensus et la volonté affirmée d’aller vers plus d’égalité entre les sexes. Pour d’autres, les choses semblent stagner. Parmi ceux-là, Bruxelles Santé a choisi de se pencher sur les violences à l’encontre des femmes. Ces dernières n’ont-elles pas aussi droit à l’intégrité physique et psychique ?

Lire la suite...

"Ensemble pour la santé", une biennale de la Plate-forme d'Action Santé et Solidarité

« Ensemble pour la santé » est la première biennale nationale pour la santé et le mieux-être, qui s’est déroulée à Bruxelles le 1 et 2 décembre 2017. Organisé à l’initiative de la Plate-forme d’Action Santé et Solidarité (PASS), cet événement avait pour objectif principal de promouvoir les actions locales et participatives oeuvrant sur les déterminants sociaux de la santé.

Lire la suite...

Transit : l'histoire d'un projet pilote devenu référence en matière d'assuétudes

Depuis 1995, l’asbl Transit offre des services d’aide, non médicalisés, adaptés aux besoins des usagers de drogues en situation de vulnérabilité. Au fil des ans, l’institution a déployé des missions de plus en plus diversifiées pour coller aux réalités très hétérogènes de l’usage de drogues.

Lire la suite...

Echos des politiques

Cette rubrique donne la parole aux groupes politiques démocratiques

Lire la suite...

"TAM TAM"

QUI ?

TAM TAM est un collectif d’experts, d’associations, d’acteurs de terrains et de citoyens réunis autour d’une campagne nationale d’information, de sensibilisation et de mobilisation à destination du grand public.

Lire la suite...

Bruxelles Santé n° 88 - décembre 2017

BXLS88 cover

Dans ce numéro de décembre :

En direct de : Logement bruxellois une copie à revoir ?
Dossier : (In)sécurité/Sentiment d''(in)sécurité et santé ?
Accès aux soins : Plan Hiver et soins de santé : un manque de continuité
Echo de : Une plate-forme de santé mentale commaunautaire à Bruxelles
Echos des politiques : En quoi le sentiment de sécurité est-il un enjeu pour la santé des Bruxellois ?
Groupe porteur "Jeunes, Alcool et Société" : Un argumentaire élargi

 

 

pdfTéléchargez le Bruxelles Santé n° 88 interactif15.19 Mo

Logement bruxellois : une copie à revoir ?

En matière de logement, le gouvernement bruxellois n’a pas chômé. La preuve, ces 32 mesures que le Rassemblement Bruxellois pour le Droit à l'Habitat a passé au crible dans son récent Baromètre. Mais quantité de projets rime-t-elle forcément avec qualité ?

Lire la suite...

(In)sécurité/Sentiment d'(in)sécurité et santé ?

En 1974, Dick Annegarn rendait un bel hommage à Bruxelles à travers sa chanson du même nom. Avec nostalgie, il évoquait une ville où il fait bon vivre. Quarante ans après, est-ce toujours le cas ? On pourrait en douter avec les récents titres « Bruxelles pas belle », « Bruxelles bruyante », « Bruxelles, ville coupe-gorge ? », recensés dans la presse. Serait-ce le fait des seuls médias ? Probablement pas puisque les questions de sécurité se révèlent être une préoccupation (urbaine) importante. Qu’en est-il de la sécurité/insécurité et du sentiment d’(in)sécurité à Bruxelles ? Quels liens avec la santé de ses habitants ?

Lire la suite...

Plan Hiver et soins de santé : un manque de continuité

Dans quelques semaines, le Plan Hiver sera à nouveau activé sur fond de crise autour du Samu social et de modifications profondes dans ce secteur. Médecins du Monde, qui gère le volet médical du Plan Hiver depuis 10 ans et qui vient d’entrer dans le CA du nouveau Samu social, a réalisé une enquête sur l’accès aux soins des sans-abri. Il en a présenté les résultats lors d’un midi-débat en septembre dernier.

Lire la suite...

Une plate-forme de santé mentale communautaire à Bruxelles

En 2009, la plate-forme de concertation des pratiques communautaires en santé mentale voit le jour1. Coordonnée par l’équipe communautaire du service de santé mentale Le Méridien, celle-ci fait appel à l’accompagnement du CBPS en 2012. Nathalie Thomas, travailleuse au sein de cette équipe, retrace le parcours de la plate-forme.

Lire la suite...

Echos des politiques

Cette rubrique donne la parole aux groupes politiques démocratiques

Lire la suite...

"Jeunes, Alcool et Société"

Deux nouvelles mesures sont ajoutées à l’argumentaire du groupe porteur, en vue de favoriser une consommation d'alcool plus responsable et moins risquée chez les jeunes. Il s'agit de la gratuité de l’eau dans l’HORECA et de l’obligation d’étiquetage nutritionnel sur les boissons alcoolisées.

Lire la suite...

Bruxelles Santé n° 87 - Septembre 2017

BXLS87 IMG1Dans ce numéro de septembre :

En direct de... 400 personnes sans-abri en moins dans les rues d’ici 2020 ? Chiche !
Dossier : La promotion de la santé en milieu carcéral
Développement durable et santé : La santé, le parent pauvre du développement durable à Bruxelles ?
Promotion de la santé : Le premier plan bruxellois de promotion de la santé est sorti !
Echos de... Bruxelles se fédère autour de la promotion de la santé
Echos des politiques
Plateforme d’informations sur le logement : Quel toit pour demain ?

 

pdfTélécharger le Bruxelles Santé n° 87 interactif13.91 Mo

En direct de...

400 personnes sans-abri en moins dans les rues d’ici 2020 ? Chiche !

C’est le défi que (se) lancent huit associations bruxelloises avec la Campagne 400Toits initiée au printemps dernier. Une action qui va au-delà des réponses d’urgence données habituellement au problème du sans-abrisme chaque hiver. En effet, si la question est davantage mise en avant à cette saison, il n’en reste pas moins que les personnes dormant en rue y sont également présentes aux autres moments de l’année. D’où l’importance d’apporter des solutions durables comme offrir un toit à ces personnes qui n’en ont pas. Est-ce à dire que Bruxelles en aura terminé avec la problématique du sans-abrisme à l’horizon 2020 ? Ce n’est malheureusement pas aussi simple.

Lire la suite...

Dossier

La promotion de la santé en milieu carcéral

S’il y a bien un milieu toxique où la promotion de la santé devrait prendre tout son sens, c’est la prison. Pourtant, en Belgique, l’équation santé et sécurité semble éternellement insoluble. Pour comprendre les enjeux, les obstacles et les espoirs de la promotion de la santé en milieu carcéral, nous avons rencontré Vinciane Saliez de l’asbl I.Care et Kris Meurant, coordinateur à l’asbl Transit.

Lire la suite...

Développement durable et santé

La santé, le parent pauvre du développement durable à Bruxelles ?

Lorsque l’on aborde les questions de santé dans une perspective de développement durable, c’est bien souvent via ses déterminants que le fil est tiré. Logement, développement économique, alimentation, mobilité... : autant de thématiques abordées lors du cycle de débats « La ville comme écosystème », organisé par Brussels Academy et Bruxelles Environnement. Mais de santé en tant que telle, on a très peu parlé...

Lire la suite...

Promotion de la santé

Les coutures du Plan bruxellois de promotion de la santé

Le premier Plan bruxellois de promotion de la santé est enfin sorti. Pour revoir ou connaître ses grandes lignes, et comprendre les choix opérés, nous sommes allés à la rencontre de la Ministre.

Lire la suite...

Echos de...

Bruxelles se fédère autour de la Promotion de la Santé

Un secteur, depuis toujours, mobilisé

L’engagement sociétal est l’une des composantes essentielles de l’ADN de la promotion de la santé. Dès ses débuts, avec le décret fondateur de 1997, le secteur de la promotion de la santé s’est positionné comme un secteur engagé. Son action repose en cela sur les valeurs et les principes qui sont énoncés dans la Charte d’Ottawa (OMS, 1986).

Lire la suite...

Echos des politiques 87

Cette rubrique donne la parole aux groupes politiques démocratiques

Lire la suite...

Quel sera votre toit demain ?

BXLS87 IMG8Quoi... ?

Quel toit pour demain ? est une plateforme d’informations relative aux questions de logement pour les personnes de 55 ans et plus.

Lire la suite...

Le non-recours à Bruxelles : entre exclusion et sous-protection sociale

Dans son cahier thématique du Rapport bruxellois sur l’état de la pauvreté 2016, l’Observatoire de la santé et du social pose un premier constat global et exploratoire sur le non-recours aux droits et services, et plus généralement sur la sous-protection sociale en Région bruxelloise. Laurence Noël, auteure du rapport, nous a présenté les grandes lignes de cette étude, la première du genre à Bruxelles.

Lire la suite...

La démarche communautaire : un choix sociétal ?

La démarche communautaire, quelle est-elle ? En quoi est-elle porteuse de forces et de faiblesses pour l’action en santé ? Quels enjeux démocratiques soulève-t- elle ? Ces questions sont au cœur de ce dossier qui examine les contributions d’un numéro spécial de la revue « Politiques sociales » sur le sujet, tout en laissant la place à la parole d’acteurs de deux institutions engagées dans cette démarche à Bruxelles : l’asbl Les Pissenlits et le service de santé mentale Le Méridien.

Lire la suite...

Tisser du lien autour de la personne handicapée

Le 30 novembre dernier, Le Bataclan, une asbl bruxelloise qui a pour objectif de promouvoir l’autonomie, l’inclusion et le bien-être de la personne en situation de handicap, organisait un colloque dans le cadre de ses 40 ans. Lors de cette journée de réflexion, la question du travail en réseau pour et avec la personne handicapée a été centrale. Éclairage autour de deux outils susceptibles d’améliorer l’accompagnement de ce public.

Lire la suite...

Et pourtant, ils jouent...

Sur scène, une douzaine de personnes âgées, ainsi que quelques membres du personnel de la résidence où elles vivent. De l'impro, des souvenirs, de la poésie, un défilé, une danse... et une "particularité" : les acteurs les plus âgés souffrent tous de problèmes de mémoire et, pour certains, de "désorientation".

Lire la suite...

Place aux usagers

Depuis 2015, le groupe santé de la coordination sociale de Saint-Gilles mène un projet de santé communautaire. C’est à cette époque que la coordinatrice fait appel à l’accompagnement du CBPS. Différentes thématiques seront abordées dans le temps avec, au cœur des préoccupations, la place donnée à la parole et aux représentations des usagers.

Lire la suite...

Débats 86

Notre rubrique "Débats" donne la parole aux groupes politiques démocratiques

Lire la suite...

Bruxelles Santé plonge dans le numérique

Dès septembre, recevez votre magazine trimestriel sous format électronique !

Lire la suite...

Etre jeune à Ixelles aujourd'hui : enquête

Dans le cadre du label « Commune Jeunes Admis », la Concertation ixelloise de la Jeunesse a souhaité établir un diagnostic de sa jeunesse, afin d’en tirer des orientations pour l’avenir. L’enquête a été menée par un groupe de travail de la Concertation, encadré par le professeur Abraham Franssen des Facultés Universitaires Saint-Louis (FUSL). Trente jeunes ont été interviewés par des travailleurs des services et associations de la Concertation. L’essentiel de ces interviews a été repris dans « Être jeune à Ixelles », une brochure éditée fin 2016. Son contenu s’articule autour de quatre axes : l’école, le travail, l’espace public et l’avenir.

Lire la suite...

Les jeunes Bruxellois : de nouvelles pratiques professionnelles ?

Le constat d'une précarité vécue par un nombre croissant de jeunes Bruxellois est désormais bien établi. Il amène nombre de professionnels, tous horizons confondus, à questionner leurs pratiques et les façons d'entrer en contact avec des publics de jeunes.

Lire la suite...

Les débordements de la santé mentale : un colloque pour relancer collectivement la subjectivité

En octobre dernier, la ligue bruxelloise francophone de santé mentale organisait un colloque sur les débordements de la santé mentale. Un temps de réflexions consacrées à ce qui fait irruption, bouscule, remet en cause aujourd’hui les acteurs engagés dans l’accompagnement de personnes en souffrance psychique.

Lire la suite...

"Drink different", un projet réinterrogeant la consommation d'alcool en milieu étudiant

L'alcool chez les jeunes ? Un sujet qui revient régulièrement à l'actualité. Il y a trois ans et demi, la COCOF décidait ainsi de lancer un travail sur la réduction des risques auprès des publics de jeunes, plus particulièrement au sein des universités. L’asbl Modus Vivendi, acteur reconnu dans la réduction des risques en Belgique francophone, s’est vue con er le projet.

Lire la suite...

Les "Community Land Trust"

L’accessibilité au logement est un problème majeur à Bruxelles, particulièrement pour les familles à faible revenu. Pour répondre à ce dé , différentes initiatives ont vu le jour ces dernières années. Les Community Land Trust en sont une.

Lire la suite...

Débats n° 85

Notre rubrique "Débats" donne la parole aux groupes politiques démocratiques

Lire la suite...

Un site pour dénoncer la commercialisation de la santé

QUI ?

commercialisation santeLe Réseau européen contre la privatisation et la commercialisation de la santé et de la protection sociale réunit des organisations syndicales, des partis politiques, des associations de défense des usagers, de la santé publique et de la protec- tion sociale de di érents pays d’Europe.
Mais dans quel but ? Lutter contre la privatisation et la commercialisation de la santé et de la protection sociale. Plus généralement, le Réseau milite pour un accès universel aux soins de santé et des politiques publiques e caces en matière de réduction des inégalités (sociales) de santé.
Sa vision ? Le Réseau défend la santé comme bien commun et prône une gestion démocratique, participative et efficiente des services de santé. Ses terrains d'action ?

  • Informer et sensibiliser les professionnels et la population sur les conséquences des politiques néolibérales sur la protection sociale et le service public des soins de santé ;
  • Proposer, encourager et défendre des politiques de santé et de promotion du bien-être progressistes et solidaires.

QUOI ?

Le site web participatif « la santé n'est pas à vendre » constitue le premier répertoire des mécanismes illustrant la commercialisation de la santé en Europe. Le site répertorie également les mouvements de résistance qui s’opposent à cette commercialisation.
Conçu par le Réseau sur base d’un système de ches, auxquelles sont associés des mots-clés, le site permet à l'utilisateur d'e ectuer des recherches et de ltrer les résultats par secteurs, mécanismes ou pays.
Projet à visée participative, tout le monde, experts, professionnels, travailleurs, usagers de la santé peut y contribuer en apportant son témoignage, au travers d'une che à poster sur le site. Chaque che est validée par un modérateur avant d'être mise en ligne.

OU ?

Site participatif « La santé n'est pas à vendre » : www.health-is-not-for-sale.org Réseau européen contre la privatisation et la commercialisation de la santé et de la protection sociale : www.reseau-sante-europe.net

Chère Charte d'Ottawa, ça fait quoi d'avoir 30 ans ?

Dans la Charte d'Ottawa

- La promotion de la santé, c’est : un processus qui confère aux populations les moyens d’assurer un plus grand contrôle sur leur propre santé et d’améliorer celle-ci.
- La santé, c’est : la mesure dans laquelle un groupe ou un individu peut, d’une part, réaliser ses ambitions et satisfaire ses besoins, et d’autre part, évoluer avec le milieu ou s’adapter à celui-ci. La santé est donc perçue comme une ressource de la vie quotidienne, et non comme le but de la vie ; il s’agit d’un concept positif mettant en valeur les ressources sociales et individuelles, ainsi que les capacités physiques.
- Les conditions préalables à la santé sont : la paix, un abri, l’éducation, la nourriture, un revenu, un écosystème stable, des ressources durables, la justice sociale et l’équité.
- Les axes de travail sont de : construire une politique publique saine ; créer des environnements favorables ; renforcer l’action communautaire ; acquérir des aptitudes individuelles ; réorienter les services de santé.

Lire la suite...

Bruxelles Santé n°84 - Décembre 2016

BS84 CoverLe numéro de décembre nous propose :

En direct de : Anderlecht... L’école des Trèfles : ronde et passive !
Campagne : Dans la peau d'un malvoyant
Dossier : La Charte d’Ottawa a 30 ans
Baromètre social : Un instantané de la pauvreté en région bruxelloise
Echo du CBPS : Il était un fois une concertation... Un processus bien vivant !
Débats
Campagne : Lutte contre les amalgames avec la campagne « Sourd mais pas muet »

pdfTélécharger le Bruxelles Santé n°841.65 Mo

L'école des Trèfles : ronde et passive !

Le quartier des Trèfles se situe à Anderlecht entre La Roue, le Ring et le boulevard Maurice Carême. En une quinzaine d’années, ces quelques rues à l’ambiance rurale ont connu de nombreux changements. Les projets immobiliers de logements et de bureaux s’y sont multipliés, rue des Trèfles, route de Lennik, rue Delwart, boulevard Maurice Carême... Une fois n’est pas coutume, le bâtiment qui aujourd’hui est au centre de toutes les attentions est une école ! Fabrice Cumps, échevin de l’enseignement et des finances à Anderlecht, Viviane Cuitte, directrice de l'enseignement primaire de l’école des Trèfles et Patricia Gielen, directrice de l'enseignement maternel nous l’ont présentée.

Lire la suite...

Dans la peau d'un malvoyant

Peut-on concevoir une campagne de communication qui ne vise pas spécifiquement sa cible directe ? Parfaitement ! C'est, d'ailleurs, ce qu’a réalisé la Ligue Braille cette année. Son objectif ? Soutenir l'intégration sociale des malvoyants. Une stratégie clairvoyante.

Lire la suite...

Un instantané de la pauvreté en région bruxelloise

L’Observatoire de la Santé et du Social de Bruxelles-Capitale vient de publier son « Baromètre social 2016 ». Celui-ci détaille la situation socio-économique de la population bruxelloise, au travers d’une série d’indicateurs. La caractéristique multidimensionnelle de la pauvreté est explorée, au travers de six thématiques : revenu, travail, santé, éducation, logement et intégration sociale.

Lire la suite...

Il était une fois une concertation... Un processus bien vivant !

En 2013, le CBPS se voit attribuer un point d’appui aux écoles secondaires en matière d’Education à la Vie Relationnelle Affective et Sexuelle (Evras).

Lire la suite...

Débats n° 84

Notre rubrique « Débats » donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

Lire la suite...

Sourd mais pas muet

Dans le cadre de sa campagne « Sourd mais pas muet ! », l’APEDAF s’attaque à l’expression « sourd-muet ».

L’Association des Parents d’Enfants Déficients Auditifs Francophones, communément appelée APEDAF, est une asbl qui défend depuis 1978 la cause des parents et des familles d’enfants sourds et malentendants en Belgique francophone.

Lire la suite...

En direct de - ... Saint-Gilles

Les mots peuvent-ils rendre compte de ce que les yeux voient quand on passe les grilles de La Pousse qui Pousse à Saint-Gilles ? Véritable oasis végétale dans un quartier à forte densité d’occupation du sol, la pépinière est tout simplement un ravissement, un petit coin d’Eden dans cette partie de Bruxelles. Créé, lui, par la main de l’homme, ce petit coin de paradis s’inscrit dans le cadre du projet « Potagers de balcons » initié par l’association Le début des haricots et est lié au contrat de quartier  Bosnie 

Lire la suite...

En direct de - ... Saint-Gilles

Le Village Partenaire s’attelle à développer et à soutenir la création d’entreprises dans le bas de Saint-Gilles en associant innovation et développement durable. Outre son rôle de guichet d’entreprises, il propose également des formations et de la réorientation professionnelle et participe au contrat de quartier Bosnie en soutenant et en accompagnant différents projets. Aquaponiris, projet d’agriculture urbaine durable, a été lancé il y a déjà quatre ans.

Lire la suite...

Dossier - Inégalités sociales de santé : les enfants bruxellois méritent une politique intégrée

De tous les enfants de Belgique, les jeunes bruxellois sont les plus nombreux à grandir dans la pauvreté et la précarité. Et donc sous la menace des risques générés par les inégalités sociales de santé. Spécialistes et acteurs de terrain tirent la sonnette d'alarme.

Lire la suite...

Dossier - Précarité, multiculturalité : derrière les chiffres...

Comment relever les défis qui consistent à connaître, reconnaître et combattre les inégalités sociales de santé qui frappent les jeunes bruxellois ? Analyse du Dr David Hercot, collaborateur scientifique à l'Observatoire de la Santé et du Social.

Lire la suite...

Dossier - L'ONE, pour éteindre ou prévenir les feux...

Dès sa création, L'Oeuvre Nationale de l'Enfance, devenue en 1983 l'Office de la Naissance et de l'Enfance (ONE), a lutté contre les inégalités sociales de santé dans l'enfance. Un combat dépassé ?
Pas du tout. Il n'a jamais autant été d'actualité...

Lire la suite...

Dossier - Aladdin et ses formules (magiques ?)

Comment lutter, sur le terrain, contre les inégalités sociales de santé qui frappent les enfants ? Voici les pistes suivies par l'ASBL les Amis d'Aladdin, une Maison d’enfants et lieu d'accueil ouverts aux enfants et aux parents « dont la situation sociale et professionnelle est caractérisée par une série de phénomènes d’exclusion ».

Lire la suite...

Le Gouvernement Thématiques Santé

Cette année, l’exécutif bruxellois a inauguré les «Gouvernements thématiques» dont le but est de promouvoir la transversalité des actions politiques menées à Bruxelles. En avril dernier, c’était au tour de la santé.

Lire la suite...

Avec elles

Depuis 2012, le CBPS accompagne le projet « Avec elles » impulsé par Médecins du Monde (MdM). Pour exposer ce projet, nous laissons la parole à Timothée Delescluse, fervent militant féministe qui a travaillé aux côtés de Geneviève Loots, cheville ouvrière de ce projet depuis ses débuts. Focus sur ce travail mené auprès et avec des femmes pour soutenir leur autonomie.

Lire la suite...

Débats n° 83

Notre rubrique « Débats » donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

Lire la suite...

Jeunes, Alcool et Société

Le Groupe porteur « Jeunes, Alcool et Société » est aujourd’hui composé de treize partenaires issus des secteurs de la santé, de l'éducation et de la jeunesse et se veut ainsi intersectoriel et pluraliste. Formé en 2003, il poursuit depuis lors une démarche de dialogue, de concertation, de sensibilisation et d’observation sur les questions liées à la consommation d’alcool chez les jeunes dans notre société et est à l’initiative de différentes actions, outils, animations...

Lire la suite...

Bruxelles Santé n° 82 - juin 2016

Le numéro 82 du trimestriel Bruxelles Santé vous propose :

BXL Sante 82 covereHealth : Abrumet. La santé vaut bien un clic (ou deux ou trois... )
Dossier : Agriculture urbaine & alimentaire durable
   - La crise du modèle agricole
   - La stratégie Good Food
   - BEES Coop
   - La Ferme du Chant des Cailles
   - La ferme urbaine agro-écologique à Bruxelles
   - Utopie ou avenir ?
   - Bonus et lien
Echo du CBPS : Evalutation qualitative
Débats
Outil : Bruxelles-J : information Jeunesse
www.mangerbouger.be
Bruxelles Santé Info : consulter le numéro 22

pdfTélécharger le Bruxelles Santé n° 82.pdf2.4 Mo

Abrumet. La santé vaut bien un clic (ou deux ou trois...)

Ceux qui défendent le principe du Réseau de Santé Bruxellois en ligne rappellent que, pour les médecins et les spécialistes hospitaliers, cette possibilité de consulter rapidement les données de santé des patients volontairement inscrits dans ce système, peut sauver des vies. Ou que ce partage électronique d'informations aide à la pose de diagnostics, tout en les accélérant. Ou que le Réseau évite de recommencer des examens médicaux déjà effectués... Il n'empêche : avant que le Réseau de Santé Bruxellois ne commence à s'imposer enfin, Abrumet (Association bruxelloise de télématique médicale), l'Asbl chargée de cette mission, a dû batailler ferme, et pas seulement pour proposer un système en ligne sûr, confidentiel, respectant le secret professionnel, et connecté aux autres Réseaux du pays. Il a fallu aussi - et il faut encore - convaincre les praticiens de l'intérêt de rejoindre le Réseau pour en faire bon usage, à l'intention des plus de 273 000 Bruxellois déjà inscrits. Et de tous les autres censés les rejoindre...

Lire la suite...

Agriculture urbaine & alimentation durable

A la suite du développement durable, le concept s’est étendu à d’autres domaines comme celui du logement, de l’économie, de la finance ou du tourisme. Le souci de « répondre aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs1 » est devenu un véritable enjeu de société. Cela n’étonnera guère que l’alimentation se soit également engagée de façon concrète dans cette démarche. Les nombreuses initiatives pour manger de manière plus saine et durable témoignent de cette préoccupation. Toutefois, parler de l’alimentation durable ne peut se faire sans évoquer la question d’une agriculture alternative, notamment celle de l’agriculture urbaine. Où en est-on vis-à-vis de ces démarches au niveau de la Région bruxelloise ?

Lire la suite...

La crise du modèle agricole (dossier : agriculture urbaine & alimentation durable)

Le modèle économique agricole dominant depuis 1945 est celui d’une agriculture productiviste et intensive. Mais les difficultés qui frappent le secteur agricole, et les questions que soulève l’alimentation au sens large, ont montré les limites de ce modèle. Il est aujourd’hui largement remis en question.

Lire la suite...

La stratégie Good Food (dossier : agriculture urbaine & alimentation durable)

L’alimentation répond à un besoin fondamental. Or, le modèle de production actuel est inadapté à la croissance de la population. Dans le futur, il engendrera des impacts économiques, sociaux, environnementaux et de santé, tant au niveau local que mondial. Parmi ces enjeux figure l’accès à une alimentation saine, équilibrée et suffisante : le coût de l’alimentation est difficile à assumer pour de nombreux Bruxellois, un tiers d’entre eux vivant sous le seuil de pauvreté. De plus, la population défavorisée est la plus exposée aux problèmes de santé liés à de mauvais régimes alimentaires et à la consommation de produits de basse qualité, généralement proposés à des prix très compétitifs par la grande distribution et le hard discount. Le secteur alimentaire connaît un contexte économique difficile. Les agriculteurs parvenant à vivre de leur métier se font de plus en plus rares étant donné la compression des coûts entre les étapes de production, transformation, transports, etc. Le développement de filières d’alimentation durable et locale représente, dès lors, un important potentiel. À Bruxelles, comme dans d’autres villes, l’impact environnemental de l’alimentation est très important : près d’¼ de l’impact environnemental d’un ménage bruxellois est lié à sa consommation de nourriture et de boissons.

Lire la suite...

BEES Coop (dossier : agriculture urbaine & alimentation durable)

La question de l’accessibilité est au coeur des enjeux de l’alimentation durable : comment proposer au plus grand nombre, une alimentation saine à un prix abordable mais juste, en conservant un schéma de distribution lisible et praticable ?

Lire la suite...

La Ferme du Chant des Cailles (dossier : agriculture urbaine & alimentation durable)

La Ferme du Chant des Cailles est un projet d’agriculture urbaine de deux hectares et demi situé à Watermael-Boitsfort entre l'avenue des Cailles et la place du Colibri. Particulièrement innovant, il mêle participation citoyenne, maraîchage et élevage de moutons !

Lire la suite...

La ferme urbaine agro-écologique à Bruxelles (dossier : agriculture urbaine & alimentation durable)

Un constat : ceux qui œuvrent pour développer l’alimentation durable et l’agriculture urbaine sont nombreux, du moins la liste des actions entreprises est longue puisque certains acteurs démarrent ou suivent plusieurs projets. C’est le cas notamment du Début des haricots, une association qui sensibilise les habitants de la Capitale aux enjeux de l’alimentation et de l’environnement. Il y a six ans, elle a démarré à Neder-Over-Hembeek, pas très loin de la ferme Nos Pilifs, la première ferme urbaine agro-écologique.

Lire la suite...

Le RABAD (dossier : agriculture urbaine & alimentation durable)

Le Réseau des Acteurs Bruxellois pour une Alimentation Durable (Rabad) est né il y a bientôt 10 ans sous l’impulsion du Crioc et de différents organismes travaillant dans le domaine de l’alimentation durable. Historiquement, le Rabad avait un double objectif : susciter la rencontre et les partenariats entre acteurs à travers un réseau et promouvoir l'alimentation durable auprès du public bruxellois.

Lire la suite...

Utopie ou avenir ? (dossier : agriculture urbaine & alimentation durable

Ces dernières années, l’engouement pour l’agriculture urbaine et l’alimentation durable a explosé à Bruxelles. On ne compte plus les initiatives, projets, entreprises qui se créent dans ces domaines. Cette nouvelle forme de production agricole présente de nombreux avantages.

Lire la suite...

Bonus et liens (dossier : Agriculture urbaine et alimentation durable)

Cette liste d’initiatives n’est évidemment pas exhaustive, les projets en agriculture urbaine et alimentation durable essaiment partout à Bruxelles. De nombreuses communes en ont d’ailleurs initié dans le cadre de l’Agenda 21. Cette courte liste se veut exemplative et inspiratrice !

Lire la suite...

Evaluation qualitative

Le CBPS donne la parole au centre de Planning familial du Midi, qui nous explique comment la DEQ (démarche d’évaluation qualitative) est entrée dans les habitudes de l’équipe. En conclusion, l’auteur nous explique combien ce processus, laborieux, exigeant, ingrat, décevant parfois, s'avère positif au final.

Lire la suite...

Débats n° 82

Notre rubrique « Débats » donne, comme d’habitude, la parole aux groupes politiques démocratiques. Nos élus nous parlent de la liberté associative, du TTIP et de la santé, de la pauvreté à Bruxelles, de la gestion exemplaire des tragiques événements du 22 mars par le SIAMU et le personnel hospitalier, et de la consommation problématique d’alcool.

Lire la suite...

Bruxelles-J : information Jeunesse

Bruxelles-J est un site web destiné aux jeunes où chacun peut trouver des informations sur les études, le travail, le chômage, les droits et tout autre thème pour lequel il se pose des questions.

Lire la suite...

www.mangerbouger.be Pour s'informer, réfléchir, faire des choix et agir

Le site www.mangerbouger.be est une plateforme d’informations, sur l’alimentation et l’activité physique, pour soutenir les personnes dans leur démarche de santé.

Lire la suite...

Bruxelles Santé n° 81 - mars 2016

cover BXLS81Le numéro 81 du trimestriel Bruxelles Santé vous propose :

  • Intergénérationnel : Un "clin d'oeil"
  • Dossier : Egalité femmes/hommes, gender, gender mainstreaming... Sur la bonne voie ?
  • Réforme de l'état : Le nouveau décret promotion de la santé à Bruxelles, entre réformes et continuité
  • Echo du CBPS : La santé dans les contrats de quartier ? Le Projet COMPAS témoigne !
  • Débats

    pdfTélécharger Bruxelles Santé n° 811.15 Mo

Un "Clin d'oeil" qui change beaucoup

Au sein de l'unité protégée d'une MRS, un projet pilote a modifié les regards. Pourtant, il s'agissait "seulement" de prendre des photos.
Voilà le récit d'une aventure humaine intense autour d'un clic-clac efficace...

Lire la suite...

Egalité femmes/hommes, gender, gender mainstreaming... Sur la bonne voie ? Deuxième partie

Où en est-on dans les associations ?...

En matière d’égalité entre les femmes et les hommes, les progrès enregistrés ne peuvent cacher que le chemin à parcourir est encore long. C’est ce que Bruxelles Santé avait tenté de démontrer dans le dossier de son numéro précédent. Nous y avions vu que la persistance des inégalités entre les sexes avait notamment conduit à l’adoption de nouvelles dispositions dont l’« approche intégrée de l’égalité », traduction du terme anglais gender mainstreaming. Une approche que les politiques et les syndicats étaient occupés à traduire dans la vie réelle. Dans le domaine de l’emploi et la gestion de la cité, pour ne citer que ces exemples-là, où nombre de pratiques ont de quoi interroger. Dans cette seconde partie du dossier, nous nous sommes intéressés aux associations, un secteur où les travailleurs féminins sont largement présents. Cette réalité en fait-elle pour autant un monde plus vertueux en matière d’égalité ?

Lire la suite...

Le nouveau décret promotion de la santé à Bruxelles, entre réformes et continuité

Le nouveau décret promotion de la santé a été voté au parlement bruxellois le 5 février. Il pose les bases de la politique de promotion de la santé pour les années à venir. Pour en savoir plus sur ce décret et ses implications, nous avons rencontré Cécile Jodogne, Ministre de la Santé à Bruxelles. A cette occasion, elle nous parle aussi du décret ambulatoire, du dépistage colorectal et du Plan alcool.

Lire la suite...

La santé dans les contrats de quartiers ? Le Projet COMPAS témoigne !

Depuis 2014, le CBPS accompagne Soumiya Radi, la coordinatrice du Contrat de Quartier Durable COMPAS pour son axe santé. Un projet qui parie sur la mobilisation des acteurs anderlechtois de différents secteurs et sur une manière de travailler les déterminants de la santé des habitants du quartier. Nous nous sommes prises au jeu des questions-réponses !

Lire la suite...

Des mots d'enfants

Un outil de sensibilisation pour mieux comprendre le quotidien des enfants sans-papiers

Contexte social précaire, angoisse d’un avenir incertain, peur d’être arrêtés et expulsés, qu’ils soient venus seuls en Belgique ou qu’ils soient accompagnés de leurs parents, les enfants sans-papiers ont en commun de vivre un quotidien particulièrement difficile.

Lire la suite...

Débats n° 81

Notre rubrique « Débats » donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

Lire la suite...

Bruxelles Santé n° 80- décembre 2015

cover BXL80Le numéro 80 du trimestriel Bruxelles Santé vous propose :

  • Service aux personnes : Gammes, le chaînon manquant
  • Dossier : Où en est-on sur les questions du genre ?
  • Jeu vidéo et santé : le serious game
  • Vivre ensemble : Le partage des espaces publics
  • Echo du CBPS : Liaison Antiprohibitionniste : 25 ans au service du débat démocratique en matière de drogues
  • Débats

    pdfTélécharger Bruxelles Santé n° 801.21 Mo


 

Gammes, le chaînon manquant

Quand on est âgé, dépendant ou incapable de rester seul toute la journée (ou la nuit), mais que l'on ne dispose pas des moyens financiers pour engager une "dame de compagnie" à demeure, comment fait-on à Bruxelles ? On appelle l'asbl Gammes, créateur d'un nouveau métier...

Lire la suite...

Egalité femmes/hommes, gender, gender mainstreaming... Sur la bonne voie ? (Première partie)

Où en est-on sur les questions de genre ?...
En quelques décennies, l’égalité entre les femmes et les hommes a enregistré des progrès notables. C’est vrai en Belgique, comme dans de nombreux autres pays, même si l’évolution dans ce domaine diffère d’une aire géographique à l’autre, et, au sein même de chacun de ces espaces, d’un pays à l’autre. Ainsi les droits fondamentaux qui nous apparaissent aujourd’hui comme aller de soi pour les femmes (voter, travailler, choisir son conjoint, disposer librement de son corps, gagner de l’argent, ouvrir un compte bancaire – sans avoir l’aval du pater familias ! –, etc.) ont à peine une soixantaine d’années chez nous. Ces avancées ne peuvent cependant pas occulter la persistance d’inégalités et stéréotypes divers dans de nombreux domaines. Pour les réduire, de nouveaux concepts sont venus enrichir la politique d’égalité des chances entre les sexes. Il s’agit notamment du gender et gender mainstreaming.

Lire la suite...

Les serious game

Le jeu vidéo a bien souvent mauvaise réputation. On l'accuse de nombreux maux : addiction, agressivité, problème de concentration... Pourtant, le terme« jeu vidéo » recouvre des réalités très différentes. Du jeu de carte au jeu de guerre, on trouve le pire comme le meilleur, par exemple les serious game.

Le concept de jeu éducatif n’est évidemment pas nouveau. De nombreux jeux et livres destinés aux enfants ont pour objectif - ou en tout cas le prétendent - d’apprendre en s’amusant. Ce qui est neuf, c’est l’utilisation des nouvelles technologies à des fins éducatives dans des domaines bien plus vastes que l’acquisition du langage, de la lecture, du calcul ou de la psychomotricité.

Lire la suite...

Le partage des espaces publics

Le 10 septembre dernier, La Strada avait invité Antonin Margier, attaché temporaire d’enseignement et de recherche (ATER) à l’Université Lille 1 et chercheur associé Lab’urba à Paris, à partager les résultats de sa thèse de doctorat : « Le partage des espaces publics. De la cohabitation à la dispersion ».

Lire la suite...

Liaison Antiprohibitionniste : 25 ans au service du débat démocratique en matière de drogues

Le 9 octobre dernier, Liaison Antiprohibitionniste a délébré son 25ème anniversaire. un quart de siècle d'existence méritait bien qu l'on mette les petits plats dans les grands pour proposer au public un programme culturel varié. Ce jour-là a soufflé un partum de liberté dans la fabuleuse Quincaillerie des Temps présents. Un lieu situé au 66 de la rue du Viaduc, à visiter absolument.
Tant pour son architecture intérieur, une ancienne quincaillerie et ses ateliers typiquement bruxellois, que pour la dynamique citoyenne propagée dans cet endroit depuis le mois de septembre par le collectif "les acteurs des temps présents".

Lire la suite...

Débat n° 80

Notre rubrique « Débats » donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

Lire la suite...

Comment aborder les liens entre alimentation et santé autrement ?

Manger au moins 5 portions de fruits et légumes par jour. S’hydrater régulièrement. Éviter de consommer des aliments trop gras, trop sucrés, trop salés.
Les recommandations de santé en matière d’alimentation sont nombreuses et presqu’omniprésentes. Lorsque l’on intervient auprès de groupes lors d’animations, la tentation est donc grande de se référer rapidement à ces normes souvent centrées sur les seuls aspects nutritionnels et les comportements individuels. Pourtant, l’alimentation s’inscrit dans un ensemble de pratiques qui dépassent le repas et sa stricte consommation.

Lire la suite...

Bruxelles Santé n° 79 - septembre 2015

BXLS79coverLe numéro 79 du trimestriel Bruxelles Santé vous propose :

  •  Intergénérationnel - Le cercle des philosophes.
  • Assuétudes - Les salles de consommation à moindres risques.
  • Assuétudes - Le projet "Riboutique"
  • Réforme de l'Etat - Promotion de la santé à Bruxelles : les changements se profilent à la rentrée.
  • Intersectorialité - L'intersectorialité : "on n'est pas tombé dedans quand on était petit" !
  • Débats
  • Campagne : Préservatif. Dépistage. Traitement. Les bons réflexes pour se protéger du sida et des IST

pdfTélécharger Bruxelles Santé n° 794.97 Mo

Le cercle des philosophes

Depuis 5 ans, à Etterbeek, un petit groupe de personnes venues d'horizons divers parle philo sous la conduite d'une philosophe/animatrice.
Un moment de grâce et de profondeur...

Petit à petit, ils arrivent et se dirigent à l'arrière du local de la bibliothèque Hergé, à Etterbeek. Ces femmes, ces quelques hommes, ont dans la cinquantaine d'années ou davantage. Ils viennent du quartier (après avoir été informés par la Lettre d'info d'Etterbeek), du Centre de jour psychiatrique de la Clinique Saint-Michel, ou de Maisons de repos et de soins. Certains ont été amenés par les bons soins du service communal. Ces "habitués" passent le long des étagères sans guère y jeter de regard : ils ne sont pas là pour cela. Déjà, s'organise le cercle de chaises où ils vont prendre place, comme tous les quinze jours.
Tous vont participer à un atelier philo, sous la direction douce et efficace de Valérie Van Eyll, licenciée en Philosophie et Lettres, à partir d'un projet initié par Entr'Ages. Il permet de mêler intergénérationnel et milieu psychiatrique.

Lire la suite...

Les salles de consommation à moindres risques

Lorsqu’on aborde la question des salles de consommation à moindres risques (SCMR), bien vite les critiques fusent : incitation à la toxicomanie, protection des consommateurs de drogues, tolérance zéro, etc. Qu’en est-il exactement ? Et qu’est-ce réellement qu’une SCMR ? Dans cet article, nous allons tenter d’y voir plus clair, de démêler le vrai du faux. Nous remercions l’équipe de Transit asbl pour les nombreuses informations qu’elle nous a communiquées.

Au début des années 80, en réaction à l’augmentation de la consommation de drogues, particulièrement celle se pratiquant par injection, et aux risques sanitaires qu’elle entraîne dont la transmission de maladies infectieuses (hépatite, sida), une nouvelle approche de santé publique se met en place : la politique de Réduction des Risques. Les programmes de Réduction des Risques (RdR) visent à prévenir ou, au pire, à limiter chez les usagers les risques liés à la consommation de drogues : traitement de substitution, information et prévention sur le terrain (milieu festif, quartier de prostitution, prison...), échange de seringues, etc.

Lire la suite...

Le projet "Riboutique"

 

Depuis plus de vingt ans, le quartier Ribaucourt à Molenbeek est le théâtre d’un important trafic de drogues dans l’espace public. La drogue se vend, s’achète, se consomme en rue, dans les parcs, les toilettes publiques ou les berges du canal.

Depuis 2007, la plateforme associative locale «Ribaupôle» regroupe des habitants, des associations, des acteurs locaux, la commune et la police locale pour travailler ensemble sur les aspects de convivialité, de sécurité et de cohésion sociale du quartier Ribaucourt-Yser. Les constats posés par la plateforme sont clairs : Ribaucourt-Yser est un quartier particulièrement précarisé avec un taux de chômage important, une très faible mobilité sociale, un état de santé et de bien-être des habitants dégradé.

Lire la suite...

Promotion de la santé à Bruxelles : les changements se profilent à la rentrée

Bruxelles Santé a rencontré, une année après son entrée en fonction, la ministre en charge de la prévention et de la promotion de la santé à Bruxelles, Cécile Jodogne. C’était l’occasion d’en savoir plus sur les changements qui vont concerner le secteur dans les mois qui viennent : 6ème réforme de l’Etat, nouveau décret ambulatoire et décret promotion de la santé... Cécile Jodogne nous parle de sa vision de la santé pour les Bruxellois et de l’avenir du secteur.

Bruxelles Santé : La dernière enquête santé des Belges est sortie cette année. Si ses résultats réservaient de bonnes surprises comme le classement des Bruxellois en tête de la consommation de fruits et légumes (46 % des habitants atteignent la quantité recommandée de légumes par jour et 62% consomment des fruits tous les jours), ils ont également confirmé l’augmentation des inégalités sociales de santé : 22% des Bruxellois expliquent avoir dû reporter des soins en raison de problèmes financiers et 29% des jeunes bruxellois n’ont jamais été chez le dentiste.

Lire la suite...

Débats n° 79

Notre rubrique « Débats » donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

Lire la suite...

Préservatif : Dépistage. Traitement. les bons réflexes pour se protéger du sida et des IST

Une nouvelle campagne de la Plate-Forme Prévention Sida qui aborde la notion de prévention combinée.

En juin 2015, la Plate-Forme Prévention Sida a lancé une toute nouvelle campagne de sensibilisation au VIH/sida et aux IST. Cette campagne vise la population générale de la Belgique francophone et aborde la notion de prévention combinée.

Lire la suite...

L’intersectorialité : « on n’est pas tombé dedans quand on était petit » !

Se concerter, se coordonner, créer du partenariat, des liens entre les secteurs est une évidence pour les travailleurs psycho-médico-sociaux. Sur le terrain, force est de constater que la tâche s’avère peu aisée.
Mais alors quelles en sont les raisons ?
Pendant trois ans, le CBPS et l’asbl Repères ont mené une recherche exploratoire en rencontrant des acteurs de différents champs sectoriels. Cet article vous livre quelques éléments de cette recherche. Le CBPS espère bientôt diffuser une synthèse éclairante et accessible pour tous les travailleurs des secteurs concernés par la question.

Lire la suite...

Bruxelles Santé n° 78 - Juin 2015

BXLS 78

Le numéro 78 du trimestriel Bruxelles Santé vous propose :

  • Documentaire : Casus Belli. Sur les sentiers de la paix
  • Fin de vie : Les nouvelles couleurs de la fin de vie
  • Fin de vie : "Vous serez confortable", qu'ils disent...
  • Dossier : Quand la population de Belgique dit "33"
  • Echo du CBPS : La concertation Réflexion Ecole-Police Bruxelles de son petit nom la CREPB. Des acteurs se mobilisent
  • Débat
  • Campagne : Ex Aequo lance une campagne contre la sérophobie

pdfTélécharger Bruxelles Santé n° 78949.07 Ko

Casus Belli. Sur les sentiers de la paix

Il est quasi inévitable que des tensions et des conflits surgissent dans les rapports que les humains entretiennent entre eux. Crises au sein des couples, rapports tendus entre voisins ou entre bailleurs et locataires... constituent aussi, hélas, une des autres facettes du vivre ensemble. Mais se rend-on toujours compte des mécanismes qui sont mis en place pour que toutes ces situations, plus ou moins tendues, ne dégénèrent pas en guerre ouverte ?
C’est ce que montre le documentaire « Casus Belli. Sur les sentiers de la paix. », qui s’attache au travail difficile et délicat qu’effectuent chaque jour les médiateurs et juges de paix dans nos quartiers.

Lire la suite...

Les nouvelles couleurs de la fin de vie

Tout change, même la mort. Euthanasie, soins palliatifs, sédation : il a suffi de quelques décennies seulement pour que les pratiques et les attitudes qui entourent la fin de vie ne soient plus ce qu’elles étaient.

Lire la suite...

« Vous serez confortable », qu’ils disent...

Le réalisateur Manu Bonmariage aime les gens acteurs de leur vie. Jusqu’au bout. Il vient de le démontrer en réalisant un film étonnant et dérangeant, au cours duquel le spectateur, médusé, suit les derniers mois de deux hommes étonnants, et de leurs proches.

Lire la suite...

Quand la population de Belgique dit « 33 »...

L’Institut Scientifique de Santé publique (ISP) a livré tous les résultats de l’Enquête sur la santé des Belges, tels qu’eux-mêmes la perçoivent. Résultat : cinq rapports passionnants qui dessinent, en filigrane, de grands combats encore à mener...

Lire la suite...

La Concertation Réflexion Ecole-Police Bruxelles de son petit nom la CREPB. Des acteurs se mobilisent !

Depuis 2007, le Centre Bruxellois de Promotion de la Santé (CBPS) se voit confier une mission de point d’appui Assuétudes (PAA) auprès des écoles de l’enseignement secondaire. Depuis 2013, le PAA bruxellois a mis en place un comité de concertation intersectoriel et intra sectoriel. Aujourd’hui, sur base des constats récoltés, le rôle du PAA est principalement d’initier et animer différents groupes de travail intersectoriel.
Focus sur la Concertation Réflexion Ecole-Police Bruxelles mise en place depuis 2013.

Lire la suite...

Ex Aequo lance une campagne contre la sérophobie : « Exclure les séropositifs, c’est pas gay »

L’asbl Ex Aequo, avec le soutien du service Egalité des Chances de la Région de Bruxelles-Capitale, lance une campagne vidéo pour lutter contre la sérophobie.

Depuis ce mardi 12 mai, un film vidéo est partagé sur les réseaux sociaux dans le cadre d’une nouvelle campagne de lutte contre la sérophobie dont l’asbl Ex Aequo est à l’origine. la particularité de cette campagne est qu’elle s’adresse avant tout à la communauté LGBT [1] car, aujourd’hui encore, des gays peuvent avoir des attitudes maladroites ou des comportements discriminants en présence de personnes séropositives, s’éloigner de leurs amis séropos par peur de la maladie et du regard des autres ou être quittés par leur partenaire en raison de leur statut sérologique. Ex Aequo s’appuie sur un chiffre pour le moins interpellant de l’enquête sur les conditions de vie des personnes vivant avec le VIH (Charlotte Pezeril, Observatoire du Sida et des Sexualités, 2012) : un homosexuel séropositif sur 3 a déjà vécu une rupture de relation avec son/sa parternaire à cause de sa séropositivité.

Lire la suite...

Débats n°78

Notre rubrique « Débats » donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

Lire la suite...

Le projet Housing First

Ces dernières années en Europe, nous est arrivé d'outre-Atlantique un nouveau concept de réinsertion durable des personnes sans-abris : le Housing First. Vincent Desirotte, responsable du développement stratégique de la cellule Housing Fast chez Infirmiers de Rues asbl (IDR) et Alexandra Trips, accompagnatrice psycho-sociale du projet Housing First au SMES-B (Santé Mentale & Exclusion Sociale Belgique) nous explique en quoi ce modèle, en proposant une sortie immédiate et inconditionnelle de la rue, renverse les perspectives.

Lire la suite...

Bruxelles Santé n° 77 - mars 2015

cover bs 77Le numéro 77 du trimestriel Bruxelles Santé vous propose :

  • un dossier consacré à l'aide aux sans-abris, secteur complexe, et au projet "Housing First" ;
  • un article vous présente la sortie d'un e-book "Promotion de la santé et web 2,0 Réflexions et bonnes pratiques" ;
  • le point par le CBPS sur le travail mené depuis plus d'un an par les structures de la promotion de la santé bruxelloises, dans le contexte des transferts de la FWB vers la Cocof ; 
  • sa rubrique "Débats" qui, comme d'habitude, donne la parole aux groupes politiques démocratiques. 

pdfTélécharger Bruxelles Santé n° 77928.09 Ko

L'aide aux sans-abri, un secteur complexe et divers

Tous les hivers, la situation dramatique des sans-abris revient sur le devant de l'actualité. Comme si le sans-abrisme était un phénomène saisonnier qui disparaissait avec le retour des beaux jours ou s'il était plus acceptable le reste de l'année. Au-delà de cet intérêt médiatique hivernal, des associations et leur personnel se battent quotidiennement pour venir en aide aux personnes privées de ce droit élémentaire qu'est l'accès à un logement décent. Nous avons rencontré Christine Vanhessen, directrice de la Fédération des maisons d'accueil et des services d'aide aux personnes sans-abris ou AMA. Elle nous a brossé le portrait d'un secteur dont on ne connaît généralement que les aspects les plus médiatisés.

Lire la suite...

Que vive la promotion de la santé à Bruxelles

En décembre 2013, le Centre Bruxellois de Promotion de Santé (CBPS) après consultation de quelques professionnels du secteur de la promotion de la santé, a décidé de réunir les acteurs de promotion de la santé bruxellois qui bénéficient d'un soutien de la FWB et qui sont concernés par les transferts vers la Cocof. Plus d'une année après, la mobilisation des acteurs du secteur reste vive comme en témoignent leurs différentes réalisations. Parmi celles-ci, on peut citer la « Plateforme bruxelloise du secteur de la promotion de la santé ». Focus sur le travail fourni.

Lire la suite...

Débats n° 77

Notre rubrique « Débats » donne la parole aux groupes politiques démocratiques. 

Lire la suite...

Bruxelles Santé n° 76 - décembre 2014

Cover 76Au sommaire de Bruxelles Santé 76 - décembre 2014

  • En direct de… Etterbeek - Des habitants disent "9X NON" à l'implantation d'antennes GSM
  • Seniors - Alzheimer: changer de regard des intervenants
  • 20 ans déjà. Medimmigrant célèbre ses noces de porcelaine
  • Campagne - Vie et VIH aujourd'hui
  • Echo du CBPS : Quand des travailleurs de différents secteurs se rencontrent pour déposer leurs impasses et échanger leurs ressources !
  • La prévention sida peine à toucher les personnes sourdes
  • Débats
    pdfTélécharger Bruxelles Santé 76.pdf2.11 Mo

Etterbeek. Des habitants disent « 9 x NON » à l'implantation d'antennes GSM

En septembre dernier, les habitants du quartier Malou-Chambéry-Saint-Antoine à Etterbeek organisaient une fête de quartier pas tout à fait comme les autres. Ils célébraient en effet leur première année de mobilisation contre l'installation d'antennes relais au numéro 60 de l'avenue Jules Malou.
De farouches opposants aux nouvelles technologies ? Pas vraiment...
Arrêt sur une mobilisation aux allures d'une saga qui s'annonce longue.

Lire la suite...

Alzheimer. Changer le regard des intervenants

La maladie d'Alzheimer n'est pas forcément ce que l'on croit. Pour s'adapter le plus possible aux réalités des malades et mettre en place un accompagnement adapté, il faudrait, d'abord, changer les regards. Et passer derrière le miroir des idées fausses...

Tout faux ou presque : lorsque nous pensons à la maladie d'Alzheimer – ou aux pathologies qui lui ressemblent –, une série de stéréotypes s'imposent à nous. Cette tendance n'exclut pas les professionnels du social et de la santé. Le problème, c'est que ces représentations, généralement négatives, influencent nos réactions ou nos comportements face aux malades, et aggravent souvent les problèmes. En voici la portée, à travers 5 exemples.

Lire la suite...

20 ans déjà... Medimmigrant célèbre ses noces de porcelaine !

Retour en arrière sur deux décennies d'action à Bruxelles, avec Veerle Evenepoel, coordinatrice de l'asbl Medimmigrant. 

Lire la suite...

Campagne: vie & VIH aujourd'hui

Cette année, la campagne de la Journée Mondiale de Lutte contre le Sida s'est accompagnée d'une exposition de témoignages visible dans les gares bruxelloises. Seize témoignages relatifs au VIH/Sida ont incité les usagers de la SNCB à la réflexion, à la prévention, à la solidarité... Cette exposition est aussi un outil mis à disposition des institutions et organismes intéressés.

Lire la suite...

Echo du CBPS: quand des travailleurs de différents secteurs se rencontrent pour déposer leurs impasses et échanger leurs ressources !

« Pas tout seul face à mes impasses, ma pratique, mes questions professionnelles... » sont des ateliers d'échanges de pratiques ouverts à des travailleurs issus de différents secteurs. Ils sont menés conjointement par l'asbl Repères et le CBPS. Une deuxième session se clôture, une troisième édition se profile en janvier 2015. Focus sur ces ateliers mixant questions, décryptages institutionnels, élaboration collective de nouvelles pistes de travail.

Lire la suite...

La prévention SIDA peine à toucher les personnes sourdes

Beaucoup de personnes sourdes ont aujourd'hui encore une connaissance très vague – voire inexistante – des modes de transmission du SIDA. Si une personne sourde ne peut en parler dans sa langue signée avec ses proches, elle ne pourra pas compter, comme tout entendant, sur les campagnes de prévention car la barrière de la langue orale et écrite reste réelle pour une très grosse majorité des sourds.

Lire la suite...

Débats n° 76

Notre rubrique « Débats » donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

Lire la suite...

Bruxelles Santé n° 75 - septembre 2014

cover bs 75Au sommaire de Bruxelles Santé 75 - septembre 2014

  • Promotion de la santé & prostitution masculine
  • Le stress au travail
  • La nouvelle politique de santé bruxelloise
  • Forum Ouvert : « Comment favoriser les solidarités entre les générations dans l’habitat ? »
  • Le Centre Bruxellois de Promotion de la Santé poursuit sa lancée dans l’aventure festive !
  • Débats

pdfTélécharger Bruxelles Santé 75.pdf2.11 Mo

La nouvelle politique de santé bruxelloise

Cet été, le gouvernement bruxellois a présenté le premier accord de gouvernement post-6ème réforme de l’Etat. Si le projet présenté veut tenir compte des grands défis de la Région bruxelloise et y proposer des solutions, les conséquences pratiques des transferts de compétences de la 6ème réforme de l’Etat restent floues. Epinglons les premières informations concrètes qu’il contient et les quelques nouvelles mesures annoncées.

Lire la suite...

Forum Ouvert : « Comment favoriser les solidarités entre les générations dans l’habitat ? »

Courants d’Ages et Habitat et Participation vous invitent à échanger vos idées et expériences autour des questions suivantes :Comment faire de notre habitat un lieu d’entraide ? Comment favoriser LES multiples solidarités : entre les âges, les cultures ou les milieux socio-économiques ?

Parce que notre habitat, c’est aussi notre quartier, notre voisinage, comment améliorer notre cadre de vie, le rendre agréable et adapté à tous ?

Lire la suite...

Débats n° 75

Notre rubrique « Débats » donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

Lire la suite...

Le Centre Bruxellois de Promotion de la Santé poursuit sa lancée dans l’aventure festive !

Après les patrons de boîte, les fêtards ! Evaluation du label Quality Nights auprès du public cible en Région de Bruxelles-Capitale

Lire la suite...

Le stress au travail

Nous avons déjà parlé de la souffrance au travail dans trois précédents dossiers de Bruxelles Santé [1]. Nous y avions abordé le concept même de souffrance au travail, les conséquences de cette souffrance et les outils juridiques existants pour y faire face. Nous nous étions aussi penchés sur la souffrance liée aux conditions spécifiques du travail social et du secteur non-marchand. Dans cet article, nous donnons la parole à deux spécialistes de la gestion du stress, interviewés dans le cadre du projet « 7 Jours Santé », Pierre Firket et Thomas Périlleux.

Lire la suite...

Promotion de la santé & prostitution masculine

Les hommes qui se prostituent constituent une facette de la prostitution dont on parle peu. Sauf quand le cinéma s'en saisit pour l'exploiter à travers ses productions. Les plus de vingt ans se souviendront peut-être de American Gigolo, le film porté par le beau Richard Gere, qui y joue le rôle d'un gigolo ayant un penchant pour les belles voitures et les équipement stéréophoniques coûteux. On peut aussi citer Cliente, un film beaucoup plus récent, où c'est l'actrice Nathalie Baye qui prête ses traits à la femme qui s'achète les faveurs sexuelles d'un homme. Deux longs métrages qui, à presque trente ans d'écart, traitent finalement du même thème, à savoir des hommes vendant leur corps à des femmes, plutôt d'âge mûr et assez aisées. Il arrive parfois que les clientes soient jeunes comme le laissait entendre un célèbre magazine masculin dans un reportage publié récemment. Mais là encore les femmes, qui se sont débarrassées du carcan social entourant encore la sexualité féminine, se situent en haut de l'échelle sociale. Ce ne sont là que des images partielles d'une réalité bien plus complexe, que le cinéma ne fait parfois qu'effleurer.

Lire la suite...

Bruxelles Santé n° 74 - mars 2014

cover 74Au sommaire de Bruxelles Santé 74 - mars 2014

  • L’éducation à la vie relationnelle affective et sexuelle (EVRAS) se généralise
  • Vieillissement actif, la nouvelle norme ?
  • 6ème Réforme de l’Etat, le secteur de la promotion de la santé s’organise !
  • Plate-Forme Prévention Sida
  • La santé sur le web
  • Débats 

pdfTélécharger Bruxelles Santé 74.pdf893.57 Ko

La santé sur le web

Le 18 mars, Question Santé, organisait une journée de réflexion et d’échanges sur la place de la prévention et de la promotion de la santé sur le web intitulée « Promotion de la santé et web 2.0, parlons-en ! ». 120 participants des divers horizons du secteur de la promotion de la santé ont échangé et évoqué leurs pratiques mais aussi leurs questions, doutes et parfois réticences au développement de l’Internet interactif dans leur travail. L’expérience s’est montrée très positive et enrichissante !

Lire la suite...

Plate-Forme Prévention Sida

La Plateforme Prévention Sida relance sa classique campagne d’été. Car trente ans après sa découverte, il existe toujours de nombreuses idées fausses sur le sida.

Lire la suite...

Vieillissement actif, la nouvelle norme ?

L’Europe le chante sur tous les tons : le vieillissement à venir sera actif. La personne âgée travaillera. Consommera. Fera du volontariat. Préservera sa santé. Aidera sa famille ou ses proches. Point final ? Non. Parce que face à cette injonction du « bien-vieillir », des voix critiques relèvent quelques (gros) points d’interrogations.

Lire la suite...

Débats n° 74

Notre rubrique « Débats » donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

Lire la suite...

6ème Réforme de l'Etat, le secteur de la promotion de la santé s'organise !

Face aux incertitudes du transfert de la promotion de la santé de la Fédération Wallonie-Bruxelles à la COCOF, le secteur bruxellois a décidé de ne pas rester les bras croisés et de s'organiser pour faire entendre sa voix dans l'intérêt des citoyens, usagers des nombreux services proposés par les associations du secteur. Le résultat : la Plateforme bruxelloise de promotion de la santé et un mémorandum destiné aux femmes et hommes politiques.

Lire la suite...

Echo du CBPS: l'éducation à la vie relationnelle affective et sexuelle (EVRAS) se généralise

Juin 2013, un protocole d'accord est signé entre les trois niveaux de pouvoir francophone en vue de donner un socle commun aux différentes initiatives prisent pour généraliser la pratique de l'EVRAS en milieu scolaire. La ministre de l'enseignement inscrit l'EVRAS dans le décret Missions de l'enseignement obligatoire. La Commission Communautaire Francophone, lance un appel à projet destiné à l'élargissement de la couverture de l'EVRAS dans les écoles par les Centres de planning Familial agréés. La Promotion de la Santé en Fédération Wallonie-Bruxelles crée dix Points d'Appui aux écoles secondaires en matière d'EVRAS (PA EVRAS) et les attribue aux dix Centres Locaux de Promotion de la Santé de la FWB. Fort de son expérience du Point d'Appui aux écoles secondaires en matière de prévention des assuétudes, le Centre Bruxellois de Promotion de la Santé vous présente les prémisses de la création du PA EVRAS bruxellois.

Lire la suite...

Bruxelles-Santé n° 73 - mars 2014

cover bs 73Au sommaire de Bruxelles Santé 73 - mars 2014 :

  • Le Diagnostic local : ancrer une politique de santé au sein d’un territoire.
  • De nouveaux outils de l’asbl Question Santé
  • Le 25 mai, défendons la santé !
  • Ecrire en... Immigratien, le « Créole immigré »
  • Brainstorming à l’ONE : « Naissance et Enfance : agir ensemble à Bruxelles »
  • www.mongeneraliste.be
  • Débats 

pdfTélécharger Bruxelles Santé 73.pdf1.46 Mo

De nouveaux outils de l’asbl Question Santé

Question Santé asbl est un Service communautaire de promotion de la santé et aussi une association reconnue par la Fédération Wallonie-Bruxelles en tant qu’association d’Éducation permanente. Dans le cadre de cette activité, Question Santé propose tous les ans de nouveaux outils enrichis de témoignages et d’exemples visant à éclairer les mécanismes présents dans la société et à les décortiquer. Ces outils se veulent accessibles tant aux associations qu’à tout public, proches des préoccupations quotidiennes, dans un esprit de participation citoyenne et de débat ouvert. Les brochures présentées dans cet article, sont parues en 2013. Elles mettent en évidence des questions de société, des questions de santé dans une perspective d’éducation permanente.

Lire la suite...

Le Diagnostic local : ancrer une politique de santé au sein d’un territoire.

Depuis plus de 10 ans, le CBPS (Centre Bruxellois de Promotion de la Santé) s’attelle à promouvoir des politiques de promotion de la santé auprès des communes bruxelloises. Le 29 novembre dernier, une journée de rencontre a permis à une cinquantaine de personnes impliquées dans les dynamiques communales, d’échanger sur le thème du jour : le diagnostic local.

Lire la suite...

Le 25 mai, défendons la santé !

A la fin de l’année 2012, nous vous parlions des actions menées par différentes organisations réunies en réseau visant à dénoncer la privatisation en marche dans certains services publics de santé. En cette année d’échéances électorales, le Réseau européen contre la privatisation et la commercialisation de la santé et de la protection sociale et la Plate-forme belge d’action Santé et Solidarité lancent une campagne d’interpellation des candidats aux élections européennes du 25 mai.

Lire la suite...

Ecrire en... Immigratien, le « Créole immigré »

Ne cherchez pas à vous souvenir si vous avez déjà entendu parler de l’Immigratien. Le terme est nouveau et a été entendu pour la première fois lors d’une présentation qui s’est déroulée en automne dernier. L’asbl Cultures&Santé présentait alors un recueil de textes écrits par les participants à son atelier d’écriture. Un moment rempli d’émotions, qui témoignait surtout du formidable travail réalisé pour aboutir à ce que l’on peut qualifier de petit bijou.

Lire la suite...

Brainstorming à l’ONE : « Naissance et Enfance : agir ensemble à Bruxelles »

Le samedi 12 octobre 2013, l’Administration subrégionale de Bruxelles de l’Office de la naissance et de l’enfance organisait sa journée portes-ouvertes. Destinée à permettre aux familles de découvrir les services proposés par l’ONE, cette journée était aussi l’occasion de présenter les premières conclusions des deux jours d’échange organisés les jeudi 10 et vendredi 11 octobre par l’ONE avec ses partenaires associatifs, publics et communaux bruxellois sur le thème « Naissance et Enfance : agir ensemble à Bruxelles ».

Lire la suite...

www.mongeneraliste.be

Proposant une information de qualité en matière de santé, concrète et accessible, mongeneraliste.be est un site de référence sérieux pour mieux outiller le patient et le rendre plus autonome dans sa relation avec sa santé et le corps médical. Il offre aussi des informations fiables indispensables à toutes personnes et institutions actives dans le domaine de la promotion de la santé.

Lire la suite...

Débats n° 73

Notre rubrique « Débats » donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

Lire la suite...

Bruxelles Santé n° 72 - décembre 2013

cover bs 72

Au sommaire du  Bruxelles Santé 72 - décembre 2013

  • La 6ème réforme de l'Etat et les transferts de compétences en matière de santé, d'aide aux personnes et d'allocations familiales
  • Manger... mieux ? Un défi pour l'aide alimentaire bruxelloise
  • Sida, on le soigne mais on n'en guérit toujours pas! 
  • ASBL Alzheimer Belgique
  • Le dépliant du Centre Bruxellois de Promotion de la Santé (CBPS)

pdfTélécharger Bruxelles Santé n° 721.38 Mo

La 6ème réforme de l’Etat et les transferts de compétences en matière de santé, d’aide aux personnes et d’allocations familiales

L’ « accord papillon » de décembre 2011 organise pour la première fois le transfert de certains aspects de la sécurité sociale vers les entités fédérées. Cette réforme aura un impact sur tout le secteur de la santé, les citoyens, les associations, les travailleurs du secteur et des administrations concernées et enfin, sur le système de santé lui-même.

Lire la suite...

Manger... mieux ? Un défi pour l’aide alimentaire bruxelloise

L'aide alimentaire fait partie de ces thématiques dont on ne voudrait pas avoir à parler mais sur laquelle on ne peut malheureusement pas faire l'impasse tant elle se révèle être un des paradoxes les plus interpellants des pays dits « riches ». Comment pourrait-il en être autrement alors qu'au début de cette décennie, on estimait à plus de 18 millions le nombre de personnes qui en Europe, faute de revenus suffisants, devaient être aidées pour pouvoir se nourrir ? A cette réalité, vient s'ajouter un constat non moins préoccupant puisque, loin de diminuer, leur nombre continue de croître. Pour les acteurs du secteur, l'enjeu aujourd'hui est double. Il s'agit, d'une part, de déterminer comment continuer d'aider autant de personnes alors que les ressources demeurent insuffisantes et, d'autre part, de trouver les leviers qui permettront aux groupes précarisés de la population d'avoir, eux aussi, accès à une alimentation de qualité...

Lire la suite...

Sida, on le soigne mais on n'en guérit toujours pas!

Depuis quelques années, des informations en apparence contra-dictoires circulent sur le VIH. Certains présentent encore la maladie comme l'arrêt de mort qu'elle signifiait dans les années 80', d'autres affirment que le Sida, aujourd'hui, ça se soigne. Qu'en est-il réellement ? Petite mise au point avec Thierry Martin, Directeur de la Plate-forme Prévention Sida.

Lire la suite...

ASBL Alzheimer Belgique

L'ASBL Alzheimer Belgique a été fondée en 1985 par des familles confrontées à la maladie.
L'association est animée par des bénévoles et des professionnels dont beaucoup ont côtoyé cette pathologie. Tous connaissent bien les symptômes et les problèmes occasionnés par la maladie dans la vie du patient et de ses proches.

Lire la suite...

Le dépliant du Centre Bruxellois de Promotion de la Santé (CBPS)

Une brève présentaiton de nos services

Lire la suite...

Bruxelles-Santé n° 71 - septembre 2013

cover bs 71Au sommaire de Bruxelles Santé 71 - septembre 2013

  • Chômeurs : quand moralisation rime avec exclusion
  • L’ONE aujourd’hui, une institution vénérable et dynamique !
  • « Groupe de Personnes Diabétiques » ; un projet initié par l’asbl les Pissenlits
  • « L’EFFILOCHE » Une pièce interactive pour aborder le suicide des adolescents
  • Métissages
  • Débats 

pdfTélécharger Bruxelles Santé 71.pdf1.69 Mo

Chômeurs : quand moralisation rime avec exclusion

Depuis quelques années, l’asbl Question Santé propose, en complément de l’édition de brochures, des animations d’Education permanente, dans le cadre de son projet « Questions de société, questions de santé ». Ces derniers mois, mais faut-il y voir un signe des temps, une animation en particulier a retenu l’attention des programmateurs, une animation basée sur une brochure éditée en 2010, brochure ayant pour titre « Etre chômeur, la belle vie ? »

Lire la suite...

L’ONE aujourd’hui, une institution vénérable et dynamique !

D’aucun surnomme l’Office de la Naissance et de l’Enfance, la « Vieille Dame », il est vrai que l’ONE fêtera bientôt son centenaire. Mais, bien que d’un âge vénérable, l’ONE est avant tout une institution complexe, dynamique, moderne et en constante évolution. Dominique Fievez, Coordinatrice subrégionale de l’Administration subrégionale de Bruxelles nous a parlé des missions et multiples actions de cette « Vieille Dame ». Nous remercions également Caty Guillaume, Responsable du Service Communication externe pour l’aide apportée à la réalisation de ce dossier.

Lire la suite...

« Groupe de Personnes Diabétiques » ; un projet initié par l’asbl les Pissenlits

Au cœur de Cureghem, l’asbl les Pissenlits développe des projets de santé communautaires. Citoyens et professionnels sont invités à s’impliquer à toutes les étapes du projet. Depuis deux ans, le CBPS (Centre bruxellois de Promotion de la Santé) accompagne les Pissenlits. Requestionner ses pratiques, ses postures professionnelles aide à évoluer... Coup de projecteur sur le « Groupe de Personnes Diabétiques ». Un exemple qui nous est narré par l’équipe des Pissenlits... Ça s’est passé près de chez nous.

Lire la suite...

« L’EFFILOCHE » Une pièce interactive pour aborder le suicide des adolescents

Dans notre société, le suicide est le plus souvent évoqué à l’occasion de faits divers dramatiques. La vague de suicides au sein de France Télécom entre 2006 et 2008 est encore présente dans de nombreux esprits... Parfois, ce sont des jeunes qui sont au cœur de ces faits divers, comme ce Liégeois de 13 ans qui s’est donné la mort à l’issue des examens de juin dernier. Généralement, l’attention se focalise alors sur ce qui pourrait expliquer l’acte posé. Ce faisant, on a tendance à oublier que le suicide est un phénomène complexe et multifactoriel et, qu’à cet égard, la prévention joue un rôle majeur. Libérer ou faciliter la parole sur ce sujet délicat est un des aspects de la prévention. Voilà pourquoi le Centre de Prévention du Suicide a choisi d’utiliser le théâtre forum ou théâtre action pour susciter le débat au sein des établissements scolaires.

Lire la suite...

Métissages

Après les « tiraillements identitaires » évoqués dans notre n° 67, reprenons la question sous l’angle du métissage, terme qui revient dans deux publications récentes. L’une est issue d’un travail socio-anthropologique avec deux groupes de jeunes, publié par l’atelier de pédagogie sociale Le Grain. L’autre est née des travaux du groupe multisectoriel « Ados en exil » porté par CGé (Changements pour l’égalité) et la Ligue Bruxelloise Francophone pour la Santé Mentale.

Lire la suite...

Migrations

Depuis 2007, le Centre de Culture Européenne, soutenu par l’Unesco, organise à Bruxelles un cycle de conférences-débats intitulé « L’Europe en dialogue avec le monde au XXIème siècle ». En 2010-11, le thème en était le phénomène migratoire contemporain. Les actes viennent de paraître et ils donnent à penser. Mise en bouche.

Lire la suite...

Débats n° 71

Notre rubrique « Débats » donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

Lire la suite...

Bruxelles-Santé n° 70 - juin 2013

cover bs 70Au sommaire de Bruxelles Santé 70 - juin 2013

  • Une maison pour les MENA à Watermael-Boitsfort
  • Conseil des résidents : recueil d’avis, séquence de vie
  • Analyse des services ambulatoires des secteurs du social et de la santé en Région Bruxelloise
  • L’Europe est en guerre contre un ennemi qu’elle s’invente
  • Regards sur la folie
  • Démocratie participative Les Conseils consultatifs communaux d’aînés
  • Bruxelles X - Un jeu de découverte de Bruxelles
  • Débats 

pdfTélécharger Bruxelles Santé 70.pdf1.67 Mo

Une maison pour les MENA à Watermael-Boitsfort

Début 2011, dans une discrète maison entourée de verdure, le CPAS de Watermael-Boitsfort lançait la première Initiative Locale d’Accueil pour Mineurs Étrangers Non Accompagnés à Bruxelles. Michel Colson, alors président du CPAS de Watermael-Boitsfort et aujourd’hui député bruxellois et président de la section CPAS à l’Association de la Ville et des Communes de la Région de Bruxelles et Gaetan Debeau, coordinateur du projet, nous ont raconté cette initiative unique à Bruxelles.

Lire la suite...

Conseil des résidents : recueil d’avis, séquence de vie

Les homes sont, pour beaucoup de personnes âgées, les derniers lieux de vie. Ils y partagent leur quotidien avec d’autres résidents. Lorsque les gestes se font plus lents, les paroles plus hésitantes, parfois la mémoire vacillante, comment rester acteur dans ces espaces de vie commune pris en charge par des professionnels ? Le conseil des résidents permet-il de prendre une place active et citoyenne  ? Si oui, sous quelles modalités ? Dans le cadre d’un appel à projet lancé par le CPAS de Forest à destination du Val des Roses, le CLPS de Bruxelles, en partenariat avec Forest Quartier Santé, a tenté d’éclaircir ces questions et bien d’autres encore. Présentation in vivo de ce processus de travail.

Lire la suite...

Analyse des services ambulatoires des secteurs du social et de la santé en Région Bruxelloise

Le Décret relatif à l’offre de services ambulatoires dans les domaines de l’action sociale, de la famille et de la santé du 5 mars 2009 s’articule autour de six axes : la fusion des décrets relevant de l’action sociale, de la famille et de la santé, la simplification administrative, l’agrément à durée indéterminée, la programmation des nouveaux agréments, la démarche qualité et le renforcement de la pratique des réseaux. Concrètement, son objectif est de stimuler, encourager et accroître les liens préexistants entre les secteurs et au sein même de ces secteurs entre autres par la mise à disposition d’un cadastre des secteurs, services et acteurs des services ambulatoires agréés Cocof.

Lire la suite...

CAMPAGNE L’Europe est en guerre contre un ennemi qu’elle s’invente

Depuis plus d’une décennie, une approche exclusivement sécuritaire oriente les politiques migratoires européennes : mise en place d’une politique restrictive de délivrance des visas, construction de murs et de clôtures, contrôle militarisé des frontières terrestres, aériennes et maritimes, renvoi forcé dans les pays d’origine et sous-traitance du contrôle migratoire à des États peu démocratiques en échange de rétribution... Et pourtant, l’Europe n’est pas menacée d’invasion, la part des migrations internationales est restée stable ces 50 dernières années, et la majorité des migrations se fait entre les pays du Sud.

Lire la suite...

Regards sur la folie

La 5e édition du festival « Images mentales » a battu son plein les 19 et 20 février derniers à l’Espace Delvaux du Centre culturel de Watermael-Boitsfort. Les documentaires et films d’atelier programmés en journée étaient suivis, le soir, par des productions plus « grand public » [1]. L’enjeu, brièvement rappelé d’emblée, restant de se rapprocher quelque peu, par l’image et l’imaginaire, de personnes « à la marge », qui échappent à une norme de la santé mentale qui est aussi celle de l’acceptation sociale. L’an dernier (voir le n° 66), nous avons mis l’accent sur les films d’atelier ; cette fois, nous nous attacherons spécialement aux documentaires.

Lire la suite...

SENIORS Démocratie participative Les Conseils consultatifs communaux d’aînés

Le croiriez-vous, la création des premiers CCCA remonte aux années 1980-90 en Wallonie. La Coordination des Associations de Seniors (CAS), qui regroupe des organisations rattachées à des partis politiques, des mutuelles, des syndicats [1], ainsi que des associations indépendantes telles que la Ligue des Familles, Courants d’Âges ou Infor-Homes, organisait le 15 avril dernier, dans les locaux de la Fédération Wallonie-Bruxelles, un colloque pour promouvoir la mise en place et le bon fonctionnement des CCCA en Région bruxelloise.

Lire la suite...

Bruxelles X - Un jeu de découverte de Bruxelles

LE MODE D’EMPLOI

Créé par l’A.M.O. Samarcande, « Bruxelles x » est un outil pédagogique qui donne aux jeunes l’occasion de découvrir la capitale tout en s’amusant.

Lire la suite...

Débats n° 70

Notre rubrique « Débats » donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

Lire la suite...

Bruxelles-Santé n° 69 - mars 2013

cover bs 69Au sommaire de Bruxelles Santé 69 - mars 2013

  • Maltraitances institutionnelles des personnes âgées.
  • Tumeur au cerveau.
  • L’Espace Naissance « AMALA ». Un accompagnement global pour une naissance plus « naturelle ».
  • Promenons-nous dans les bois...
  • Nouveau catalogue des outils pédagogiques au CLPS-BXL.
  • Débats n° 69

pdfTélécharger Bruxelles Santé 691.78 Mo

Maltraitances institutionnelles des personnes âgées.

Une fois n’est pas coutume : c’est un témoignage qui nous a convaincus de consacrer ce dossier à un sujet rarement abordé, ou abordé à travers le prisme des statistiques provenant des permanences d’écoute téléphonique. Par définition, en effet, celles-ci reposent sur les plaintes adressées aux services et ne peuvent inclure les mauvais traitements qui ne sont pas signalés ou dont le signalement ne sort pas de l’institution (ou du cercle familial). Voici ce témoignage, rédigé à notre demande par un intervenant bénévole en maison de repos.

Lire la suite...

Tumeur au cerveau.

En partenariat avec des équipes hospitalières, le centre Harvey Cushing [1] propose un accompagnement psychologique aux patients qui le désirent. Il a récemment édité une brochure d’information destinée à ceux-ci et à leurs proches à propos de la tumeur cérébrale, qui suscite chez eux une foule de questions et des émotions profondes.

Lire la suite...

L’Espace Naissance « AMALA ». Un accompagnement global pour une naissance plus « naturelle ».

En Belgique où 96% des accouchements ont lieu à l’hôpital, la place laissée à des alternatives reste minoritaire. En 2008, seules 4% de femmes avaient choisi d’accoucher à leur domicile [1]. Depuis lors, les choses n’ont guère évolué dans notre pays puisqu’en juillet dernier les Mutualités Libres – s’alarmant des coûts élevés des accouchements dans les structures hospitalières – indiquaient que 99,3% de femmes choisissaient ces lieux pour mettre au monde leur enfant. Elles n’étaient que 0,7% à choisir leur domicile contrairement aux Pays-Bas où ce chiffre s’élève à 30%.

Lire la suite...

Promenons-nous dans les bois...

On a déjà parlé dans ces pages du groupe Santé & Environnement (S&E) [1], réseau local créé en 2000 et regroupant aujourd’hui quatre associations du quartier des Marolles : le Centre de Santé du Miroir, le Comité Général d’Action des Marolles, Habitat & Rénovation et la Maison Médicale des Marolles. A l’occasion des dernières rencontres internationales organisées par l’Institut Renaudot, l’été dernier en Suisse, Sylvie Alizé et Coline Van de Kerckhove ont présenté lors d’un atelier un volet du projet S&E qui a récemment pris une tournure plus communautaire : les promenades vertes.

Lire la suite...

Nouveau catalogue des outils pédagogiques au CLPS

Une des missions du CLPS est de mettre à la disposition des acteurs de terrain la documentation en matière de promotion de la santé. Afin de répondre à cette mission, nous avons récemment publié la quatrième édition du catalogue qui répertorie les outils pédagogiques disponibles au centre de documentation. Ce catalogue s’adresse aux personnes qui désirent utiliser des supports d’information ou des outils pédagogiques et qui n’ont pas toujours la possibilité de se déplacer dans les différents centres de documentation.

Lire la suite...

www.prevention-ecole.be

Mandatés par la Fédération Wallonie-Bruxelles pour mettre sur pied des Points d'Appui aux écoles en matière de prévention des Assuétudes (PAA), les Centres locaux de promotion de la santé sont chargés de jouer un rôle d'interface entre le monde scolaire et les structures de prévention des assuétudes susceptibles d'y intervenir. Diagnostiquer les besoins, faciliter les connexions et dynamiser le réseau, telles sont les missions du PAA. Soucieux de coller à la réalité de son terrain, le CLPS de Bruxelles a entrepris de sonder le milieu scolaire bruxellois, de prendre le pouls des attentes et besoins des acteurs qui l'animent. L'enquête « Assuétude » avait pour principal objectif de faire le point sur la façon dont les acteurs scolaires vivent, appréhendent et gèrent les comportements à risques de leurs jeunes ouailles.

Lire la suite...

Débats n° 69

Notre rubrique « Débats » donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

Lire la suite...

Bruxelles-Santé n° 68 - octobre 2012

cover bs 68Au sommaire de Bruxelles Santé 68-octobre 2012

  • La Santé n’est pas à vendre !
  • Nous avons pris le risque d’être sur le fil !
  • Lutte contre les discriminations à l’encontre des séropositifs
  • Dix ans de bien être dans les Marolles
  • La Roue
  • Débats n° 68

pdfTélécharger Bruxelles Santé 681.69 Mo

La Santé n’est pas à vendre !

Depuis quatre ans, le mot crise tourne en boucle dans tous les médias et s’impose dans toutes nos discussions : crise bancaire, crise financière, crise économique, crise de l’emploi, crise de la compétitivité, crise de la dette... S’il y a bien un secteur dont on parle peu et qui pourtant fait les frais de cette/ces crise(s), c’est bien celui de la santé.

Lire la suite...

Nous avons pris le risque d’être sur le fil !

Nous avons pris le risque d’être sur le fil !

Plus de 150 acteurs sont présents ce 8 novembre pour prendre le risque de se rencontrer sous d’autres modalités. Particularité inhabituelle : un mixage du secteur associatif et de l’enseignement. Suite à l’enquête « Assuétudes » [1], une rencontre de ces deux secteurs s’avère indispensable.
Une journée réussie grâce notamment à la collaboration de nos partenaires [2]. A l’heure où nous écrivons cet article, nous repensons aux moments forts et... au fil qui a tenu cette journée.

Lire la suite...

Lutte contre les discriminations à l’encontre des séropositifs

Cette campagne est le premier résultat concret de la toute première enquête sur la qualité de vie des personnes séropositives menée à l’initiative du GRECOS, Groupe de réflexion et de communication sur la séropositivité composé de personnes vivant avec le VIH (programme de prévention de la Plate- Forme Prévention Sida) en collaboration avec l’Observatoire du sida et des sexualités et le Centre d’étude sociologique.

Lire la suite...

Dix ans de bien être dans les Marolles

En septembre dernier, le Groupe Bien Être de l’Entr’Aide des Marolles fêtait ses 10 ans. Dix ans au cours desquels des professionnels et des habitants/usagers/citoyens ont cheminé ensemble pour construire un bien-être qui faisait quelque peu défaut dans ce quartier populaire du centre de Bruxelles. C’est une aventure passionnante que les uns et les autres ont tenu à rappeler et à partager à l’occasion de cet anniversaire placé sous le signe de la simplicité et de la bonne humeur.

Lire la suite...

La Roue

La Roue st à l’origine une cité-jardin bruxelloise. Aujourd’hui, c’est un quartier, un village dans la ville, un melting pot à l’image de Bruxelles.

Lire la suite...

Débats n° 68

Notre rubrique « Débats » donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

Lire la suite...

Bruxelles-Santé n° 67 - septembre 2012

cover bs 67Au sommaire de Bruxelles Santé 67- septembre 2012

  • Jeunes et Alcool : Anderlecht se mobilise
  • Quelques réflexions sur les réseaux de santé
  • Les IST/sida, ce n’est pas seulement une affaire de jeunes !
  • « 7 Jours Santé » : un projet de promotion de la santé vers les entreprises bruxelloises
  • Le « Réseau Cannabis »
  • Agir face au suicide
  • Tiraillements identitaires
  • Débats n°67
  • pdfTélécharger Bruxelles Santé 672.98 Mo

Jeunes et Alcool : Anderlecht se mobilise

La consommation de l’alcool chez les jeunes interpelle les acteurs locaux anderlechtois. Ce constat relayé régulièrement auprès du Bus Info Santé et du Service communal d’accompagnement des personnes toxico-dépendantes (SCAT) amène ces derniers à répondre à l’appel à projets de la Fédération Wallonie-Bruxelles destiné aux communes, visant à réduire les inégalités sociales en matière de santé. L’axe choisi est la sensibilisation à la consommation responsable d’alcool chez les jeunes de 13 à 25 ans.

Lire la suite...

Quelques réflexions sur les réseaux de santé

Cinq ans après le numéro spécial de Bruxelles Santé sur les réseaux [1], nous revenons sur la question. En effet, les réseaux sont en vogue, semble-t-il. La littérature sur le sujet gonfle depuis une dizaine d’années (même si les pratiques et le concept sont bien plus anciens, en particulier dans le champ de la santé mentale) et les incitants se multiplient – appels à projets, crédits budgétaires – pour encourager les organisations et les professionnels à travailler en réseau.

Lire la suite...

Les IST/sida, ce n’est pas seulement une affaire de jeunes !

Les campagnes de prévention du sida ont généralement visé les jeunes, très peu les adultes. Pourtant, les adultes présentent leur propre type de vulnérabilité par rapport aux IST/sida à travers des situations et des comportements spécifiques à leur âge. Cette année, et pour la première fois sur le territoire de la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Plate-Forme Prévention Sida lance une campagne de prévention des IST/sida à l’attention d’un public d’adultes.

Lire la suite...

« 7 Jours Santé » : un projet de promotion de la santé vers les entreprises bruxelloises

L’asbl Question Santé, en partenariat avec le Centre pour Entreprises en Difficulté (CED) et la Chambre de Commerce et Industrie de Bruxelles (BECI) et avec l’aide de la Commission Communautaire Française, gère un projet pilote intitulé « 7 Jours Santé ». Ce projet s’adresse, dans un premier temps, aux entrepreneurs et chefs de petites entreprises bruxelloises (TPE : jusqu’à 19 personnes) [1].

Lire la suite...

Le « Réseau Cannabis »

Le « Réseau Cannabis » est un réseau de prises en charge bruxellois, appartenant à l’asbl Interstices CHU Saint-Pierre, qui vise à rassembler les professionnels traitant des usagers à consommation problématique de cannabis, à créer des échanges entre ces professionnels, à orienter des demandes de prise en charge « cannabis » en fonction de la typologie de l’usager et à élargir la surface de lieux de soins sur Bruxelles et ce, via les formations.

Lire la suite...

Agir face au suicide

Le Centre de Prévention du Suicide initie et développe des actions de prévention depuis 1970, date où la ligne d’écoute fut créée. D’abord centrée vers les personnes en souffrance qui sont malmenées par des idées suicidaires, la démarche de prévention du Centre s’est étendue progressivement non seulement à l’entourage des personnes suicidaires, les proches et les professionnels, mais aussi au grand public. Aider à rompre l’isolement des personnes en détresse, ce n’est pas seulement leur proposer une écoute de « spécialistes » auprès des différents services du Centre, c’est aussi faire en sorte qu’elles puissent trouver « des » écoutes, auprès de leur entourage, au sein de leur(s) réseau(x).

Lire la suite...

Tiraillements identitaires

Le 23 mai dernier, Evelyne Huytebroeck introduisait un colloque baptisé Agir auprès des jeunes tiraillés culturellement en s’interrogeant sur la pertinence du terme “tiraillement”, pourtant choisi avec soin par les organisateurs. Ce choix peut faire débat, disait-elle, mais il met en évidence la question identitaire, la double appartenance perçue comme un problème plutôt que comme une opportunité. Question cruciale à Bruxelles qui, dans les 5 ans à venir, devrait compter 200.000 habitants de plus, parmi lesquels nombre de jeunes qui y seront confrontés. « Que peut-on mettre en place pour ces jeunes tiraillés entre exclusion et intégration ? Comment repenser nos modes de rencontre et de vivre-ensemble ? » conclut la Ministre.

Lire la suite...

Recipro'city

Le 24 juin dernier, la plate-forme « Mieux vivre ensemble » organisait la deuxième édition de l’événement Recipro’city à Jette.

Lire la suite...

Débats n° 67

Notre rubrique « Débats » donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

Lire la suite...

Bruxelles-Santé n° 66 - juin 2012

cover bs 66Au sommaire de Bruxellers-Santé 66 - juin 2012

  • « Ensemble tissons un meilleur avenir »
  • Le carnet relais... rester en lien
  • Images et santé mentale
  • Accueil de personnes âgées en situation de crise
  • Droguerie sociale d’Auderghem. Le nettoyage à tout prix.
  • Pour une société qui voit large ...
  • Adolescences en exil
  • Débats n°66

pdfTélécharger Bruxelles Santé 661.32 Mo

« Ensemble tissons un meilleur avenir »

Depuis plusieurs années, Bruxelles Ville Région en Santé organise des échanges entre les habitants de quartiers en renouvellement urbain du Grand Lyon et de Bruxelles. En 2011, des habitants de Molenbeek-Saint-Jean, Laeken, Schaerbeek et Jette ont fait le voyage jusqu’à Lyon et ont accueilli des Lyonnais chez eux. Des jeunes du quartier Esseghem à Jette étaient de la partie. A Lyon, tous ensemble, ils ont réalisé une grande fresque murale.

Lire la suite...

Le carnet relais... rester en lien

Il s’agit au départ de répondre à un projet de la Fondation Roi Baudouin « Commune, Alzheimer admis ». La Résidence Van Aa (home du CPAS d’Ixelles) et le SAFPA (Service d’Aides Familiales et aux Personnes Agées relevant du CPAS) interpellent le CLPS pour réfléchir au dossier et le penser « promotion de la santé ». Depuis deux ans, le CLPS de Bruxelles accompagne ces organismes dans la mise en place du « Carnet Relais ». Une initiative où le respect, le rythme et la place des personnes âgées, des professionnels et de l’entourage familial sont continuellement réinterrogés.

Lire la suite...

Images et santé mentale

QUELLE PLACE POUR LA FOLIE DANS LA SOCIÉTÉ ?

Comme dans ses précédentes éditions, le 4ème festival Images mentales [1] cherchait à croiser les regards de professionnels de l’image et de la santé mentale et à faire place aux films d’ateliers réalisés par ou avec des patients. Comme l’an dernier, il avait lieu à l’Espace Delvaux, à Watermael-Boitsfort, ce qui lui permettait de toucher, via les ciné-apéros du mercredi soir, un public plus large. Même si, regrettait Pierre Smet, les différentes audiences – professionnels de la santé mentale, participants et animateurs des ateliers, grand public – se rencontraient sans doute assez peu.
Cet article est axé sur les films projetés l’après-midi du mardi – programmation d’une grande cohérence – avec, en contrepoint, six vignettes sur des courts-métrages d’ateliers montrés le lendemain.

Lire la suite...

Accueil de personnes âgées en situation de crise

De nombreuses personnes âgées vivant chez elles dépendent du soutien d’un proche ou des services d’un prestataire de soins à domicile. Que faire lorsque l’aidant ou le prestataire n’est inopinément pas disponible ? Un séjour court en centre de soins ou en maison de repos ne s’improvise pas facilement. Une hospitalisation sans raisons médicales est non seulement coûteuse pour le senior et la collectivité mais également négative pour la santé physique et psychique de la personne âgée. Pourtant, c’est bien souvent cette solution qui se présente en dernier recours. Partant de ce constat de carence et d’inadéquation dans l’accueil d’urgence des seniors, les maisons de repos et de soins Arcadia (Molenbeek-Saint-Jean), Arcus (Berchem-Sainte-Agathe) et Nazareth (Uccle) ont mis sur pied un accueil résidentiel de crise dont l’objectif est de veiller à ce que la personne âgée ne soit pas maintenue définitivement dans le circuit résidentiel après une situation de crise.

Lire la suite...

Droguerie sociale d’Auderghem. Le nettoyage à tout prix.

Cela fait huit mois que la première droguerie sociale a ouvert ses portes à Auderghem. Ce projet porté par la section locale de la Croix-Rouge aura permis en très peu de temps, à plusieurs dizaines de personnes en difficulté, d’acquérir des produits d’entretien à très bas prix... et écologiques.

Lire la suite...

Pour une société qui voit large ...

Le rejet et la discrimination se fondent bien souvent sur des critères liés à l’apparence physique : couleur de peau, sexe, handicap, âge... Aujourd’hui, la corpulence est également devenue un important facteur de stigmatisation et d’exclusion.

Lire la suite...

Adolescences en exil

Cet ouvrage [1] est le résultat de deux ans d’enquête de terrain menée par deux anthropologues de l’UCL auprès de jeunes immigrés ou issus de l’immigration dans des quartiers précarisés de Bruxelles. L’ouvrage se compose de trois parties : les lieux d’exil des adolescents entre ici et là-bas, « l’ethnicisation » des mondes scolaires et, enfin, les violences de l’Etat relatées par les adolescents. En s’appuyant sur de petits groupes de recherche créés dans les quartiers et les écoles bruxelloises fréquentés par ces jeunes, Pascale Jamoulle et Jacinthe Mazzocchetti ont réalisé une ethnographie engagée et prospective.

Lire la suite...

Débats n° 66

Notre rubrique « Débats » donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

Lire la suite...

Bruxelles-Santé n° 65 - janvier 2012

cover bs 65Au sommaire de Bruxelles Sanrté 65 - janvier 2012

  • Laeken : autour de la place Bockstael
  • Un autre monde est-il possible ?
  • LOGO et CLPS... samen werken ou travailler ensemble la réduction des inégalités sociales de santé à Bruxelles.
  • Quels habitats pour les aînés ?
  • Au-delà du soutien scolaire
  • Le corps et ses multiples facettes
  • Débats n°65

pdfTélécharger Bruxelles Santé 65.pdf1002.92 Ko

Laeken : autour de la place Bockstael

Dans l’agglomération bruxelloise, Laeken est “un cas” à plus d’un titre : on y trouve le domaine royal, ce qui eut de grandes conséquences pour son développement ; tissu industriel et logement y sont étroitement imbriqués, offrant un large éventail de situations urbanistiques ; ce fut une commune à part entière de 1795 (sous le régime français) à 1921, date à laquelle la Ville de Bruxelles l’absorba en compagnie de Neder-over-Heembeek et Haren, se coiffant ainsi d’une sorte de chapeau de gilles ; et, dans le bas de Laeken, la densité de la population est comparable à celle de l’ouest du Pentagone ou des Marolles. Une population très jeune et d’origine – pas forcément de nationalité – étrangère, surtout dans le quartier qui nous occupe, où le tissu associatif est très dense lui aussi.

Lire la suite...

Un autre monde est-il possible ?

La question était au cœur du colloque « Les champs de l’éducation : graines de changement social ? » qui s’est tenu début de l’année à Molenbeek. Dans un monde traversé par de multiples crises et dont le mode de fonctionnement est de plus en plus dénoncé, nombreux sont ceux qui voudraient le voir changer. Mais quelles actions mener pour amorcer les changements sociaux souhaités ?

Lire la suite...

LOGO et CLPS... samen werken ou travailler ensemble la réduction des inégalités sociales de santé à Bruxelles.

Cela fait quelques années déjà que le CLPS de Bruxelles et le Logo Brussel allient langues et compétences sur différentes problématiques de santé à Bruxelles.

L’expérience réalisée auprès de jeunes dans le cadre d’un appel à projets de la Fondation Roi Baudouin est un bel exemple de ce partenariat.

Lire la suite...

Quels habitats pour les aînés ?

En octobre dernier, Espace Seniors organisait à la Maison des Associations, à Bruxelles, un colloque international intitulé “Lieux de vie d’ici et d’ailleurs : des libertés pour demain”. Les pages qui suivent vont y faire écho, se concentrant sur les alternatives au maintien à domicile – qui est le choix n° 1, toutes générations confondues –, pour ensuite compléter le tableau en braquant le projecteur sur des initiatives bruxelloises visant à favoriser le “rester chez soi”. Un dossier en deux parties... et à deux signatures.

Lire la suite...

Au-delà du soutien scolaire

Le 1er février dernier, la Ligue de l’Enseignement et de l’Education Permanente présentait une étude dont le slogan pourrait être : « Une école de devoirs est tout sauf une école et l’on y fait bien
plus que des devoirs ».

Lire la suite...

Le corps et ses multiples facettes

Le 15 décembre dernier, l’asbl Cultures & Santé proposait sous ce titre une journée portes ouvertes, et ce en trois temps principaux. D’abord une conférence-débat avec le Dr Louis Ferrant : « Le corps dans tous ses états : du multiculturel au transculturel ».

Lire la suite...

Débats n° 65

Notre rubrique « Débats » donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

Lire la suite...

Bruxelles-Santé n° 64 - octobre 2011

cover bs 64Au sommaire de Bruxelles Santé 64 - octobre 2011

  • Démocratie sanitaire
  • Quelques réflexions sur la prévention
  • Villes santé : promenade à Bruxelles
  • Sensibiliser les professionnels à la prévention du suicide
  • L’Espace Parentalité Bruxelles
  • Le site ? Ca vous excite ?... Eh bien, dansez maintenant !
  • Débats n°64

pdfTélécharger Bruxelles Santé 64982.02 Ko

Démocratie sanitaire

LA PARTICIPATION DES USAGERS AU SYSTÈME DE SOINS

Démocratie sanitaire : le terme est inscrit dans la loi française de 2002. La même année, chez nous, ce sont les droits du patient qui font l’objet d’une loi. Dans les deux cas, l’enjeu est le même : la démocratie participative, la citoyenneté dans le champ des soins de santé. Depuis quelques décennies – en fait, surtout depuis les années 1990 – les associations de patients ou d’usagers se sont multipliées, structurées, elles ont fait entendre leur voix et, tant bien que mal, été reconnues à des degrés divers en France, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni. Quelles formes de participation sont mises en oeuvre ? Qu’en est-il en Belgique ? C’est à ces questions que nous allons essayer de répondre.

Lire la suite...

Quelques réflexions sur la prévention

Il y a une trentaine d’années, la toute jeune asbl Question Santé invitait Norbert Bensaïd, médecin généraliste et chroniqueur santé au Nouvel Observateur, à venir nous parler des “illusions de la prévention”, sous-titre de son ouvrage La Lumière médicale (Le Seuil, 1981). Elle récidivait en septembre dernier, de concert avec la revue Education Santé et le FARES, en invitant pour un séminaire et une conférence le sociologue Patrick Peretti-Watel, co-auteur avec Jean-Paul Moatti du percutant essai Le principe de prévention. Le culte de la santé et ses dérives (toujours au Seuil, 2009). Les deux sous-titres se font écho. C’est qu’il s’avère sans doute utile de frapper encore, trente ans plus tard, sur le même clou...

Lire la suite...

Villes santé : promenade à Bruxelles

Les 13 et 14 octobre derniers, le sous-réseau « Pour un Environnement Urbain respectueux de la Santé » des Villes-Santé européennes de l’OMS (Healthy Cities) organisait une réunion présentant différentes actions en matière de santé urbaine à Bruxelles.

Lire la suite...

Sensibiliser les professionnels à la prévention du suicide

En 2010, à l’occasion du 10 septembre, décrété Journée mondiale de la prévention du suicide, la Région bruxelloise lançait son plan de prévention stratégique. Cette année, à la veille de la commémoration de ladite journée, le Centre de Prévention du Suicide et le Ministre de la Santé bruxellois, Benoît Cerexhe, livraient les résultats d’une première évaluation.

Lire la suite...

L’Espace Parentalité Bruxelles

L’Espace Parentalité est un espace de rencontre, d’écoute, où chaque parent peut, accompagné ou non de son enfant, trouver un moment de dialogue qui lui permette de repartir avec une meilleure compréhension de sa situation et davantage de confiance dans ses propres ressources.

Lire la suite...

Le site ? Ca vous excite ?... Eh bien, dansez maintenant !

Un nouveau site est arrivé www.clps-bxl.org. Un site paré de couleurs : le CLPS de Bruxelles opte pour le pari de la créativité. Pied de nez à la morosité, à la grisaille de nos ternes retranchements, cette ambardée colorée nous invite à stimuler nos ressources. Etre acteur, cela se construit, ensemble, par de petites ou grandes touches de chacun.. telle cette fresque reproduite sur notre site.

Lire la suite...

Débats n° 64

Notre rubrique « Débats » donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

Lire la suite...

Bruxelles-Santé n° 63 - septembre 2011

cover bs 63Au sommaire de Bruxelles Santé 63 - septembre 2011

  • « Mieux vivre ensemble » à Jette
  • Le quartier Malibran
  • Souffrance au travail (II). Et les professionnels du non-marchand ?
  • Accueil des primo-arrivants. Un défi pour la Région Bruxelloise.
  • Une seule bougie sur le gâteau
  • Débats n°63
  • pdfTélécharger Bruxelles Santé 631.36 Mo

« Mieux vivre ensemble » à Jette

Une première expérience réussie de travail en réseau avec les acteurs locaux en promotion de la santé a permis à la commune de Jette de se doter d’une méthode de travail qui s’articule en deux temps : des activités de proximité construites sur base des attentes des habitants et des forums pour se rencontrer, découvrir et partager des idées et des expériences.

Lire la suite...

Le quartier Malibran

Iniitié en 2006, le contrat de quartier Malibran s’achève. La plupart des projets sont en phase de finalisation. Ils concernent le logement, l’espace public, la cohésion sociale... Petit tour d’horizon des transformations du quartier Malibran, à Ixelles.

Lire la suite...

Souffrance au travail (II). Et les professionnels du non-marchand ?

Le présent dossier fait en quelque sorte le joint entre deux de ses prédécesseurs : « Le travail social aujourd’hui : mutation ou redéfinition ? » (n° 30, juin 2003) et « Souffrance au travail » (n° 42, juin 2006). Mais il ne s’attache pas seulement aux métiers du social. L’ensemble des professions du non-marchand qui se trouvent en première ligne sont affectées. Plaintes et revendications portent – quand elles peuvent se faire entendre – sur le manque de reconnaissance, l’indifférence voire le mépris que ressentent ces acteurs, la précarité des moyens qui leur sont octroyés et le délitement de leurs conditions de travail. Avec, pour corollaire, la dégradation de la relation avec des usagers que l’on peine à aider, tant les situations qu’ils vivent sont lourdes et complexes. Au-delà, c’est l’identité professionnelle et le sens même du travail qui sont mis à mal, avec toute la souffrance psychique qui en résulte.

Lire la suite...

Accueil des primo-arrivants. Un défi pour la Région Bruxelloise.

Le mercredi 8 juin, Ecolo et Groen ! ont organisé au Parlement bruxellois un colloque sur l’accueil des primo-arrivants. Plus d’une centaine de personnes, essentiellement des acteurs de terrains y ont participé.

Lire la suite...

Une seule bougie sur le gâteau

Le 15 juin dernier était journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes âgées. À cette occasion, dans la salle de conférence de l’Hôtel de Ville de Bruxelles, les asbl Infor-Homes et Home-Info ont présenté leur nouveau clip vidéo, « L’anniversaire », destiné à sensibiliser un large public au problème. Un problème qui reste encore empreint d’une sorte de tabou, tant dans les familles que dans les institutions, tant dans l’opinion publique que dans les médias. On en parle depuis longtemps, certes, mais on en parle peu. Balayons devant notre porte : le dernier article abordant ce sujet est paru dans nos pages en décembre 2002... [1]

Lire la suite...

Débats n° 63

Notre rubrique « Débats » donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

Lire la suite...

Bruxelles-Santé n° 62 - juin 2011

cover bs 62Au sommaire de Bruxelles Santé 62 - juin 2011

  • La Cité Forest Vert
  • Assu-études : une enquête auprès des acteurs de l’enseignement secondaire
  • Quelques réflexions sur la « participation »
  • « Mon Petit Coin »
  • Le non-recours aux prestations et à l’aide publiques
  • Sa rubrique "Débats" qui, comme d'habitude, donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

pdfTélécharger Bruxelles Santé 622.32 Mo

La Cité Forest Vert

En 1922, l’architecte Henri Van Montfort gagne l’appel à projets concernant la construction de logements lancée par le Foyer Forestois, société de logements sociaux. Reflétant l’idéal de la société de l’entre-deux guerres, la Cité Forest Vert n’a rien perdu de son actualité : vie collective, solidarité entre voisins, activités culturelles, éducation, logement sain, nature en ville... La cité-jardin fêtera bientôt son centenaire et, à cette occasion, ses habitants ont fait le pari de concilier développement durable et valorisation du patrimoine végétal et architectural dans le respect de la vision léguée par son concepteur. Premier pas d’un projet qui se fêtera en 2022 !

Lire la suite...

Assuétudes : une enquête auprès des acteurs de l’enseignement secondaire

Tester les limites, jouer avec le feu, provoquer, narguer... des comportements d’adolescent qui nous interpellent en tant qu’adultes, parents ou professionnels. Au sein de l’école, comment s’expriment ces comportements ? Comment les acteurs scolaires les gèrent-ils ? Et ont-ils des besoins spécifiques pour y faire face ? Bien, et alors l’école est-elle un lieu de prévention ? C’est pour éclaircir ces questions et bien d’autres que le CLPS de Bruxelles a mené une recherche exploratoire. Des directeurs, des professeurs, des éducateurs, médiateurs, centres PMS, services PSE s’expriment et expliquent. L’école nous livre des enseignements.

Lire la suite...

Quelques réflexions sur la « participation »

La notion de participation revient dans nombre de projets de promotion de la santé. Souvent, c’est sur cette fameuse participation de la population, tant recherchée, que butent les professionnels qui veulent travailler dans une approche communautaire. Des lectures, récentes ou plus anciennes, nous amènent à revenir sur cette question pour débusquer quelques pièges. En complément à notre double dossier sur les pratiques communautaires (n° 59-60).

Lire la suite...

« Mon Petit Coin »

Le 30 septembre 2010, des professionnels de la santé des Cliniques universitaires Saint-Luc, un Service PSE [1], une institutrice et le programme PIPSA ont lancé un nouveau jeu éducatif appelé« Mon Petit Coin ». Le succès ne s’est pas fait attendre : le nombre de jeux édités ne suffit pas à couvrir les demandes des écoles intéressées, dont certaines émanent même de France et du Canada ! Une réimpression du jeu est d’ailleurs à l’étude.

Lire la suite...

Le non-recours aux prestations et à l’aide publiques

Le non-recours est un phénomène encore peu étudié dans notre pays. Il recouvre de nombreuses réalités et concerne une partie de la population plus importante qu’on ne pourrait le croire. Qu’est-ce qui amène tant de personnes à ne pas répondre à l’offre publique de services, à ne pas faire valoir leurs droits à une aide publique ?

Lire la suite...

Débats n° 62

Notre rubrique « Débats » donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

Lire la suite...

Bruxelles-Santé n° 61 - janvier 2011

cover bs 61Au sommaire de Bruxelles Santé 61 - janvier 2011

  • Alphabétisation : quel impact sur la vie des personnes en formation ?
  • Les Quartiers durables
  • Images et santé mentale
  • RBDSanté : une initiative volontaire depuis 10 ans
  • Les familles monoparentales
  • Sa rubrique "Débats" qui, comme d'habitude, donne la parole aux groupes politiques démocratiques.
    pdfTélécharger Bruxelles Santé 611.07 Mo

Alphabétisation : quel impact sur la vie des personnes en formation ?

Le 10 décembre dernier, Lire et Ecrire dévoilait les premiers résultats d’une enquête menée auprès de 1.670 personnes en formation, entre mars et juin 2010. Chaque année, 16.000 personnes environ sont impliquées dans un processus d’alphabétisation en Communauté française, dont 5.000 dans le réseau de Lire et Ecrire. L’enquête portait sur trois grandes questions : comment ces personnes arrivent-elles en formation ? Quel est l’impact du processus d’alphabétisation sur leur vie – et donc leur santé ? Et quelles sont les lacunes de cette formation ?

Lire la suite...

Les Quartiers durables

Depuis 2007, Bruxelles Environnement-IBGE met en place une stratégie visant à favoriser l’émergence de « quartiers durables » à Bruxelles. En mars 2008, à l’initiative d’Evelyne Huytebroeck, Ministre de l’Environnement du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, le premier appel à projets est lancé. Il concerne aussi bien les quartiers existants que les zones urbaines à bâtir et rencontre immédiatement un franc succès : quinze candidatures sont déposées et cinq projets sélectionnés. Trois ans, deux appels à projets et quinze quartiers sélectionnés plus tard, un premier bilan se dessine.

Lire la suite...

Images et santé mentale

La troisième édition des « Images mentales », mini-festival organisé par l’asbl Psymages, a eu lieu le soir du 15 décembre 2010 et toute la journée du 16, à l’Espace Delvaux, en collaboration avec la Ligue bruxelloise francophone pour la santé mentale et le Centre culturel de Watermael-Boitsfort : en soirée, dans le cadre des cinés-apéros de La Vénerie, on a pu voir le long-métrage d’animation Mary and Max (2009, voir encadré p. 18) ; et, le lendemain, une série de films très variés, dont plusieurs issus d’ateliers d’expression artistique.

Lire la suite...

RBDSanté : une initiative volontaire depuis 10 ans

« J’ai dix ans », dit la chanson d’Alain Souchon. Le Réseau Bruxellois des Centres de Documentation en Promotion de la Santé (RBDSanté) a été créé en 2000 sans forme juridique particulière. Au départ, c’est une aventure menée par Question Santé et le CLPS de Bruxelles, qui invitent une quinzaine de centres de documentation en promotion de la santé à se concerter. Aujourd’hui, il est temps de dresser le bilan des actions réalisées par le réseau et d’envisager de nouveaux projets.

Lire la suite...

Les familles monoparentales

Le 17 novembre dernier, l’asbl Question Santé organisait, avec le soutien de la COCOF, une matinée d’échanges consacrée aux familles monoparentales, avec Patrick Deboosere (VUB), Anne Devresse (Maison d’accueil Rue Verte), Chantal Hoornaert (Maison médicale du Maelbeek) et Anne Labby (Service de santé mentale L’Été). Pourquoi ce sujet ? Dans le Tableau de bord 2010 publié par l’Observatoire de la Santé et du Social, notre attention avait été attirée par un chiffre : ces familles représenteraient un ménage sur dix à Bruxelles, de même à Liège et plus encore à Charleroi. Une proportion remarquable. Cependant, on trouve ailleurs des chiffres sensiblement différents : qu’en penser ? Pourquoi cette concentration en milieu urbain ? Et que sait-on de ces familles, au-delà de l’étiquette « monoparentale » et de la connaissance que tout un chacun peut en avoir, par expérience personnelle ou dans son entourage ?... Pour prolonger les échanges, nous consacrons un petit dossier à ces questions.

Lire la suite...

Débats n°61

Notre rubrique « Débats » donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

Lire la suite...

Bruxelles-Santé n° 60 - octobre 2010

cover bs 60Au sommaire de Bruxelles Santé 60 - octobre 2010

  • Vécu et ressources du soignant
  • Le suicide chez les jeunes
  • Le Neptunium remis à flots
  • Pratiques communautaires aujourd’hui à Bruxelles /2
  • Les jardins de la Mémoire
  • Sa rubrique "Débats" qui, comme d'habitude, donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

pdfTélécharger Bruxelles Santé 601.08 Mo

Vécu et ressources du soignant

Pour le dixième anniversaire du site hospichild.be (voir Bruxelles Santé n° 46, 2007), le CDCS-CMDC [1] organisait, le 21 octobre dernier une « journée de réflexion et de mise en perspective personnelle et institutionnelle du vécu du soignant ». Il était surtout question de situations où un enfant est hospitalisé,mais ce qui ressort de ce symposium peut sans doute être élargi à l’ensemble des secteurs de soins : particulièrement en ce qui concerne la souffrance du soignant, une notion trop souvent absente des débats académiques ou alors timidement abordée.

Lire la suite...

Le suicide chez les jeunes

 Le 22 octobre dernier, à Bruxelles, Mme Fadila Laanan, Ministre de la Culture, de l’Audiovisuel, de l’Egalité des Chances et de la Santé organisait une Table ronde consacrée à la prévention du suicide chez les jeunes. Cette matinée s’est révélée assez particulière. D’abord en raison de la présence de S.A.R. le Prince Philippe – et l’on ne peut y voir un simple hasard protocolaire. Ensuite parce qu’il ne s’agissait pas vraiment d’une “table ronde” au sens d’un espace-temps où tous les participants, censés être sur le même pied, viennent, sinon négocier, du moins défendre leurs points de vue respectifs [1]. Enfin parce que nous avons eu droit à une série de communications d’une rare qualité tant dans le contenu (densité) que dans la forme (brièveté).

Lire la suite...

Le Neptunium remis à flots

Le Neptunium remis à flots. Il y a environ six ans, le bassin de natation Neptunium était menacé de fermeture. Un groupe d’habitants, conscients de l’importance de cet équipement sportif pour la vie du quartier, décide de sauver la piscine. Aujourd’hui, grâce à cette mobilisation citoyenne et au soutien de Bruxelles Ville-Région en Santé, la piscine est réhabilitée.

Lire la suite...

Pratiques communautaires aujourd’hui à Bruxelles /2

Dans la première partie de ce dossier, nous avons essayé de cerner ce que recouvre le terme “communautaire” en nous référant à son champ sémantique (notamment les proximités avec d’autres concepts : travail psychosocial, éducation populaire, empowerment) et à son historique (de ses origines dans le travail social à son intronisation dans les textes de l’OMS, en passant par l’action socioculturelle et politique, notamment en Amérique du Nord et du Sud). Nous avons aussi commencé à dégager des pratiques quelques points de repère aussi concrets et transversaux [1] que possible. Cette seconde partie embraye sur l’enjeu relevé à la fin de la première : les institutions – non seulement les services ou associations qui mènent des projets communautaires mais aussi les pouvoirs subsidiants – devraient accepter et assumer que ces projets se prêtent mal à une planification classique, linéaire, toute de prévision et de maîtrise (du moins dans son modèle “pur”), et doivent s’ouvrir à une logique qui fait place à la créativité, l’innovation, la surprise. Mais les professionnels ont eux aussi un défi à relever...

Lire la suite...

Les jardins de la Mémoire

En Belgique, environ 160.000 personnes sont atteintes de démence, dont 85.000 de la maladie d’Alzheimer. Avec l’augmentation de l’espérance de vie, l’accueil des personnes souffrant de confusion, de désorientation, de maladie d’Alzheimer ou de toute autre forme de démence liée au vieillissement, est devenu un défi de société. La maison de repos et de soins « Les Jardins de la Mémoire » est une des rares institutions spécialement adaptées à la prise en charge des malades présentant ce type de troubles cognitifs.

Lire la suite...

Débats n°60

Notre rubrique « Débats » donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

Lire la suite...

Bruxelles-Santé n° 59 - juillet 2010

cover bs 59Au sommaire de Bruxelles Santé 59 - juillet 2010

  • Préserver l’autonomie de la personne âgée ?
  • Pratiques communautaires aujourd’hui à Bruxelles
  • SHNA : c’est quoi ça ?
  • L’environnement commence dans nos murs !
  • Dominique et Patricia à l’école des PSE
  • Sa rubrique "Débats" qui, comme d'habitude, donne la parole aux groupes politiques démocratiques.
    pdfTélécharger Bruxelles Santé 59950.03 Ko

Préserver l’autonomie de la personne âgée ?

Le 28 avril dernier, avec le soutien de la Commission communautaire française, l’asbl Question Santé proposait aux acteurs bruxellois de la santé et du social un autre type de rencontre que les colloques annuels qu’elle organisait depuis plusieurs années [1] : moins solennel, plus interactif et plus proche des questions bien concrètes qui se posent sur le terrain. Pour inaugurer cette nouvelle formule, le thème retenu était le suivant : comment préserver l’autonomie des personnes âgées ? Une quarantaine de personnes ont pu échanger à ce propos à partir d’un tableau d’ensemble brossé par Annette Perdaens, directrice de l’Observatoire de la Santé et du Social, et de plusieurs exemples proposés par Séverine Declercq, ergothérapeute à la Maison médicale Esseghem (Jette), Marie-Claire Giard, assistante sociale à l’Antenne Andromède (Woluwe Saint-Lambert), et trois bénévoles du Réseau Santé Sainte-Anne (Auderghem), Agnès Dubois-Pèlerin, Annette Tondeur et Cécile Vanderweyen.

Lire la suite...

Pratiques communautaires aujourd’hui à Bruxelles

C’est depuis sa création en 1996 que Bruxelles Santé fait écho aux pratiques communautaires : le n° 1 s’ouvrait sur un article intitulé “La santé communautaire dans le quartier de Cureghem”. Par la suite, plusieurs dossiers et de nombreux articles sont revenus sur le sujet, où le terme “communautaire” n’apparaissait d’ailleurs pas toujours : c’est que, loin d’être univoque, il peut favoriser de dommageables confusions. Comme on le verra, le mot n’est même pas usuel pour certains acteurs. Il y a dix ans, nous signions par ailleurs [1] un article qui faisait la synthèse de deux années de recherche et de rencontres pour essayer de mieux cerner un concept qui restait souvent flou aux yeux de beaucoup, et des pratiques qui paraissaient parfois contradictoires. Il semble aujourd’hui que de plus en plus de praticiens du travail communautaire, et ce dans divers secteurs, se soient non seulement construit leur vision des choses mais aussi qu’approches et méthodes convergent pour une large part. C’est donc le bon moment pour refaire le point sur la question.

Lire la suite...

SHNA : c’est quoi ça ?

SHNA : ces quatre lettres renvoient aux Structures d’Hébergement Non Agréées, à savoir des lieux d’accueil non reconnus, le plus souvent non professionnalisés et dépourvus de projet d’encadrement. D’une part, ces lieux apportent une réponse à des personnes qui vivent des situations telles qu’il leur est impossible de s’intégrer dans une structure d’hébergement reconnue. D’autre part, on y trouve aussi des abus d’autorité et de biens, des formes de maltraitance, une absence de dispositif minimum.

Lire la suite...

L’environnement commence dans nos murs !

La psychologie environnementale ou psychologie de l’espace est une discipline récente. Elle s’intéresse à la compréhension des interactions qui existent entre l’individu et son environnement naturel, bâti et social. Elle tient compte de l’impact que peut avoir le lieu de vie dans l’amélioration du bien-être et de la santé des usagers. Nous vivons et travaillons dans les lieux que nous bâtissons ; pourtant, ces lieux sont très rarement conçus en fonction des besoins humains mais plutôt suivant des critères d’économie, de rentabilité, de performance ou d’esthétique.

Lire la suite...

Dominique et Patricia à l’école des PSE

Des échanges de pratiques avec les acteurs PSE : depuis deux ans, nous persistons et signons ! Nous avions ce désir d’instaurer un dialogue qui ne charrie pas les lieux communs ou propos défaitistes. Et pour rester pile poil dans le sens des besoins des acteurs de la promotion de la santé à l’école (PSE), nous avons opté pour un brainstorming... Rien de tel pour rester ancrées dans les pratiques mais aussi créer ce léger décalage qui suscite questions, ouverture, nouvelles idées, perspectives. C’était un pari... plutôt tenu en regard des années passées.

Lire la suite...

Débats n° 59

Notre rubrique « Débats » donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

Lire la suite...

Bruxelles-Santé n° 58 - avril 2010

coverr bs 58Au sommaire de Bruxelles Santé 58 - avril 2010

  • Mineurs étrangers non accompagnés (MENA)
  • Le point d’Appui aux écoles en matière de prévention des Assuétudes
  • La coordination sociale de Watermael-Boitsfort a fêté ses 10 ans !
  • L’habitat accompagné
  • Sa rubrique "Débats" qui, comme d'habitude, donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

 pdfTélécharger Bruxelles Santé 58741.19 Ko

Mineurs étrangers non accompagnés (MENA)

MENA : un terme juridique, un statut, un acronyme de quatre lettres qui a fini par recouvrir et occulter la réalité dramatique qu’il désigne : celle de l’enfance en exil. La problématique des MENA est extrêmement complexe. De nombreux clichés véhiculés par des discours sécuritaires sont accolés à ces jeunes : délinquants, parasites, profiteurs... Pourtant, bien avant toutes les étiquettes qu’on leur colle, les MENA sont des enfants et des adolescents seuls et loin de chez eux. Qui sont-ils ? D’où viennent-ils ? Pourquoi ? Comment les accueille-t-on en Belgique ? Quels sont leurs droits et leurs devoirs ? Quels sont leurs rêves, leurs espoirs et leur avenir ? Voici quelques-unes des questions que nous allons aborder dans ce dossier.

Lire la suite...

Le point d’Appui aux écoles en matière de prévention des Assuétudes

HISTOIRE D’UNE ENQUÊTE EN MILIEU SCOLAIRE

Pour le CLPS de Bruxelles, le projet démarre en 2008. Très vite se dégage la volonté de constituer un comité de concertation et de démarrer une enquête. Il nous semble urgent d’aller à la rencontre de la réalité vécue sur le terrain. Professeurs, directeurs, éducateurs, PSE, PMS... Quels sont leurs regards, leurs besoins face aux conduites et comportements à risques des jeunes ? Démarche de cette enquête et analyse non exhaustive de quelques-uns de ses résultats...

Lire la suite...

La coordination sociale de Watermael-Boitsfort a fêté ses 10 ans !

En décembre 2008, la coordination sociale de Watermael-Boitsfort a fêté ses dix ans à l’Espace Delvaux. Cet anniversaire offre l’occasion de revenir sur une décennie d’action sociale et d’en dresser un premier bilan, et celui-ci est positif ! Michel Colson, président du CPAS de Watermael-Boitsfort et Christiane Peeters, responsable de la coordination sociale, nous en parlent.

Lire la suite...

L’habitat accompagné

Nous avons déjà fait place à diverses formes d’habitat alternatives à la norme qui prévaut, en Belgique comme dans toute l’Europe occidentale, à savoir le logement uni familial. [1] Réaliser cette norme, toutefois, devient impossible voire non souhaitable – le plus souvent pour des raisons financières mais aussi sociales et/ou culturelles – pour une part grandissante de la population. Une part très hétérogène puisqu’elle compte aussi bien des familles monoparentales que des individus isolés, des personnes âgées ou des “jeunes” (majeurs mais aussi mineurs), des personnes de la classe moyenne ou marginalisées, des Belges “de souche” ou d’origine étrangère [2], des personnes en bonne santé ou vivant des problèmes plus ou moins lourds de santé physique ou mentale.

Lire la suite...

Débats n° 58

Notre rubrique « Débats » donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

Lire la suite...

Bruxelles Santé n° 57 - janvier 2010

cover bs 57Au sommaire de Bruxelles-Santé 57 - janvier 2010

  • L’accueil dans les services ambulatoires « santé »
  • Les petits ruisseaux font les grandes rivières
  • Un nouveau catalogue d’outils pédagogiques
  • SOS Solitude : l’accueil au téléphone
  • Deux nouveaux « abris solidaires »
  • Sa rubrique "Débats" qui, comme d'habitude, donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

pdfTélécharger Bruxelles Santé 57909.24 Ko

L’accueil dans les services ambulatoires « santé »

A Bruxelles, lit-on dans un document de synthèse en prélude aux Assises de l’Ambulatoire social-santé1 [1], « l’accueil fait explicitement partie des missions dévolues aux services dans certains décrets. De toute évidence, chacun le reconnaît comme une donnée implicite à sa pratique. Dans les deux cas, l’accueil fait l’objet d’un manque de définitions. (...) Bien qu’encore trop souvent confondu avec une fonction administrative ou de secrétariat, les équipes confrontées aux nouvelles réalités des demandes pressentent que l’accueil est une dimension à développer dans leurs missions. » Nous sommes partis de ce constat pour essayer de dégager des perspectives transversales en matière d’accueil.

Lire la suite...

Les petits ruisseaux font les grandes rivières

A première vue, rien ne distingue l’histoire de l’asbl Le Jardin Ensoleillé de celle d’autres associations de quartier. Mais un examen plus attentif montre une démarche originale à plus d’un titre. Le Jardin Ensoleillé est né du souhait d’une dizaine de femmes, issues en majorité de l’immigration maghrébine et habitant Molenbeek, de créer un lieu où elles pourraient se rencontrer, discuter et échanger. Fatima Bouaza est la déléguée à la gestion journalière : « Un groupe de mamans qui n’avaient pas d’occupation professionnelle est à l’initiative du projet. Le but était simplement de créer un lieu de rencontre, nous avons commencé comme association de fait en 2003. Plusieurs autres mamans ont rejoint le groupe peu de temps après. »

Lire la suite...

Un nouveau catalogue d’outils pédagogiques

Fort du succès de la deuxième édition, l’asbl Centre de Documentation Santé Bruxelles, en collaboration avec le CLPS de Bruxelles, publie en 2010 un nouveau catalogue d’outils et de supports pédagogiques en santé. Cette troisième édition, disponible en version papier et en version numérique téléchargeable, regroupe plus de 100 outils, principalement des affiches, des dépliants, des brochures, des livres, mais aussi des cédéroms, des kits pédagogiques, des DVD, des jeux, sur des thèmes aussi divers que l’alimentation, l’alcool, le sida, la drogue, le mal de dos, la pédiculose, l’hygiène buccodentaire, le stress... Chaque outil fait l’objet d’une description quant à son éditeur, son contenu, la date de création, le public prioritaire visé, les objectifs pédagogiques recherchés et des conseils d’utilisation.

Lire la suite...

SOS Solitude : l’accueil au téléphone

SOS Solitude est un des services proposés par l’Espace Social Télé-Service (ESTS), qui fut longtemps sis rue des Chartreux mais se trouve depuis quelques années boulevard de l’Abattoir, non loin des Arts & Métiers : un vaste bâtiment qui, abandonné puis squatté, a été remis à neuf et réaménagé. L’ESTS est un des plus gros services sociaux bruxellois ; il a progressivement diversifié son offre en fonction des demandes de la population. C’est ainsi, par exemple, qu’un service de médiation de dettes, un centre de planning familial ou une école de devoirs ont été ouverts. De même, SOS Solitude est né au départ d’un constat : le besoin croissant de trouver un lieu, un temps pour déposer sa parole.

Lire la suite...

Deux nouveaux « abris solidaires »

Les Petits Riens ont ouvert en décembre dernier deux habitats solidaires, formule alternative de logement pour personnes précédemment sans abri. Ces maisons, sises à Ixelles et Etterbeek, ont été acquises et rénovées par l’association ; elles viennent s’ajouter aux deux précédentes, qui se trouvent d’ailleurs dans les mêmes communes. L’inauguration a eu lieu en présence de Philippe Courard, Secrétaire d’Etat fédéral à l’Intégration sociale et à la Lutte contre la Pauvreté, et d’un représentant de Christophe Doulkeridis, Secrétaire d’Etat bruxellois au Logement, retenu au Parlement.

Lire la suite...

Débats n°57

Notre rubrique « Débats » donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

Lire la suite...

Bruxelles-Santé n° 56 - octobre 2009

cover bs 56Au sommaire de Bruxelles-Santé 56 - octobre 2009

  • Le quartier Brabant
  • Faites la fête, pas la tête
  • Les contrats de quartier... 16 ans après
  • Sa rubrique "Débats" qui, comme d'habitude, donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

pdfTélécharger Bruxelles Santé 561.61 Mo

Le quartier Brabant

À cheval sur deux communes, Schaerbeek et Saint-Josse-ten-Noode, très densément peuplé, ce quartier limité par la gare du Nord, la place Liedts, la rue des Palais et le Jardin Botanique forme une sorte de triangle, sans buildings, avec des maisons unifamiliales souvent redécoupées en appartements comme dans d’autres quartiers populaires bruxellois. Il comprend de nombreuses nationalités et origines différentes, une population jeune, un taux de chômage élevé, un important réseau associatif, des commerces dont le loyer est un des plus élevés de Bruxelles, un poste de police de proximité inspiré du modèle japonais koban... Et bien sûr les fameuses vitrines.

Lire la suite...

Faites la fête, pas la tête

 CINQ ASBL DONT LE CLPS DE BRUXELLES INVESTISSENT LES MÊMES LOCAUX

On se l’était promis, juré : oui on fera la fête. Ensemble et avec d’autres. La dernière caisse posée, le dernier clou enfoncé, cette fois-ci on marquera le coup. ON ? Modus Vivendi, le CLPS de Bruxelles, Eurotox, la Plate-Forme Prévention Sida et le Centre de Documentation Santé de Bruxelles. Cela fera bientôt plus de 12 ans qu’on bosse ensemble, qu’on se croise sans toise ni noise. Y a pas de recette juste un proces... Voici toutefois un petit parcours fléché d’une fête concertée. Suivez le guide, c’est par ici...

Lire la suite...

Les contrats de quartier... 16 ans après

Des bâtiments rénovés, des façades repeintes, des voiries refaites, des espaces publics réaménagés, de nouveaux équipements de proximité sont autant de témoins silencieux des changements que connaît la Région de Bruxelles-Capitale depuis une quinzaine d’années. Ces modifications sont peut-être plus perceptibles dans les quartiers centraux dont l’environnement s’était fortement dégradé dans la deuxième moitié du siècle dernier. Les transformations intervenues dans ces quartiers sont en grande partie dues à la politique de revitalisation des quartiers en difficulté menée par la Région depuis 1993. Plus particulièrement, aux « Contrats de quartier » qui en constituent l’un des dispositifs majeurs. Si plusieurs de ces programmes quadriannuels ont déjà été présentés ou évoqués dans ces pages [1], cette fois nous nous sommes intéressés à l’ensemble du dispositif au moment où la Région fêtait ses 20 ans et procédait à un bilan de ses différentes actions. Conçus pour agir sur l’ensemble des facteurs qui placent un quartier en situation d’exclusion, les Contrats de quartier sont-ils en passe de réussir le pari que s’est fixé la Région de revitaliser ses quartiers les plus dégradés ?

Lire la suite...

Débats n° 56

Notre rubrique « Débats » donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

Lire la suite...

Bruxelles-Santé n° 55 - juillet 2009

cover bs 55Au sommaire de Bruxelles-Santé 55 - juillet 2009

  • La santé en ville sous l’oeil du géographe
  • De la Chasse à la Vallée du Maelbeek
  • Label Quality Nights
  • Les vocations ne manquent pas !
  • Des constats aux actions régionales ?

pdfTélécharger Bruxelles Santé 551.09 Mo

La santé en ville sous l’oeil du géographe

« Géographie de la santé » : qu’est-ce à dire ?... L’œil du géographe scrute-t-il l’influence de l’environnement sur la santé, la distribution des maladies dans un territoire donné, la répartition des ressources sanitaires par rapport aux besoins de santé de la population, ou d’autres aspects encore ? La géographie de la santé apparaît en tout cas comme un outil d’analyse et de planification, proche de l’épidémiologie, de la sociologie, de l’économie et, finalement, des politiques sociales. Questions plus spécifiques : quelle est la pertinence d’une approche géographique de la santé à Bruxelles ? Et quels en sont les enseignements ?

Lire la suite...

De la Chasse à la Vallée du Maelbeek

De ces lieux qui ont donné leur nom à deux quartiers d’Etterbeek, il ne subsiste plus grand chose. Seules quelques rues situées à proximité de la place Jourdan rappellent le tracé du ruisseau Maelbeek, le premier cours d’eau à avoir été voûté à Bruxelles. La Chasse, ancien hameau faisant partie du domaine royal et dévolu à la chasse, est surtout identifiée aujourd’hui comme un carrefour important autour duquel se sont installés plusieurs petits commerces. A l’image de ces magasins et boutiques qui ont connu des changements notables sur une vingtaine d’années, la population résidant aux alentours est, elle aussi, en train de changer. Cependant, une proportion non négligeable des habitants reste fragilisée, avec des répercussions sur de multiples aspects de la vie.

Lire la suite...

Label Quality Nights

LE POINT DE VUE DES RESPONSABLES DES LIEUX LABELLISÉS

Le projet « Quality Nights » dans la Région de Bruxelles-Capitale est mené par Modus Fiesta (Modus Vivendi) en parten ariat avec le Centre Local de Promotion de la Santé (CLPS) de Bruxelles, avec la collaboration du Président du Collège de la Commission communautaire française (Cocof) en charge de la Santé et de son Administration.Si, depuis 2006, le CLPS accompagne le projet Quality Nights afin d’ouvrir le label à la promotion de la santé et du bien-être, en 2008 l’idée est lancée de mener une évaluation qualitative. Récit de ce travail aux effets inattendus !

Lire la suite...

Les vocations ne manquent pas !

Le titre de cette rubrique mériterait d’être écrit au pluriel puisque nous faisons cette fois écho à plusieurs projets soutenus par la Fondation belge pour la Vocation. Comme nous l’avons déjà écrit dans un article sur les infirmiers de rue [1], projet lui-même soutenu par la Fondation, celle-ci (créée en 1963 et reconnue d’utilité publique) décerne chaque année quinze bourses de 10.000 eu., destinées à encourager la réalisation de vocations chez de jeunes Belges de 18 à 30 ans qui disposent de peu de moyens financiers. Certains sont devenus célèbres, comme la chorégraphe Anna Teresa de Keersmaeker, le pianiste Jan Michiels, lauréat du concours Reine Elisabeth, le violoncelliste David Cohen, le cinéaste Frédéric Fonteyne, le photographe Gaël Turine, le metteur en scène Olivier Coyette ou le volcanologue Gérald Ernst.

Lire la suite...

Des constats aux actions régionales ?

Depuis de nombreuses années, l’asbl “Bruxelles, Ville-Région en Santé“ ne ménage pas ses efforts dans l’amélioration de la santé de la population bruxelloise. Notamment, en accompagnant des citoyens particulièrement actifs sur différents projets portant sur l’amélioration de leur environnement. Son travail sur le terrain se trouve aujourd’hui renforcé au niveau régional puisque plusieurs de ses recommandations viennent compléter et enrichir d’autres travaux visant à améliorer la qualité de vie à Bruxelles.

Lire la suite...

Bruxelles-Santé n° 54 - avril 2009

cover bs 54Au sommaire de Bruxelles-Santé 54 - avril 2009

  • Watermael-Boitsfort et ses cités-jardins
  • www.bruxellessocial.be : un partenariat pour et avec les utilisateurs
  • Les jeunesses bruxelloises
  •  Sa rubrique "Débats" qui, comme d'habitude, donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

 

pdfTélécharger Bruxelles Santé 541.63 Mo

Watermael-Boitsfort et ses cités-jardins

Cette rubrique, qui aborde un quartier sous l’angle de la santé et du social à travers le regard de personnes qui y habitent, d’associations et de services qui y travaillent, fait la part belle, en raison même du point de vue choisi, aux communes du centre et de la première couronne. Mais cela devait-il devenir une habitude ? Les communes de la deuxième couronne, plus favorisées sur le plan culturel, social, économique (on connaît le lien étroit que le revenu, le niveau d’éducation ou la profession entretiennent avec la santé), accueillent d’ailleurs aussi des populations et des quartiers moins cossus. C’est par exemple le cas d’Ixelles, d’Uccle, de Woluwe... ou de Watermael-Boitsfort.

Lire la suite...

Les jeunesses bruxelloises

Alors que, dans nos sociétés, « la jeunesse » est plutôt valorisée à travers des attributs comme la beauté, le dynamisme, l’envie de nouvelles expériences, « les jeunes » sont souvent loin de bénéficier d’images aussi positives. Les clichés (« ils ne respectent rien ni personne, ils traînent, ils sont agressifs, ils se droguent ») et l’angle souvent dramatisant choisi par les médias pour parler d’eux (le décrochage scolaire, la violence, le chômage, la délinquance) en sont de bons exemples. Certaines mesures politiques, soutenues par une logique de plus en plus sécuritaire, viennent également renforcer le sentiment que les jeunes sont inquiétants. Ceux de Bruxelles n’échappent évidemment pas à ce phénomène. Mais qui sont ces jeunes bruxellois qui font l’objet de tant d’appréhensions ? Et tous disposent-ils des atouts nécessaires pour prendre demain la relève ?

Lire la suite...

Débats n° 54

Notre rubrique « Débats » donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

Lire la suite...

Bruxelles-Santé n° 53 - janvier 2009

cover bs 53Au sommaire de Bruxelles-Santé 53-janvier 2009

  • « Anneessens-sur-Senne » ?
  • Les Maisons Vertes
  • Quelle(s) identité(s) pour Bruxelles ?
  • La santé de l’enfant malade, toujours d’actualité
  • Les postes médicaux de garde
  • Sa rubrique "Débats" qui, comme d'habitude, donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

pdfTélécharger Bruxelles Santé 531.22 Mo

« Anneessens-sur-Senne » ?

Pris tel quel, ce néologisme n’évoquera certainement pas grand-chose aux Bruxellois : effectivement, aucun quartier de la capitale n’est ainsi nommé. Pris séparément, « Anneessens » et « Senne » renvoient au centre-ville historique, plus particulièrement à un des quartiers populaires du pentagone, qui, bien qu’il soit confronté à de multiples défis, n’a rien à envier à d’autres coins plus courus, plus chics peut-être, de la Ville de Bruxelles. Ce quartier est celui qui se déploie entre la place Anneessens, la rue de la Senne et les rues environnantes. On le nomme... Mais, au fait est-ce « quartier Senne » ou « quartier Anneessens » ?

Lire la suite...

Les Maisons Vertes

Lieux de recontre enfants-parents

Dans l’ensemble des dispositifs d’accueil destinés à la petite enfance, les lieux de rencontre enfants-parents occupent une place un peu à part. Lieux d’accueil des tout-petits accompagnés de leurs parents, ces espaces ont avant tout été conçus dans un objectif de prévention, sur le modèle de la Maison Verte créée par Françoise Dolto en 1979 à Paris. C’est également le nom générique que porteront désormais les lieux de rencontre enfants-parents bruxellois pour accéder à une meilleure visibilité tant auprès du public que des professionnels.

Lire la suite...

Quelle(s) identité(s) pour Bruxelles ? (2ème partie)

Comme de multiples autres villes, Bruxelles « explose » sur les plans urbanistique et démographique avec la révolution industrielle. Ce qui la distingue, c’est qu’elle devient en même temps la capitale d’un Etat Nation tout neuf. Après la deuxième guerre mondiale, elle symbolise le dynamisme, la richesse et la confiance dans le progrès lors de l’exposition universelle de 1958, qui marque aussi le passage de Bruxelles au statut de capitale européenne. Mais l’évolution institutionnelle belge vient enrayer ce processus ascendant : capitale d’un Etat progressivement régionalisé, Région elle-même mais bicommunautaire, capitale d’une Flandre qui la réclame mais ne l’aime guère, Bruxelles vit la désindustrialisation, l’exode urbain vers la périphérie, un urbanisme destructeur du tissu social, une dualisation socio-économique qui recoupe largement une dualisation géographique selon les communes voire les quartiers et une dualisation démographique selon les vagues migratoires.

Lire la suite...

La santé de l’enfant malade, toujours d’actualité

Depuis 2004, une dizaine d’associations de terrain [1] se retrouvent tous les mois pour coordonner leurs actions, échanger leurs informations et se former ensemble. Après une découverte des dimensions du tiraillement entre hôpital et domicile, entre soins au malade et soins à la famille, entre décrochage scolaire et décrochage économique, Canal-Santé poursuit sa réflexion en découvrant la difficulté de l’annonce du handicap ou le lien santé-social, grâce notamment aux conférences du cycle « Les enfants du Canal » et des études de cas pilotées par un des membres du projet. Le CLPS participe à cette aventure. Récit de cette équipée par son promoteur, Michel Kesteman.

Lire la suite...

Les postes médicaux de garde

Comme on le sait, nombre de personnes font appel aux service de garde des hôpitaux pour des problèmes de santé qui pourraient parfaitement être pris en charge par leur médecin traitant. Cela pour des raisons multiples, déjà abordées dans ces pages [1], et avec de multiples effets indésirables : encombrement des services, allongement du temps d’attente, inflation des examens... Comment ramener ces personnes vers la médecine générale ? Les postes médicaux de garde sont une des réponses à cette question.

Lire la suite...

Débats n° 53

Notre rubrique « Débats » donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

Lire la suite...

Bruxelles-Santé n° 52 - octobre 2008

cover bs 52Au sommaire de Bruxelles-Santé 52 - octobre 2008

  • Le quartier de l’église royale Sainte-Marie
  • Ecoles, prévention et assuétudes : un projet pilote à Bruxelles
  • L’éveil aux sciences en milieu extrascolaire
  • Quelle(s) identité(s) pour Bruxelles ?
  • Sa rubrique "Débats" qui, comme d'habitude, donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

pdfTélécharger Bruxelles Santé 521.61 Mo

Le quartier de l’église royale Sainte-Marie

Animé. Dynamique. Tels sont les premiers mots qui viennent à l’esprit lorsque l’on doit décrire le quartier qui entoure l’église royale Sainte-Marie située place de la Reine à Schaerbeek. Un monument emblématique qui se dresse tel un gardien veillant jalousement sur ce quartier considéré comme une des portes d’entrée de cette commune du Nord-Est de Bruxelles. Longtemps appelé « quartier des Princes » à cause des nobles et riches bourgeois qui s’y étaient installés, le coin est aujourd’hui surnommé « la petite Anatolie », petit clin d’œil à la communauté turque qui y vit et qui y travaille. Majoritaire pendant longtemps, celle-ci est depuis peu rejointe par d’autres communautés, accentuant par-là le caractère multiculturel du quartier.

Lire la suite...

Ecoles, prévention et assuétudes : un projet pilote à Bruxelles

Le point d’appui aux écoles en matière de prévention des assuétudes (PAA) est un projet pilote de trois ans confié aux Centres locaux de la promotion de la santé (CLPS) par le gouvernement de la Communauté française suite à un accord entre le Ministre de la Santé et celui de l’Enseignement.

Lire la suite...

L’éveil aux sciences en milieu extrascolaire

L’image d’Albert Einstein tirant la langue ou de longues formules mathématiques ou physiques abscons sont les représentations récurrentes qu’ont la plupart des gens et des enfants des sciences. Des matières qui, pour beaucoup, peuvent sembler rébarbatives et expliquer une certaine désaffection pour les sciences. Différentes initiatives ont été mises en place ces dernières années pour combler le fossé entre la communauté scientifique et la population. C’est dans ce contexte que La Scientothèque asbl a été créée en 2001 et qu’elle propose des activités d’éveil scientifique à des jeunes issus de milieux défavorisés.

Lire la suite...

Quelle(s) identité(s) pour Bruxelles ?

Bruxelles, on le sait, connaît une grave carence de logements accessibles à nombre de ses habitants dont le revenu est bas. Cette pauvreté affecte souvent certaines populations d’origine étrangère qui sont concentrées dans les quartiers « défavorisés » du centre et de la première couronne. Les disparités socio-économiques – et l’on sait à quel point les inégalités de santé en relèvent – sont particulièrement marquées à Bruxelles : parmi les régions les plus riches d’Europe, elle compte un pourcentage très élevé de personnes sans emploi et accueille quotidiennement des centaines de milliers de navetteurs. Enfin, la Région de Bruxelles-Capitale qui est aussi le siège de l‘Union européenne ne maîtrise pas l’entièreté de ses politiques publiques, notamment en matière d’éducation et de santé. Cette complexité et ces contradictions sont, pour une bonne part, liées au statut institutionnel de la capitale, qui conduit tout droit à la question de l’identité bruxelloise : identité politique, sociologique, urbanistique mais aussi culturelle. Depuis plusieurs années, des initiatives se sont déployées (voir manifestobru.be, bruxsel.org, etatsgenerauxdebruxelles.be) pour redessiner une identité bruxelloise forte. Avant de les discuter, on ne peut cependant pas faire l’économie du regard historique, qui met en lumière bien des aspects de la situation actuelle. C’est l’objet de la première partie de ce dossier.

Lire la suite...

Débats n° 52

Notre rubrique « Débats » donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

Lire la suite...

Bruxelles-Santé n° 51 - juillet 2008

cover bs 51Au sommaire de Bruxelles-Santé 51 - juillet 2008

  • Le quartier Andromède
  • La santé à l'âge « mûr »
  • Ensemble, bouger
  • Sport et bien-être pour tous : le pari de la promotion de la santé
  • www.bruxellessocial.be ou www.sociaalbrussel.be : fais une fois comme tu veux !
  • Sa rubrique "Débats" qui, comme d'habitude, donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

pdfTélécharger Bruxelles Santé 511.8 Mo

Le quartier Andromède

Nous sommes à Woluwe-Saint-Lambert, qui a plutôt la réputation d'une commune aisée voire cossue. Pourtant, comme Ixelles ou même Uccle (eh oui), elle connaît des zones plus modestes. Ainsi, le quartier qui est situé entre la chaussée de Roodebeek, l'E40 et le chemin des Deux-Maisons comprend plusieurs sites de logement social, dont l'ensemble Galaxie, de part et d'autre de la petite avenue Andromède : non moins de 625 appartements répartis entre plusieurs grands immeubles, qui sont venus s'ajouter dans les années 1970-80 aux divers sites construits un peu plus loin une vingtaine d'années plus tôt. Aujourd'hui, le quartier est verdoyant mais, il n'y a pas si longtemps encore, le béton dominait et l'ambiance n'était pas très tranquille. Insécurité ?... L'étiquette est vite collée, mais voyons ce qu'elle cache vraiment.

Lire la suite...

La santé à l'âge « mûr »

La santé à l'âge « mûr »Aborder le thème de la santé à l'âge mûr n'est pas un exercice facile. La première difficulté consiste à déterminer ce que l'on entend par « âge mûr ». La seconde, à réunir les informations nécessaires relatives à la santé des personnes concernées. Très vite, un constat s'impose : s'il existe une littérature et des travaux assez fournis sur la santé aux périodes extrêmes de la vie, ceux qui portent sur la période intermédiaire sont moins abondants. Et souvent plus récents. Cet intérêt relativement nouveau rejoint une des grandes préoccupations actuelles : le vieillissement de la population. Le nombre de personnes âgées est amené à croître rapidement dans les décennies à venir. Tout l'enjeu consiste à savoir comment la population vieillira. Les premiers concernés sont les personnes d'âge mûr. Or, des travaux mettent en avant des signaux plutôt préoccupants quant à leur santé.

Lire la suite...

Ensemble, bouger

LE GROUPE BIEN ETRE DE L'ENTR'AIDE DES MAROLLES

S'agissant de santé communautaire, la notion-clé le plus fréquemment citée est sans doute la participation. Un concept qui est pourtant souvent laissé dans le flou, parfois défini de manière très ambitieuse, et trop rarement mis en pratique sous une autre forme que celle de la consultation publique ou de l'enquête. Cela s'explique sans doute largement parce qu'une réelle participation met en question les positions respectives du professionnel et de l'habitant/usager/citoyen. Le travail communautaire n'implique-t-il pas un repositionnement du professionnel ? Ne s'agit-il pas de travailler avec les habitants, non pour eux ou à leur place ? De ne plus seulement se situer comme pourvoyeur d'aide et/ou de soins (ce qui n'implique pas de renoncer à son habit professionnel, mais exige de ne pas disparaître dedans), mais comme – et là les noms peuvent être divers – auxiliaire, soutien, animateur, catalyseur... Le mot retenu à l'Entr'Aide des Marolles [1] est celui d'accompagnatrice.

Lire la suite...

Sport et bien-être pour tous : le pari de la promotion de la santé

Bientôt deux ans que le CLPS de Bruxelles accompagne la coordinatrice Ursula Adelsdorfer, engagée pour coordonner le projet de hall des sports dans le quartier Heyvaert à Molenbeek [1]. En novembre 2008 aura lieu l'inauguration de cet espace sportif qui, plus qu'un lieu, est un projet participatif. Une collaboration entre Commune, secteur associatif et habitants... un leurre ??? Petit récit qui prouve tout le contraire.

Lire la suite...

www.bruxellessocial.be ou www.sociaalbrussel.be : fais une fois comme tu veux !

Le 24 juin dernier était inauguré Bruxelles Social en ligne, consultable sur Internet par tout un chacun mais plus particulièrement destiné aux professionnels du social, de la santé, de l'éducation, et aux décideurs institutionnels et politiques. Ce site vise à rassembler toutes les sources d'information sur le petit monde social-santé bruxellois et à établir des liens entre elles. Amélie Jacquet et Nicole Mondelaers nous ont dévoilé le pourquoi et le comment du projet dont elles sont les chevilles ouvrières.

Lire la suite...

Débats n° 51

Notre rubrique « Débats » donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

Lire la suite...

Bruxelles-Santé n° 50 - juin 2008

cover bs 50Au sommaire de Bruxelles-Santé 50 - juin 2008

  • Le quartier européen
  • « C'est décidé, demain je me mets au sport !... »
  • Sur la route des soins
  • La Planification Urbaine Santé
  • Réseau Nomade, premiers pas ...
  • Environnement et santé
  • Sa rubrique "Débats" qui, comme d'habitude, donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

pdfTélécharger Bruxelles Santé 502.43 Mo

Le quartier européen

Le quartier européen, appelé plus prosaïquement le quartier Nord-Est, est un de ces quartiers bruxellois dont on parle peu. Dont on sait peu de choses aussi, si ce n'est la présence de plusieurs représentations de l'Union européenne sur son territoire – au risque de faire oublier la vie locale qui existe aux alentours. Un quartier dont la population, extrêmement variée, n'est peut-être pas toujours celle que l'on s'attendrait à rencontrer à proximitédu pôle européen : comme dans d'autres communes de la capitale, cette portion de la Ville de Bruxelles héberge aussi un nombre important de personnes issues de milieux sociaux défavorisés...En 2001, la Coordination Sociale du Quartier Nord-Est, impulsée par le CPAS, est venue s'installer dans le quartier. Sa mission : redynamiser un quartier dont la population a quelque peu été oubliée.

Lire la suite...

« C'est décidé, demain je me mets au sport !... »

 L'ACTIVITÉ PHYSIQUE À L'ÉPREUVE DU VÉCU

Le Réseau Santé Diabète Bruxelles réunit des professionnels (éducateurs, infirmiers, médecins, formateurs, diététiciens ...) autour d'actions collectives en réponse au diabète de type II. Ces actions s'adressent à la population des quartiers des Marolles, des Riches Claires et de la Barrière de Saint-Gilles. Notre objectif principal est d'améliorer la prévention et la prise en charge du diabète, en combinant la participation du patient et de son entourage avec un suivi pluridisciplinaire et des actions de promotion de la santé. D'emblée, les membres du réseau ont cherché à prendre en compte trois aspects de la question : la connaissance des mécanismes de la maladie, une alimentation équilibrée et une activité physique suffisante. Or, si les deux premiers aspects ont fait jusqu'ici l'objet de beaucoup d'attention, avec quatre années de recul l'activité physique nous est un peu apparue comme le parent pauvre.

Lire la suite...

Sur la route des soins

Il y a tout juste deux ans et demi, l'asbl Les infirmiers de rue lançait sa petite équipe d'infirmières dans les rues de la capitale. Objectif : apporter les premiers soins aux personnes vivant en rue et qui, pour diverses raisons, se tiennent à l'écart des réseaux de soins traditionnels. Ce projet original – une première en Belgique – vient élargir l'éventail des interventions des travailleurs de rue auprès de ce public largement précarisé.

Lire la suite...

La Planification Urbaine Santé

Le 14 et le 15 février dernier s'est tenu à Bruxelles un séminaire del'OMS Europe consacré à la Planification Urbaine Santé (Healthy l'OMS Europe consacré à la Planification Urbaine Santé (Healthy Urban Planning). Trente-cinq personnes venues de nombreuses Urban Planning). Trente-cinq personnes venues de nombreuses villes européennes [1] y ont participé, ainsi que 29 Bruxellois. y ont participé, ainsi que 29 Bruxellois.

Lire la suite...

Réseau Nomade, premiers pas ...

Depuis le début 2007, à la demande de l'asbl Dépannage d'Urgence de Nuit et d'Echange (DUNE), le CLPS de Bruxelles accompagne le projet du réseau Nomade mis en place à l'initiative de DUNE dans le cadre des réseaux bruxellois de santé financés par la COCOF. Le partenariat entre les deux associations n'est pas de l'histoire neuve : à chaque projet mené, d'autres se pointent, telle cette aventure du réseau Nomade.

Lire la suite...

Environnement et santé

Aujourd'hui on parle beaucoup, à propos des problèmes de santé en lien avec l'environnement, du réchauffement climatique, des risques de canicule et de la qualité de l'air. Hier encore, le bruit tenait le haut du pavé, se mêlant aux conflits intercommunautaires et interrégionaux à propos de l'aéroportde Bruxelles National. Si l'on remonte plusieurs années en arrière, on trouve la pollution des sols à Mellery. Ainsi, souvent, un aspect particulier des nuisances liées à l'environnement est mis en avant en raison de l'actualité. Nous essayerons ici d'envisager l'ensemble de la problématique dans la Région bruxelloise, en privilégiant toutefois les facteurs qui ont un impact mesurable sur l'état de santé.

Lire la suite...

Débats n° 50

Notre rubrique « Débats » donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

Lire la suite...

Bruxelles-Santé n° 49 - janvier 2008

cover bs 49Au sommaire de Bruxelles-Santé 49 - janvier 2008

  • Le vieillissement des migrants
  • Le quartier Ribaucourt
  • « Des concepts à la pratique » : formation à la promotion de la santé
  • Ces enfants qu'on n'entend pas
  • Cause café : un groupe de parole pour (ex-)usagers des soins de santé mentale
  • Sa rubrique "Débats" qui, comme d'habitude, donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

pdfTélécharger Bruxelles Santé 493.51 Mo

Le vieillissement des migrants

Au cours de ces dernières années, on a vu se multiplier les rencontres, les études et autres écrits sur le troisième âge immigré. Le phénomène est nouveau en Belgique. En effet, comme en France et dans les autres pays européens qui ont eu recours à la main-d'œuvre étrangère, une grande partie des immigrés est installée de façon durable sur le territoire national et y passe ses vieux jours. C'est du moins le constat que l'on fait aujourd'hui chez nous, une réaction qui intervient un peu plus tard que chez nos voisins. Ici, comme là-bas, cette prise de conscience suscite un certain nombre de questionnements.

Lire la suite...

Le quartier Ribaucourt

Il y a trois ans exactement (n° 37), ces quelques pages étaient consacrées au Quartier Maritime, cette partie de Molenbeek, proche du canal, où trône l'immense site de Tour & Taxis. Descendons cette fois du côté du boulevard Léopold II, dans le quartier que l'on appelle parfois Ribaucourt, du nom de la station de métro. Un quartier qui n'a pas tout à fait la même physionomie que le premier, même s'il n'existe pas vraiment de rupture de continuité entre les deux. Mais ce point de vue est peut-être celui du visiteur. Comment les plus familiers des lieux voient-ils les choses ?

Lire la suite...

« Des concepts à la pratique » : formation à la promotion de la santé

Cela fait presque cinq ans maintenant que le CLPS de Bruxelles organise, en partenariat avec l'asbl Repères, des formations à l'intention des professionnels de divers secteurs associatifs du terrain bruxellois. Et si nous prenions le temps d'en dire un peu plus ? Quelle est donc la spécificité de cette formation ? Et ceux qui y participent, qu'en disent-ils ?

Lire la suite...

Ces enfants qu'on n'entend pas

Ils s'appellent Julie, Chloé, Aïcha, Martin, Fabian, Aslan, Boubacar... Ils sont jeunes et, comme tous les adolescents bruxellois, ils vont à l'école jusqu'à 18 ans, voire au-delà jusqu'à 21 ans quand ils réussissent à obtenir une dérogation. Une scolarité un peu plus longue, qui n'est pas rare dans l'enseignement spécialisé de type 2 réservé aux enfants atteints d'une déficience mentale modérée à sévère. Et « après le type 2 » [1] ? Pour de nombreux parents, la réponse se résume en deux mots : la galère.

Lire la suite...

Cause café : un groupe de parole pour (ex-)usagers des soins de santé mentale

L'ASBL Psytoyens regroupe des associations d'usagers et ex-usagers des services de soins en santé mentale, à Bruxelles et en Wallonie. Son rôle est triple : soutenir toute initiative de type « par et pour les usagers » ; informer les usagers sur les plans administratif, juridique et pratique (via notamment une permanence téléphonique) ; rassembler des témoignages pour les représenter et défendre leur point de vue auprès des pouvoirs publics. Depuis l'an dernier, l'association a aussi repris sur Bruxelles un groupe de parole organisé naguère par l'ASBL Pasifou. Nous avons rencontré Mélanie Gerrebos, l'animatrice du groupe, et deux participantes de Cause Café, Viviane et Marianne.

Lire la suite...

Débats n°49

Notre rubrique « Débats » donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

Lire la suite...

Bruxelles-Santé n° 48 - octobre 2007

cover bs 48Au sommaire de Bruxelles-Santé 48 - octobre 2007

  • Mondial Sport, dans le quartier Helmet
  • L'habitat groupé
  • La belle de la fête est de sortie
  • Et si on s'écrivait ?
  • « Voisins d'Europe », bilan et perspectives
  • Sa rubrique "Débats" qui, comme d'habitude, donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

pdfTélécharger Bruxelles Santé 484.27 Mo

Mondial Sport, dans le quartier Helmet

Si on vous dit « salle de sport », quelles images vous viennent-elles à l'esprit (si toutefois vous avez déjà mis les pieds dans ce genre d'endroit) ? Vastes espaces, engins de musculation, c'est clair, c'est clean – et ce n'est pas donné en général...

Bon prenez le tram et descendez à l'arrêt Waelhem. Vous êtes devant Mondial Sport, 75 chaussée de Helmet, et la façade ne paie pas trop de mine. Vous entrez. Sourires et poignées de main Alex est à l'accueil. Sur le comptoir, des pommes et des mandarines. Il est 14h30 et, dans la salle bordée de miroirs, un groupe de taille moyenne, garçons et filles, fait de la gym sous la direction ferme mais cool d'Aïssa et de Philippe.
Avec Abdel El Akel et Hamid Amar, nous allons voir que « sport et santé » ce n'est pas seulement développement musculaire, oxygénation et hygiène de vie. Et que la « santé communautaire » peut se nicher là où on ne l'attendrait pas...

Lire la suite...

L'habitat groupé

Depuis quelques années, on parle de plus en plus de l'habitat groupé (aussi appelé habitat partagé ou solidaire) ; diverses études et recherches récente sont été consacrées au phénomène. Le concept apparaît à première vue comme une réponse au manque de logements « normaux » accessibles – « normal » renvoyant à la norme sociale en matière de logement, qui est chez nous la résidence principale à titre individuel. Ce manque d'accès au logement privé individuel est bien sûr dû à l'évolution du marché immobilier, liée elle-même à de multiples facteurs, où les carences des politiques publiques figurent malheureusement en bonne place. Mais l'habitat groupé n'est pas qu'un pis-aller : c'est aussi un choix positif, basé sur des valeurs et un projet de vie, comme nous allons le voir. Ce peut être également une formule adaptée à une phase de transition dans l'existence d'une personne. Dans ces quelques pages, nous évoquerons diverses formes d'habitat groupé, en nous attardant particulièrement sur celui qui s'adresse aux personnes âgées.

Lire la suite...

La belle de la fête est de sortie

Cet automne, Quality Nights, le label de la fête, est devenu concret pour les amoureux de la nuit. Orienté vers la promotion de la santé, il propose une série de services dans onze lieux majeurs de la capitale. Le but ? Améliorer le bien-être des gens qui sortent. Bases du partenariat, critères de qualité, endroits participants et perspectives : tous les détails !

Lire la suite...

Et si on s'écrivait ?

Depuis le printemps 2006, Question Santé propose chaque année à Bruxelles une formation/atelier d'écriture de six jours.

Lire la suite...

« Voisins d'Europe », bilan et perspectives

Bruxelles, le 9 novembre ; il est 9h00. Alors que la pluie s'acharne au dehors, il règne une atmosphère étrangement solennelle et chargée d'émotion au 5ème étage du bâtiment Jacques Delors, qui abrite le Comité des Régions. Un lieu fortement symbolique pour la présentation du bilan de Voisins d'Europe : durant les 30 mois qu'aura duré ce projet, des habitants de Belfast, Bruxelles, Lyonet Milan se seront mobilisés pour améliorer leur cadre de vie, ils auront voyagé et rencontré des habitants d'autres villes, et échangé sur leurs expériences respectives.

Lire la suite...

Débats n° 48

Notre rubrique « Débats » donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

Lire la suite...

Bruxelles Santé n° 47 - septembre 2007

cover bs47Au sommaire de Bruxelles-Santé 47 - septembre 2007

  • Le nouveau visage de l'aide alimentaire
  • Santé et environnement dans les Marolles
  • Le quartier Dansaert
  • Usage de tabac et de cannabis : quelle prévention avec les jeunes ?
  • sa rubrique "Débats" qui, comme d'habitude, donne la parole aux groupes politiques démocratiques.
    pdftélécharger Bruxelles Santé 472.8 Mo

Le nouveau visage de l'aide alimentaire

En 2006, plus de 100.000 personnes ont pu se nourrir grâce aux 648 associations recensées par les neuf banques alimentaires belges. Ce chiffre est le double de celui que l'on avançait il y a quinze ans. Pourtant, l'aide alimentaire est une forme d'aide sociale dont on parle peu. Trop peu, selon les travailleurs sociaux de première ligne qui, confrontés à une demande sans cesse croissante, s'inquiètent de la place que prend cette pratique de « bouts de ficelle » dans l'ensemble de leur action : charité ou travail social ?

Lire la suite...

Santé et environnement dans les Marolles

Au début de l'année 2000, les associations du bas des Marolles sont informées qu'un Contrat de quartier va démarrer dans le quartier Tanneurs (du nom de la rue qui le traverse de part en part, du boulevard du Midi à la place de la Chapelle).

Lire la suite...

Le quartier Dansaert

Une fois de plus nous revenons sur ce déterminant de la santé – tant physique que mentale et sociale – que l'on sait essentiel : l'habitat. Et cela en portant nos pas dans un périmètre qui depuis une quinzaine d'années symbolise le renouveau des quartiers centraux de Bruxelles. Non sans ambiguïté d'ailleurs Comme le relèvent les auteurs d'un opus auquel nous faisons de nombreux emprunts et dont nous recommandons la lecture [1] « au travers des diverses transformations qui la composent la "revitalisation" entretient son mythe celui du retour à l'harmonie de la ville d'antan et révèle ses enjeux sociaux »

Lire la suite...

Usage de tabac et de cannabis : quelle prévention avec les jeunes ?

Les professionnels se demandent souvent comment se positionner comme acteurs de prévention face à la consommation de tabac et de cannabis chez les jeunes qu'ils côtoient. Trois partenaires – le Service Prévention Tabac du FARES, Forest Quartiers Santé et Forest Contacts Drogues – ont développé un projet afin d'approfondir leur connaissance des représentations de ces jeunes, considérant que toute démarche préventive devrait tenir compte du vécu du public concerné et favoriser sa participation active.

Lire la suite...

Débats n°47

Notre rubrique « Débats » donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

Lire la suite...

Bruxelles Santé n° 46 - avril 2007

cover bs 46Au sommaire du Bruxelles-Santé 46 - avril 2007

  • Centre de soins de jour IIIème Millénaire
  • L'associatif santé bruxellois : 30 ans après (suite et fin)
  • L'enfant malade et hospitalisé au centre d'un nouveau site web
  • La créativité en appétit

pdfTélécharger Bruxelles Santé 461.79 Mo

Centre de soins de jour IIIème Millénaire

Non, il ne s'agit pas d'un nouveau projet de quartier. Le nom est tout simplement celui d'un centre de soins de jour situé à Ixelles, qui accueille les personnes âgées en difficulté physique ou mentale vivant à domicile. Un lieu charnière entre le " tout domicile" et le "tout placement" qui permet de maintenir chez elles, le plus longtemps possible, les personnes plus fragilisées par les aléas de la vieillesse. Une alternative qui, en ce début du troisième millénaire, est amenée à se développer avec le vieillissement de la population.

Lire la suite...

L'associatif santé bruxellois : 30 ans après (suite et fin)

Dans le précédent numéro, le deuxième volet de ce dossier abordait l'autogestion et la professionnalisation. Cette dernière est étroitement liée à l'institutionnalisation : le processus même de la professionnalisation ne consiste-t-il pas à faire reconnaître publiquement un métier ou un champ d'activités comme socialement utile et répondant à un certain nombre de critères ? C'est donc à la reconnaissance institutionnelle que nous nous attacherons d'abord dans ce troisième et dernier volet. Qui trouvera une conclusion avec la question de la continuité et de la transmission intergénérationnelle.

Lire la suite...

L'enfant malade et hospitalisé au centre d'un nouveau site web

Lancé le 20 mars dernier par les Ministres bruxellois de la Santé Benoît Cerexhe et Guy Vanhengel, hospichild.be est un site d'informations qui s'adresse à toutes les personnes concernées par la problématique des enfants gravement malades et hospitalisés. Il centralise les informations législatives, administratives, sociales et financières relatives à l'hospitalisation d'un enfant qui, jusqu'ici, étaient très éparpillées.

Lire la suite...

La créativité en appétit

Déguster, c'est bon pour la santé ? Le samedi 10 novembre 2007, parent, enseignant, cantinière-cuisinière, surveillant, infirmière : cinq représentants de dix écoles primaires bruxelloises sont invités à mettre ensemble la main à la pâte. Au menu : enfiler son tablier pour tester, échanger et voir comment combiner réalité et créativité dans les repas de midi à l'école. Pour construire cette journée, CORDES (Coordination Education & Santé asbl), promoteur du projet, et son partenaire, le Centre Local de Promotion de la santé de Bruxelles, ont invité des artistes à participer à ce projet. Voici, en primeur, pour les papilles en mal de nouvelles saveurs, quelques ingrédients de cette aventure !

Lire la suite...

Bruxelles Santé n°45 - janvier 2007

cover bs 45Au sommaire de Bruxelles-Santé 45 - janvier 2007

  • Prévention du tabac et adolescence : y a-t-il un monde d'emploi ?
  • Le quartier Heyvaert
  • L'associatif santé bruxellois : 30 ans après (2ème partie)

pdfTélécharger Bruxelles Santé 451.98 Mo

Prévention du tabac et adolescence : y a-t-il un monde d'emploi ?

En partenariat avec l'ULB-PROMES et le FARES, le Centre Local de Promotion de la Santé (CLPS) de Bruxelles a organisé, en cette fin d'année 2006, quatre Tables rondes autour de la problématique du tabac chez les adolescents. Préparer cette rencontre, faire se rencontrer des professionnels travaillants avec les jeunes et susciter du débat... Un projet qui a bien sûr interrogé les participants mais aussi les partenaires de ce projet.

Lire la suite...

Le quartier Heyvaert

Le saviez-vous ? La renommée du quartier Heyvaert en tant que centre névralgique du commerce de voitures d'occasion à Bruxelles a largement dépassé les frontières nationales. Paradoxalement, cette partie du Molenbeek historique est aussi considérée comme un des quartiers les plus nécessiteux de la Région de Bruxelles-Capitale. Cette situation aurait pu perdurer si la Commune, en partenariat avec la Région, n'avait décidé de lancer un vaste programme de revitalisation via un Contrat de quartier. Objectif : refaire de cette zone un endroit attractif et dynamique tout en mettant en place une série d'actions qui répondent aux besoins des habitants.

Lire la suite...

L'associatif santé bruxellois : 30 ans après (2ème partie)

Comme on l'a vu dans la première partie de c edossier, l'engagement militant est au cœur des expériences "alternatives" qui démarrent au début des années 1970, pour se retrouver aujourd'hui sous la forme de secteurs de l'action associative subsidiée. Ce militantisme se marque tant par le désintéressement (revenus modestes et incertains, temps et énergie donnés sans compter) que dans l'inspiration idéologique globalement "de gauche". Celle-ci emprunte tantôt au communisme (les plus anciens sont membres ou proches du PC), tantôt au courant libertaire, tantôt à l'extrême gauche. Mais la puissante vague féministe et la laïcité instituée jouent aussi un rôle idéologique fondamental, en particulier dans le mouvement pour le planning familial et la lutte pour la dépénalisation de l'IVG. Idéologie(s) et militantisme sont également très présents dans un autre aspect de ces structures naissantes : le fonctionnement autogestionnaire. Celui-ci, modèle dominant au départ, devra composer avec l'institutionnalisation progressive qui va de pair avec la lente reconnaissance par les pouvoirs publics et culminera dans les décrets régissant aujourd'hui les divers secteurs. Et, tout simplement, il devra composer avec le temps qui passe...

Lire la suite...

Bruxelles Santé n°44 - octobre 2006

 cover bs 44 Au sommaire de Bruxelles Santé n°44 - octobre 2006

  • Boncelles-Rolin, à Etterbeek
  • « Ma Casa Bon Vivre » : une expo et un DVD pour habiter en santé
  • Une charte de bien-être en milieu festi
  • fL'associatif santé bruxellois : « Toto 30 ans, rien que du bonheur » ?... (D'après le titre du troisième album d'Alain Souchon (1978))

pdfTélécharger Bruxelles Santé 442.29 Mo

Boncelles-Rolin, à Etterbeek

Situées seulement à quelques centaines de mètres l'une de l'autre, les cités de logement social Boncelles et Rolin servent de laboratoire au projet de cohésion sociale que mène la commune d'Etterbeek depuis six ans. Après des débuts un peu hésitants, toutes les pièces du puzzle se sont progressivement mises en place et permettent de construire ce "mieux vivre ensemble" qui est devenu trop rare dans les grandes villes.

Lire la suite...

« Ma Casa Bon Vivre » : une expo et un DVD pour habiter en santé

Habitat & Rénovation est une association active depuis plus de 15 ans dans l'insertion par le logement à Ixelles. A l'occasion de deux Contrats de quartier sur la commune, l'ASBL a développé un axe de travail sur le lien entre la dégradation de l'état de santé – physique et mentale – et la dégradation du bâti, son mode d'occupation et son entretien. Travail qui s'est concrétisé par une exposition et par un DVD récemment présenté aux utilisateurs potentiels. Nous avons rencontré Céline Dutry et Dimitri Phukan, chargés du projet "Habiter en santé" au sein de l'association.

Lire la suite...

Une charte de bien-être en milieu festif

Ce projet est mené par Modus Fiesta [1] en partenariat avec le CLPS de Bruxelles. Notre question de départ : comment réduire les risques liés à l'usage de drogues en milieu festif bruxellois ? Très vite, nous nous rendons compte qu'il faut absolument dépasser cette thématique spécifique pour parler de santé et même, au-delà, de bien-être du public. Ceci afin que l'ensemble des acteurs adhèrent à ce projet et également pour secouer le cliché "fête = drogues". Bref, pourquoi ne pas mettre en place une charte non pas seulement de réduction des risques mais de bien-être en milieu festif ?

Comment en sommes-nous arrivés là ?...

Lire la suite...

L'associatif santé bruxellois : « Toto 30 ans, rien que du bonheur » ?... (D'après le titre du troisième album d'Alain Souchon (1978))

 La Fédération des Maisons Médicales organise un congrès "refondateur" ; la Fédération des Centres de Planning Familial provoque une rencontre entre "anciennes" et "nouvelles" sous forme d'interviews enregistrés ; et, tout récemment, Infor-Drogues fête son 35ème anniversaire. C'est dans l'air du temps ! Et pourtant, le point de départ de ce dossier remonte à plus de deux ans : à l'issue d'une réunion, quelqu'un remarque que les 20-30 ans, dans l'associatif, n'ont plus le même rapport au travail que nous (les quinquas) à leur âge. Un an plus tard, le sujet réapparaît sous une forme plus large au conseil de rédaction de Bruxelles Santé : dans les années 1970, une multitude d'associations se sont créées dans un vide structurel, à partir de projets de santé qui contestaient de manière souvent radicale l'ordre dominant et/ou la loi, voire toute autorité. Aujourd'hui, ces associations forment des "secteurs" institutionnalisés, reconnus par des décrets régionaux, financés par les pouvoirs publics. Quels regards portent sur tout cela les "anciens" (les fondateurs ou leur successeurs immédiats) mais aussi les "nouveaux", ceux qui sont arrivés depuis moins de dix ans (voire cinq) dans des associations désormais investies de missions de service public et relativement installées ?

Lire la suite...

Bruxelles Santé n° 43 - juillet 2006

cover bs 43Au sommaire de Bruxelles Santé 43 - juillet 2006

  • Travail social de rue et santé
  • SAMPA, à Molenbeek
  • La Maison des familles à Cureghem

pdfTélécharger Bruxelles Santé 431.79 Mo

Travail social de rue et santé

Quand nous avons réalisé des interviews pour traiter de l'errance à Bruxelles, nous nous sommes rendu compte que le matériel recueilli à propos d'un aspect de cette problématique – le travail social de rue – était tellement abondant qu'il valait la peine de lui consacrer un dossier à part entière. Nous avons donc tenté de mieux cerner une pratique professionnelle qui reste assez "jeune" : en gros, c'est la décennie 1990 qui voit se développer le travail de rue en Communauté française. Signalons enfin que des liens peuvent être établis avec deux précédents dossiers (outre ceux sur l'errance) : celui du n°30 consacré aux mutations du travail social, et celui du n°27 pour la question de la professionnalisation d'une forme nouvelle de pratique sociale (en l'espèce la médiation interculturelle en milieu médico-social).

Lire la suite...

SAMPA, à Molenbeek

Surnommé au dix-neuvième siècle « le Petit Manchester belge » à cause de son intense activité industrielle, la commune de Molenbeek-Saint-Jean est surtout connue actuellement pour ses quartiers populaires aux échoppes colorées, toujours joyeusement animées par une population essentiellement immigrée. Elle est également une des communes bruxelloises qui continuent à accueillir un grand nombre de primo-arrivants. Très souvent démunis et confrontés à des difficultés diverses, ceux-ci ont beaucoup de mal à trouver une place dans leur nouvelle société. L'asbl Lutte contre l'Exclusion Sociale de Molenbeek-Saint-Jean a spécialement mis sur pied un service chargé de les accompagner dans leur démarche d'intégration.

Lire la suite...

La Maison des familles à Cureghem

"Suis-je un bon parent ? Comment puis-je mieux aider mon enfant s'il ne mange ou ne dort pas bien ? Que faire s'il ne parle toujours pas à deux ans passés ?" Ce sont quelques unes des questions – communes à de nombreux parents – auxquelles étaient régulièrement confrontées quelques associations du quartier Cureghem et auxquelles elles ne pouvaient pas toujours répondre de manière satisfaisante. Une situation à laquelle deux associations locales ont voulu pallier en privilégiant la prévention et qui a abouti en 2000 à la création de la Maison des Familles dans ce quartier dit fragilisé. Une belle initiative qui signe aussi un partenariat réussi entre une association francophone et une association néerlandophone : la CEMG, qui travaille sur les minorités, et le Service de santé mentale L'Eté. Séduite par le projet, la commune d'Anderlecht a très tôt rejoint les deux partenaires et permis sa concrétisation.

Lire la suite...

Bruxelles Santé n° 42 - avril 2006


couv bs42Au sommaire du Bruxelles Santé n° 42 - avril 2006

  • Souffrance au travail
  • Les Goujons, à Cureghem
  • Bien vieillir à domicile ?
  • STOP OU ENCORE ? Une rencontre des organismes de formation des relais de promotion de la santé

pdfTélécharger Bruxelles Santé 42.pdf2.17 Mo

Souffrance au travail

"Le travail, c'est la santé", dit la maxime populaire. Ce qui paraît incontestable quand on sait la place que le travail occupe dans notre vie. Pour la majorité d'entre nous, le travail joue un rôle important voire essentiel : il est non seulement un élément majeur d'intégration et de reconnaissance sociales, mais un facteur important dans la construction de notre identité, ou encore la possibilité d'atteindre un certain bien-être. Ce qui nous rappelle la définition que donne l'OMS de la santé, dès 1946 : un état de bien-être physique, mental et social. Bref, le travail contribuerait fortement à la santé. Mais cette vision des choses est vite contredite, sans même aller jusqu'aux conditions de travail dans le tiers-monde : depuis plusieurs années, dans nos pays, des experts de la santé au travail tirent la sonnette d'alarme. Parmi ceux-ci, le psychiatre Christophe Dejours explique, dans son livre Souffrance en France [1], comment le travail, dans les sociétés modernes, a de plus en plus souvent comme corollaire la souffrance des travailleurs. Souffrance qui a non seulement des répercussions désastreuses sur la santé physique et mentale de ceux-ci, mais qui les pousse également à commettre des actes qu'ils réprouvent. Il est vraisemblable que, loin d'être cantonné à la France, le même constat peut être fait dans les autres pays occidentaux industrialisés.

Lire la suite...

Les Goujons, à Cureghem

L'Union de Locataires d'Anderlecht-Cureghem (ULAC) mène depuis plusieurs années un travail de cohésion sociale dans une grande cité de logements sociaux dénommée Les Goujons. Cette cité se trouve à Cureghem, un quartier industriel d'Anderlecht qui a longtemps été le parent pauvre des politiques sociales communales et a plutôt mauvaise presse. Pourtant, quand on s'y promène, en remontant la chaussée de Mons au sortir de la station Clemenceau, on est loin des stéréotypes du "quartier difficile" : l'espace est dégagé, c'est vert, il y a des commerces, des écoles primaires et secondaires... Quatre "tours" se dressent bien, un peu écrasantes, sur un côté du square Albert Ier, mais on peut voir aussi d'autres ensembles, plus modestes et plus engageants. Des locaux de l'ULAC, situés chaussée de Mons, M. Abderazzak Ben Ayad, assistant social et coordinateur de l'association, nous emmène à la cité des Goujons.

Lire la suite...

Bien vieillir à domicile ?

 Quel lien y a-t-il entre Bruxelles et les Asturies (sinon les éventuelles vacances que les habitants de la première région prendraient dans la seconde) ? C'est tout simplement que le lieu choisi par les Ministres Huytebroeck et Smet pour le colloque « Bien vieillir à Bruxelles », ce mardi 9 mai, était la Maison des Asturies, qui occupe les anciens locaux, rénovés, de l'imprimerie du journal Le Peuple, rue Saint-Laurent. Des locaux originaux mais dont le choix s'est révélé assez peu propice : en regard de l'espace, l'accueil était organisé en dépit du bon sens, provoquant des bouchons, d'où un retard d'une demi-heure à l'ouverture du colloque ; on avait accepté un nombre d'inscriptions deux fois supérieur à ce que la salle pouvait tolérer, provoquant un entassement des participants (qui, en outre, faute d'estrade, ne pouvaient voir les orateurs) ; et, en raison de travaux qui se déroulaient juste à côté, le bruit d'un marteau piqueur se faisait entendre de manière presque permanente... Bref.

Lire la suite...

STOP OU ENCORE ? Une rencontre des organismes de formation des relais de promotion de la santé

Cultures et Santé – Promosanté ASBL a pris l'initiative d'inviter les organismes de formation de relais à se rencontrer le 7 juin à Namur. Evénement ponctuel ? Rencontre inaugurale d'un processus à plus long terme ? On le saura bientôt... En attendant, l'association retrace ici le cheminement qui l'a conduite à prendre cette initiative.

Lire la suite...

Bruxelles Santé n° 41 - mars 2006

cover BS 41Au sommaire du Bruxelles Santé 41 - mars 2006 :

  • Sans-abri, SDF... : l'errance aujourd'hui à Bruxelles (2ème partie)
  • Une action pour faire mieux connaître la drépanocytose
  • Une quinzaine « Seins et saufs » à Evere
  • Forest Quartiers Santé : un partenariat sur les abus et dépendances aux benzodiazépines

pdfTélécharger Bruxelles Santé n° 411.74 Mo

Sans-abri, SDF... : l'errance aujourd'hui à Bruxelles (2ème partie)

 Nous complétons dans ce numéro le dossier sur l'errance en consacrant ces quelques pages à la réalité bruxelloise. Celle-ci est marquée par les particularités d'une grande ville, lieu de passage au niveau belge mais aussi européen, qui offre des services d'aide et d'hébergement, et où l'on peut venir "zoner" dans l'anonymat plutôt que de devoir affronter le regard des personnes que l'on connaît. Comme les autres grandes villes européennes – et de plus en plus de villes moyennes – Bruxelles est confrontée à un afflux croissant de personnes sans abri, et ce non seulement en hiver mais également à la belle saison. Le problème n'est donc pas seulement celui de l'hébergement en urgence pour cause de grand froid, mais aussi celui de la gestion de ce qui est devenu un phénomène de société. Et, comme nous le verrons, le complexe fonctionnement institutionnel bruxellois ne facilite guère cette gestion.

Lire la suite...

Une quinzaine « Seins et saufs » à Evere

En janvier dernier, l'Administration communale d'Evere organisait une quinzaine baptisée 'Seins et saufs'. Non, ce n'est pas une faute de frappe, l'intitulé est correct et illustre parfaitement la manifestation. Pendant quelques jours, la Commune d'Evere a mis en place plusieurs activités autour du cancer du sein. Une exposition, un concours de dessins pour les enfants, des séances d'information et de sensibilisation sur la maladie se sont ainsi déroulés l'espace de quelques jours. Objectif ? Rappeler que la prévention reste un moyen efficace de lutter contre cette pathologie qui touche une femme sur dix avant son 75e anniversaire. Le projet, initié par une conseillère communale everoise, a su canaliser et mobiliser les efforts de toute la commune et de plusieurs autres partenaires bruxellois.

Lire la suite...

Une action pour faire mieux connaître la drépanocytose

La drépanocytose est aujourd'hui la première maladie héréditaire dans plusieurs grandes villes européennes telles que Paris, Londres ou Bruxelles. Dans les maternités bruxelloises, environ 1% des nouveau-nés sont porteurs de l'affection et un bébé sur 1.850 est drépanocytaire. Autrefois circonscrite aux régions de l'Afrique intertropicale, du Bassin méditerranéen et de l'Asie [1], la drépanocytose a émigré en Europe de l'Ouest avec les populations originaires de ces contrées. L'affection peut être très douloureuse et présente de multiples complications qui peuvent être très handicapantes pour les personnes qui en souffrent ainsi que pour leur famille. Depuis 1998, Action Drépanocytose, une association regroupant patients, professionnels de la santé et familles, s'est donné pour tâche d'informer et de sensibiliser sur cette maladie en passe de devenir, chez nous aussi, un réel problème de santé publique.

Lire la suite...

Forest Quartiers Santé : un partenariat sur les abus et dépendances aux benzodiazépine

L'acteur social (individu ou groupe) sait qu'il a besoin des autres pour être efficace sur le terrain. L'association Forest Quartiers Santé ne déroge pas à cette règle. Le travail sur l'identification, la sensibilisation et la mesure de l'étendue de la problématique concernant lac onsommation du Rohypnol a fait l'objet d'un large partenariat avec les acteurs sociaux à Forest. Le flunitrazepam, commercialisé sous le nom de Rohypnol, est une benzodiazépine très puissante. Illégal en Amérique du Nord, il est utilisé dans 64 pays du monde pour le traitement de l'insomnie et de l'anxiété. Cette drogue est peu dispendieuse et facilement accessible sur le marché noir. Ce sédatif provoque des périodes d'amnésie totale, ce qui lui a rapidement fait gagner la réputation de "drogue du viol". Consommé avec de l'alcool ou de la marijuana, il en augmente et prolonge l'action par un effet de synergie. C'est donc un produit dangereux.

Lire la suite...

Bruxelles Santé n°40 - octobre 2005

cover bs 40Au sommaire de Bruxelles Santé 40 - octobre 2005

  • Sans-abri, SDF : l’errance aujourd’hui (1ère partie)
  • Le quartier de la Gare du midi
  • Créer, c’est bon pour la santé ? C’est bon, bon ?... Participons...
  • Le film, outil d’animation

pdfTélécharger Bruxelles Santé 401.49 Mo

Sans-abri, SDF : l’errance aujourd’hui (1ère partie)

En 1995, rappelle Bernard Francq dans un rapport de recherche auquel nous ferons plusieurs emprunts [1], le quotidien Le Soir titrait que Bruxelles, capitale de l’Europe, était « honteuse de ses pauvres ». Ce qui énonce d’emblée le premier socle sur lequel se construit le phénomène de l’errance : la pauvreté. Et indique un ressort collectif : la honte. Non seulement celle que peuvent vivre au quotidien les personnes sans abri mais celle que suscite leur simple présence dans l’espace public auprès des « passants honnêtes » [2]. Le SDF nous renvoie une image peu flatteuse de notre société et de nous-mêmes : « Dans un pays si riche, comment est-ce possible ?... » Et il éveille l’angoisse quand nous lisons ou entendons dire que l’un d’eux était auparavant cadre dans une entreprise : « Et si c’était moi ? »...

Lire la suite...

Le quartier de la Gare du midi

Pour ceux qui connaissent bien Bruxelles, l’évocation du quartier de la Gare du Midi est loin de refléter le paysage voulu et imaginé parles autorités bruxelloises. Dans la « Carte blanche » du journal Le Soir du 6 juillet dernier, sept spécialistes de la ville rappelaient que, dans la perspective de l’arrivée du TGV, d’importants travaux de transformations de la gare et de ses environs avaient été entamés depuis plus de quinze ans. Si, au niveau de la gare, les avancées sont indéniables, on peut difficilement en dire autant de ses environs immédiats. En effet, le quartier souffre depuis 20 ans de différents traumatismes spéculatifs et urbanistiques. Et cela au détriment des habitants, déjà largement précarisés comme c’est le cas dans le bas de la commune de Saint-Gilles. Ces problèmes n’empêchent nullement les associations du quartier d’être dynamiques et de se battre jour après jour pour tenter d’améliorer l’ordinaire des personnes qui y vivent. Nous avons été à la rencontre de deux d’entre elles : le Centre médical Galilée et l’ASBL Hispano-Belga.

Lire la suite...

Créer, c’est bon pour la santé ? C’est bon, bon ?... Participons...

LES CONFÉRENCES LOCALES DU CLPS DE BRUXELLES

Les Conférences locales sont une nouvelle mission des Centres Locaux de Promotion de la Santé. Elles ont pour objectif de mettre en place des projets locaux intersectoriels dans une approche de dynamique durable qui repose sur des partenariats, afin notamment de dégager des besoins de la population de manière à faire remonter cette information à la Communauté française. Les Conférences locales doivent également veiller à travailler l’aspect des réductions des inégalités sociales et la dimension de la participation.

Lire la suite...

Le film, outil d’animation

Le Centre Vidéo de Bruxelles, le Groupe Santé Josaphat et la Fédération Laïque de Centres de Planning Familial proposaient, le 13 septembre, au Petit Théâtre Mercelis, une matinée autour de six films ou extraits de films traitant des relations familiales, des relations amoureuses, de la parentalité, des familles immigrées, de l’identité sexuelle, de la marginalité (notamment la prostitution mais aussi le handicap). E tdonc aussi : du désir, de la peur, de la colère, de la gêne, des limites, des rêves, des questions sur soi, de l’histoire et de la construction personnelles.

Lire la suite...

Bruxelles Santé n°39 - juillet 2005

cover bs 39Au sommaire de Bruxelles Santé 39 - juillet 2005

  • « S’en sortir ? »... La débrouille des familles précarisées
  • Le coin des Cerises
  • Prévention de assuétudes et promotion de la santé : une démarche d’analyse des besoins construite avec des partenaires
  • L’ergothérapie à domicile, gratuitement

pdfTélécharger Bruxelles Santé 392.07 Mo

« S’en sortir ? »... La débrouille des familles précarisées

C’est de la lecture du livre de Pascale Jamoulle, La Débrouille des familles [1], que sont issus le sous-titre et la question de départ de ce dossier : comment les familles précarisées se débrouillent-elles pour « s’ensortir » ? L’ouvrage cité portait certes sur les conduites à risques et sur des familles vivant dans un milieu bien précis – deux cités de logement social dans une région défavorisée du Hainaut –, mais nous avons fait le pari qu’il était possible de dépasser ces particularités, sans pour autant généraliser abusivement, en ayant recours à plusieurs autres sources. Le lecteur sera juge du degré de réussite de cette ambition.

Lire la suite...

Le coin des Cerises

Le Coin des Cerises : joli nom pour un projet de santé mentale communautaire, inspiré par celui d’un rond-point de l’avenue de Versailles, à Neder-over-Heembeek, commune qui fait partie de la Ville de Bruxelles depuis 1921. Le quartier Heembeek-Mutsaard est bordé au sud-est par le canal de Willebroeck et au sud-ouest parle domaine royal de Laeken, et l’ensemble formé par Laeken, Haren et Heembeek est communément dénommé “Bruxelles Port de Mer”. Le visage de Neder-over-Heembeek a ceci de particulier qu’il est à la fois industriel, résidentiel et champêtre, puisque la commune compte de nombreux pâturages. Le dernier berger de Bruxelles y est d’ailleurs toujours à l’œuvre !

Lire la suite...

Prévention de assuétudes et promotion de la santé : une démarche d’analyse des besoins construite avec des partenaires

Comment amener un changement dans les pratiques professionnelles et les cadres de référence ? Comment soutenir la volonté de réorientation d’un service et de ses campagnes de sensibilisation ? Au départ d’une démarche méthodologique déjà expérimentée par le Centre Local de Promotion de la Santé de Bruxelles, les partenaires réunis en groupe de recherche ont choisi de se mettre à l’écoute des travailleurs de terrain. Les lignes qui suivent décrivent les étapes de la méthodologie de ce projet.

Lire la suite...

L’ergothérapie à domicile, gratuitement

C’est en 2004 que l’ASBL Soins Chez Soi a lancé un service gratuit de soins d’ergothérapie à domicile sur les 19 communes bruxelloises. Ce projet pilote, qui a été subsidié par la COCOF, vise le maintien de la personne âgée dans son domicile dans de meilleures conditions de sécurité, d’hygiène et de qualité de vie. Il repose sur un partenariat avec Télé-Secours, service d’aide à domicile 24h/24, avec le GRAPE (Groupe de recherche appliquée en ergothérapie), qui réunit des membres de l’Association des Ergothérapeutes de Belgique, et avec l’ASBL Espace Social / Télé-Service, un des Centres d’action sociale globale (CASG) de la Région bruxelloise.

Lire la suite...

Bruxelles Santé n°38 - avril 2005

cover bs 38Au sommaire de Bruxelles Santé 38 - avril 2005

  • Le Fourquet à Berchem-Sainte-Agathe
  • Vers une meilleure accessibilité des soins de santé pour les personnes homosexuelles et bisexuelles ?
  • Les « Troubadours », d’autres bénévoles.
  • Education : pour un partenariat entre parents et professionnels

pdfTélécharger Bruxelles Santé 382.06 Mo

Le Fourquet à Berchem-Sainte-Agathe

Berchem-Sainte-Agathe, petite commune de la Région bruxelloise, ne compte que quelque 20.000 habitants. Son côté “village” fait sa différence mais aussi sa position géographique : Berchem-Sainte-Agathe est la dernière commune avant la mer du Nord ! “Il n’y a pas si longtemps, on y venait en villégiature car on y sentait déjà le bon air de la mer” nous déclare Nadège Albaret, animatrice et directrice du Centre culturel Le Fourquet. Et c’est vrai que lorsqu’on s’y rend, le dépaysement est total. L’impression d’avoir quitté la ville est bien réelle car ce centre culturel se situe sur le site de l’ancienne brasserie de Berchem dans un lieu particulièrement vert et arboré. Pour faire le portrait d’un centre particulièrement tourné vers l’éducation permanente, nous avons donné la parole à ses animatrices : Nadège Albaret et Ariane Hanin.

Lire la suite...

Vers une meilleure accessibilité des soins de santé pour les personnes homosexuelles et bisexuelles ?

Le CLPS de Bruxelles a souhaité laisser la parole à Myriam Monheim et Rosine Horincq. Voici leurs réflexions et pratiques de terrain relatives aux personnes homosexuelles et bissexuelles.

Lire la suite...

Les « Troubadours », d’autres bénévoles.

Le bénévolat a de nombreux visages. Il occupe un grand nombre d’individus, d’âges, de cultures, d’origines sociales bien différentes. Depuis 2002, d’autres bénévoles sont apparus à l’initiative de l’asbl “Espace Seniors” de la Mutualité socialiste. Ce sont les “Troubadours”.

Lire la suite...

Education : pour un partenariat entre parents et professionnels

Dans le n°37, nous entamions un dossier en deux parties sur la relation entre parents et professionnels dans l’éducation des enfants. Après avoir tracé les grandes lignes de l’évolution des valeurs, des représentations, des normes et des comportements en matière éducative depuis une trentaine d’années, nous avons pu voir à quel point la place de parent est devenue ambiguë, délicate et difficile à tenir. Mais celle des professionnels de la santé auprès de la petite enfance et celle des enseignants ne sont souvent pas moins inconfortables !... Suite dans le présent numéro, d’abord en poursuivant notre parcours à l’école, puis en évoquant diverses initiatives visant à informer et soutenir les parents en dehors du terrain scolaire.

Lire la suite...

Bruxelles Santé n°37 - janvier 2005

cover bs 37Au sommaire de Bruxelles Santé  37 - janvier 2005

  • Le Quartier Maritime
  • Le travail social de rue en questions
  • Education : pour un partenariat entre parents et professionnels
  • Parendados

pdfTélécharger Bruxelles Santé 371.96 Mo

Le Quartier Maritime

Promenons-nous, non dans les bois, mais dans ce quartier de Molenbeek-Saint-Jean traversé par le boulevard du Jubilé, le boulevard Belgica et l’avenue Picard, bordé par l’avenue Jean Dubrucq, le boulevard Léopold II, l’avenue du Port (qui donne sur le canal de Charleroi) et l’immense espace constitué par le site de Tour & Taxis et les terrains environnants, parcourus autrefois d’un lacis de lignes ferroviaires. L’année 2005 voit le début effectif d’un deuxième Contrat de quartier, baptisé Escaut-Meuse. Notre guide est Christine Plamont, membre du Comité de quartier.

Lire la suite...

Le travail social de rue en questions

Au début de l’année 2003, l’ASBL Dune [1], en partenariat avec le CLPS de Bruxelles et le Service de Prévention de la Commune de Saint-Gilles, entame une réflexion sur les caractéristiques de l’offre sociale de rue et sa méthodologie spécifique. Cette réflexion aboutit à l’organisation de deux journées d’étude intitulées “Démarches en rue, oui mais dans quel sens ? ” (octobre 2003). Objectif à terme : la création de pratiques sociales adaptées aux conditions et aux styles de vie des habitants de la rue.

Lire la suite...

Education : pour un partenariat entre parents et professionnels

Il y a deux ans, la Fondation Françoise Dolto organisait un colloque autour de la question “Parents démissionnaires ou parents démissionnés ? ”. Récemment, cette journée a donné lieu à la publication d’un petit livre dont la lecture est à recommander : Quels repères pour grandir ? (sous la direction de Philippe Béague) [1]. En octobre dernier, un deuxième colloque, intitulé “Du soutien de la parentalité à l’alliance éducative”, s’inscrivait dans la continuité du premier. L’idée centrale était que l’éducation, cela se partage non seulement entre les deux parents mais aussi entre la famille et des professionnels, et ce depuis la petite enfance jusqu’à la fin de la scolarité. Ce dossier est consacré à la relation – nécessaire mais pas toujours désirée, complémentaire mais souvent conflictuelle et, dans tous les cas, pas si facile à établir ni à maintenir sur un mode satisfaisant – entre parents et professionnels de la petite enfance et de l’enseignement. Le centre d’intérêt commun, mais aussi – paradoxe – la pierre d’achoppement, étant bien entendu l’enfant.

Lire la suite...

Parendados

LE GROUPE DE PAROLE POUR PARENTS D’ADOLESCENTS D’ « AIMER À L’ULB »

Au centre de planning familial “Aimer à l’ULB”, deux psychothérapeutes, Bettina Abramowicz et Patrick Van Beckhoven, décident il y a quatre ans d’ouvrir aux parents d’adolescents un groupe mensuel d’échanges et de réflexion sur les difficultés rencontrées avec leurs enfants.

Lire la suite...

Bruxelles Santé n°36 - octobre 2004

cover bs 36Au sommaire de Bruxelles Santé 36 - octobre 2004

  • Les naissances à Bruxelles
  • Tout le monde s’appelle Martine... ou comment l’expression artistique décline la participation
  • Le théâtre pour thérapie
  • Le Bus Info-Santé d’Anderlecht

pdfTélécharger Bruxelles Santé 361.83 Mo

Les naissances à Bruxelles

La publication, par l’Observatoire de la Santé et du Social de la Région de Bruxelles-Capitale, du Tableau de bord de la santé 2004 [1], nous donne l’occasion de consacrer ce dossier à un petit voyage autour de la naissance. Les emprunts que nous faisons à cette publication étant rarement des citations, ils ne sont pas souvent signalés par des guillemets. Raison de plus pour souligner à quel point nous sommes redevables à ce travail, dont nous commencerons par relever quelques points saillants, donnant également la parole au “terrain”.

Lire la suite...

Tout le monde s’appelle Martine... ou comment l’expression artistique décline la participation

Cette représentation théâtrale s’est déroulée au Théâtre les Tanneurs durant une semaine du mois de novembre. Une aventure artistique et humaine où 18 comédiens amateurs se sont essayés au théâtre pour produire une création collective encadrée par la Cie Théâtre ... à suivre. Histoire d’un processus passionnant où la promotion de la santé n’a pas à rougir de s’être pointée. Un membre de l’équipe du CLPS s’y est joint au même titre que les autres participants. Vécu des coulisses...

Lire la suite...

Le théâtre pour thérapie

Le projet, comme souvent, est né d’une passion. Dans le cas présent, il s’agit de celle de Pascale Champagne, psychologue, psychanalyste pour le théâtre. Et plus précisément, pour le Théâtre-Poème. Voici quelques années maintenant que Pascale Champagne travaille avec des adultes, dont certains sont dits psychotiques, à l’hôpital de jour des Cliniques de l’Europe, site Saint-Michel à Etterbeek. Et quelques autres années encore que le “hasard” l’a amenée à collaborer au Théâtre-Poème, à y organiser des tables rondes avec des psychanalystes ou philosophes qui y présentent leurs livres. Et puis, l’occasion s’est un jour présentée de pouvoir y jouer. Une chose entraînant l’autre, l’idée lui est venue de faire des spectacles avec les patients de Saint-Michel, et avec les jeunes adultes et adolescents en difficulté.

Lire la suite...

Le Bus Info-Santé d’Anderlecht

Voilà plus d’un an maintenant que la publication de sa photo dans le journal “Le Soir” avait attiré notre attention. Le Bus Santé d’Anderlecht roule depuis septembre 2003. L’idée nous semblait suffisamment intéressante et originale pour que nous lui consacrions les pages de cette rubrique. Nous avons attendu qu’il soit réellement opérationnel pour vous en parler. Aujourd’hui, c’est chose faite et nous avons rencontré Mesdames Staelens et Vehent, les deux infirmières qui, à son bord, sillonnent certains quartiers de la commune.

Lire la suite...

Bruxelles Santé n° 35 - septembre 2004

cover bs 35Au sommaire de Bruxelles Santé 35 - septembre 2004

Soins palliatifs, soins continués, quelle réalité ?

En Belgique, la loi portant sur la dépénalisation de l’euthanasie et la loi sur le développement des soins palliatifs sont entrées en vigueur conjointement, le 22 septembre 2002. Cette simultanéité est sans doute le reflet du débat sur l’euthanasie, à laquelle ses adversaires opposaient les soins palliatifs. Cependant, ces derniers sont loin d’être seulement une alternative à la première, ni un moyen de prolonger la vie à tout prix. En fait, certains préfèrent parler de “soins continués” pour insister sur le continuum entre les soins donné savant et après le pronostic fatal.

Lire la suite...

Notre-Dame au Rouge

Nous avons déjà évoqué dans ces pages, à plusieurs reprises, les Contrats de quartier. Attachons-nous cette fois au quartier Annessens/Fontainas, délimité par les deux places portant ces noms et par les Portes de Ninove et d’Anderlecht. Il a fait l’objet d’un premier Contrat de quartier en 1994-98. Un deuxième a démarré en 2003 et court jusqu’en 2007 ; il porte un intitulé différent – Van Artevelde/Notre-Dame au Rouge (du nom d’une église ou d’une chapelle dont il reste quelques traces dans un immeuble de la rue Van Artevelde) – et couvre la plus grande partie du premier périmètre mais est beaucoup plus vaste. Si nous avons choisi ce quartier, c’est que le journal Le Soir, dans son édition du 26 avril dernier, avait attiré notre attention en lui consacrant une pleine page (à laquelle nous faisons quelques emprunts ci-dessous). L’ampleur exceptionnelle du budget – près de 25 millions d’euros – et l’engagement financier de la Ville et du CPAS de Bruxelles, qui dépasse largement la part que les pouvoirs communaux prennent habituellement dans les Contrats de quartier, signalent également ce Contrat à notre intérêt. Enfin, il y a le “Projet X”... Mais, patience, nous y reviendrons.

Lire la suite...

Le polyhandicap, une réalité encore méconnue

En 1987 ont lieu les premières journées d’étude européennes concernant la personne polyhandicapée. Des parents d’enfants polyhandicapés et des professionnels se rencontrent à cette occasion. Par la suite, ils décident de travailler conjointement pour favoriser le bien-être des enfants. Dès 1988 ils fondent l’AP3 (Association de Parents et de Professionnels autour de la Personne polyhandicapée) pour faire reconnaître la spécificité du polyhandicap, faire connaître les besoins des parents comme des enfants et proposer à ceux-ci des services adéquats. En effet, les besoins des personnes polyhandicapées sont rarement rencontrés en milieu institutionnel, car les institutions sont généralement spécialisées selon le type de déficience.

Lire la suite...

Bruxelles Santé n° 34 - juin 2004

cover bs 34Au sommaire de Bruxelles Santé 34 - juin 2004

  • Vous êtes parfois en contact avec seringues usagées ?
  • Habitat et santé
  • La Cité Sérine, quand les malades se (re)posent au jardin
  • Passado : espaces et passages pour l’adolescence

pdfTélécharger Bruxelles Santé 34.pdf2.42 Mo

Vous êtes parfois en contact avec seringues usagées ?

UN NOUVEAU PROJET MENÉ PAR MODUS VIVENDI ASBL

Certaines maladies virales sont susceptibles d’être transmises par une piqûre avec une aiguille creuse de seringue ou tout autre matériel contenant du sang appartenant à une personne elle-même porteuse de virus. Même si les accidents sont rares et que le risque de contamination virale est faible, il est important d’informer correctement les agents de voirie sur ces maladies et risques spécifiques. Il s’agit principalement des hépatites B et C ainsi que du sida. Ces virus se transmettent par le sang (et par voie sexuelle). Le risque de transmission de ces maladies est très limité et diminue lorsque la seringue est abandonnée depuis un certain temps. Ce risque est néanmoins responsable d’anxiété de la part des travailleurs.

Lire la suite...

Habitat et santé

L’adoption récente, par le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, d’une ordonnance « portant le Code bruxellois du Logement » (17 juillet 2003) puis d’un arrêté « déterminant les exigences élémentaires en matière de sécurité, de salubrité et d’équipement des logements » (4 septembre 2003) nous fait revenir, cette fois à l’occasion d’un dossier, sur une question maintes fois évoquée dans ces pages : le lien entre l’habitat et la santé. L’habitat, c’est-à-dire non seulement le logement en termes immobiliers mais aussi l’environnement immédiat, le voisinage, le quartier. Après un coup d’oeil historique sur la politique du logement en Belgique, nous consacrerons un chapitre à l’accès au logement (car, avant de parler de la qualité sanitaire de l’habitat, il faut d’abord qu’il y ait un toit) et un autre aux différents problèmes de santé liés à l’habitat : santé physique mais aussi psychosociale.

Lire la suite...

La Cité Sérine, quand les malades se (re)posent au jardin

A Etterbeek, à deux pas de la chaussée de Wavre et de l’avenue d’Auderghem, la rue des Cultivateurs soigne son écrin de verdure. Les anciens jardins Jouët Rey réhabilités (notamment) en Cité Sérine y paraissent comme hors du temps. C’est là que des personnes atteintes de maladies graves, comme le sida ou le cancer, qui ne doivent plus être hospitalisées mais ne peuvent pas rester chez elles, sont accueillies quelque temps. Nous avons rencontré Fouad Mabrouk – initiateur et président de l’association Cité Sérine – et Christine Collard, assistante sociale.

Lire la suite...

Passado : espaces et passages pour l’adolescence

Quand on est jeunes, il y a des moments, on se sent loin de tout, de tous.” “Il y a beaucoup qui tombe en même temps, ça fait un bruit pas possible, ça bouscule de partout.” “Parfois, on fait un truc qu’on croit un peu fou, on pense à des choses exagérées, il arrive qu’on se sente bizarre”

Lire la suite...

Bruxelles Santé n° 33 - mars 2004

cover bs 33Au sommaire de Bruxelles Santé 33 - mars 2004

  • Dépendances : raviver le dialogue ados-adultes par le théâtre
  • Sécurité routière et santé : quels liens, quels effets ?
  • La Maison médicale Kattebroek et la Coordination sociale de Berchem
  • Une campagne de dépistage du cancer du sein appelée « Mammotest »

pdfTélécharger Bruxelles Santé 33.pdf1.92 Mo

Dépendances : raviver le dialogue ados-adultes par le théâtre

Dans la salle et sur la scène circule un personnage intriguant. Il rythme le spectacle, orchestre le jeu, exprime les règles... Il s’agit du joker, qui départage acteurs et spectateurs au cours de cette soirée de théâtre-forum. Les comédiens vont interpréter l’équipée tragique d’Axel, pris en flagrant délit de “fumée bleue” ; ils vont présenter l’histoire tout aussi poignante de son père incapable de dialoguer, et les pathétiques réactions d’une mère dépassée par les événements.

Lire la suite...

Sécurité routière et santé : quels liens, quels effets ?

Le 7 avril est, pour l’Organisation mondiale de la Santé, l’occasion de rappeler la date anniversaire de sa création (1946) mais surtout de mettre en avant un thème de santé qui lui paraît particulièrement important. Le thème choisi cette année est relatif à la sécurité routière et s’articule autour du slogan “L’accident de la route n’est pas une fatalité”. A l’heure où notre pays instaure un nouveau code de la route (en vigueur depuis le 1er mars), nous avons voulu, à partir des propositions développées par l’OMS, porter le regard sur la réalité belge mais aussi bruxelloise.

Lire la suite...

La Maison médicale Kattebroek et la Coordination sociale de Berchem

Comme on le sait au moins depuis les Assises de l’Ambulatoire, le Membre du Collège de la Commission communautaire française chargé de la Santé, Didier Gosuin, a décidé d’accorder un financement à une série de projets de travail en réseau. Parmi ceux-ci, un projet centré sur la prise en charge psychologique à Berchem-Sainte-Agathe. C’est au sein de la Coordination sociale de la commune que le manque de structure d’aide psychologique est apparu, besoin dont la Maison médicale Kattebroek s’est fait le relais.

Lire la suite...

Une campagne de dépistage du cancer du sein appelée « Mammotest »

Un dépistage gratuit du cancer du sein par mammotest est organisé sur Bruxelles depuis juin 2002. Coordonné par l’asbl Brumammo [1], cette campagne bicommunautaire s’adresse à toutes les femmes âgées de 50 ans à 69 ans. Le CLPS de Bruxelles est, au même titre que le LOGO son homologue néérlandophone, partenaire privilégié pour diffuser cette campagne. Une campagne qui interpelle encore d’autres partenaires, de première ligne, pour aborder avec le plus de justesse possible, un sujet qui demande à être, non pas hautement médicalisé mais humanisé. Il s’agit de mettre en place une vraie sensibilisation.

Lire la suite...

Bruxelles Santé n° 32 - décembre 2003

cover bs 32Au sommaire de Bruxelles Santé 32 - décembre 2003

  • Le GRAPSE à Evere
  • Images et santé mentale
  • Prévention du sida : présentation de la Plate-Forme
  • Les violences conjugales et familiales

pdfTélécharger Bruxelles Santé 32.pdf1.95 Mo

Le GRAPSE à Evere

On parle souvent des réseaux comme d’une des principales stratégies de promotion de la santé. C’est le choix qu’ont fait plusieurs partenaires à Evere. Ils se sont réunis sous l’égide du GRAPSE, Groupe de Réflexion et d’Action de Promotion de la Santé d’Evere. A l’origine de celui-ci, une expérience à laquelle nous avons déjà fait écho dans ces pages [1].

Lire la suite...

Images et santé mentale

Le 10 octobre dernier, à l’occasion de la Journée mondiale de la santé mentale, un nouveau site internet a été mis en ligne : Psymages.be. Son objet : promouvoir la réflexion sur l’audiovisuel en santé mentale et offrir à tout un chacun l’accès à l’information et à la documentation audiovisuelle dans le secteur de la santé mentale. Mais qui est derrière Psymages ? Nous avons rencontré Martine Lombaers, coordinatrice de l’association et initiatrice du projet.

Lire la suite...

Prévention du sida : présentation de la Plate-Forme

Depuis la création de la Plate-Forme de Prévention Sida, le Centre Local de Promotion de la Santé de Bruxelles collabore à la réflexion et à la mise en place des différents projets développés autour de la prévention sida. Le CLPS de Bruxelles continue a participer aux différents groupes de travail initiés par la Plate-Forme pour les préparations des campagnes. Les lignes qui suivent retracent le parcours de cette Plate-Forme avec l’illustration des projets proposés pour les campagnes.Thierry Martin, directeur de la Plate-Forme n’est-il pas la personne la plus appropriée pour nous expliquer le travail déjà réalisé ? Nous lui laissons la parole.

Lire la suite...

Les violences conjugales et familiales

Si la mort de Marie Trintignant a attiré l’attention – et même braqué les projecteurs – sur un problème dont la fréquence et la gravité en termes de santé mais aussi les composantes socioculturelles restent généralement sous-estimées, on peut regretter que l’émotion qui s’exprime dans les médias soit infiniment plus discrète lorsque c’est Mme Tout le monde qui est victime de tels actes : il s’agit alors d’un simple fait divers, relégué en pages intérieures. Il n’est pas question ici de se plaindre vainement, une fois de plus, du star system et du fonctionnement des médias, mais de formuler la crainte que l’image sociale et la personnalité des protagonistes de la récente affaire masquent dramatiquement (au sens propre) le problème plutôt qu’elles ne le révèlent.

Lire la suite...

Bruxelles Santé n° 31- septembre 2003

cover bs 31Au sommaire de Bruxelles Santé 31 - septembre 2003

  • L’accès au droit : soins de santé, emploi, logement, tribunaux...
  • « Ma ville en jeu »
  • Le Centre scolaire Pierre Paulus à Saint-Gilles
  • Le bus Info Santé d’Anderlecht, un outil de promotion de la santé

pdfTélécharger Bruxelles Santé 31.pdf1.74 Mo

L’accès au droit : soins de santé, emploi, logement, tribunaux...

Le sous-titre s’imposait pour ne pas faire reculer d’emblée le lecteur, peut-être inquiet de se voir infliger un traité de droit rédigé dans un jargon juridique digne de la plume de Molière ! [1] Nous allons voir que la question de l’accès au droit se décline de multiples façons, qui concernent ou peuvent concerner au premier chef chacun d’entre nous, de façon très concrète. Mais, dans un premier temps, nous cadrerons cette question par rapport aux grands changements technologiques, économiques, politiques, culturels et normatifs de ces deux dernières décennies – changements qui interrogent notamment le droit. Prenant le petit bout de la lorgnette, nous examinerons ensuite les principaux facteurs qui font obstacle à l’accès au droit, les ressources en matière d’aide juridique et les limites de celles-ci.

Lire la suite...

« Ma ville en jeu »

Le CASG de la Ligue des Familles vientd’éditer, en partenariat avec la Poste, Lire et Ecrire Bruxelles, Fortis Foundation Belgium et la COCOF, un jeu éducatif baptisé « Ma ville en jeu » et sous-titré « A la découverte des services d’une ville ». Ce projet a vu le jour dans le cadre d’un cours d’alphabétisation pour femmes à la Maison de quartier La Rosée, à Cureghem (Anderlecht). Nous avons rencontré Anne Segers, assistante sociale, qui a conçu et coordonné le projet.

Lire la suite...

Le Centre scolaire Pierre Paulus à Saint-Gilles

Le 27 mai dernier, au Centre culturel Jacques Franck, une représentation était donnée par des élèves du Centre scolaire Pierre Paulus, sous le titre Autonomie dépend “danse”. Et de la danse (moderne !), il y en avait – mais aussi du théâtre, du rap, un numéro de breakdance très athlétique et un “défilé de mode” pas comme les autres, puisque les jeunes qui défilaient portaient (avec autant d’élégance que de simplicité, d’ailleurs) des robes et des costumes – superbes – témoignant de leur identité, de leur culture et de leur origine. Mais d’où venait l’idée de ce spectacle ? Et quel rapport avec le couple autonomie/dépendance du titre ? C’est une longue histoire...

Lire la suite...

Le bus Info Santé d’Anderlecht, un outil de promotion de la santé

Suite à la création d’un échevinat de la santé à Anderlecht en 2000, la commune a décidé d’investir dans un bus Info santé. Ce bus circulera sur l’ensemble du territoire communal à partir de septembre 2003. Pour ce faire, la commune a engagé depuis plus d’un an une infirmière en santé communautaire, Carine Staelens qui coordonne le projet.

Lire la suite...

Bruxelles Santé n° 30 - juin 2003

cover bs 30Au sommaire de Bruxelles Santé 30 - juin 2003

  • Le travail social aujourd’hui : mutation ou redéfinition ?
  • La place de la Maison Rouge, à Laeken
  • Un travail de réflexion avec les travailleurs de rue
  • Jouer à « La Marelle »
  • De la Porte de Namur à la place Flagey

pdfTélécharger Bruxelles Santé 30.pdf1.83 Mo

Le travail social aujourd’hui : mutation ou redéfinition ?

L’an dernier s’est constitué le Comité de vigilance en travail social, qui a publié en janvier 2003 une Plate-forme dénonçant “une volonté de mainmise du répressif sur le social” et les conséquences que les pressions exercées sur les travailleurs sociaux risquaient de produire : détournement du sens du travail social au profit d’une logique purement sécuritaire, entrave à la relation d’aide, mépris de la déontologie, sanctions exercées à l’égard de professionnels pour avoir exercé leur métier. Cet événement – c’en est bien un, au regard des signataires de la Plate-forme [1] – n’est-il pas la partie immergée d’un problème plus vaste ? Le travail social est-il en crise ? La lecture de quelques ouvrages publiés ces dernières années, incline à répondre oui. Mais développer cette réponse n’est pas facile, tant la problématique est complexe. Nous allons néanmoins nous y risquer, sans prétendre épuiser le sujet.

Lire la suite...

La place de la Maison Rouge, à Laeken

Nous entamons dans ce numéro une série d’articles sur les Contrats de quartier, dont nous avons déjà parlé dans le dossier de Bruxelles Santé n°14 (juin 1999). Nous nous sommes d’abord rendus au Secrétariat régional au développement urbain - Srdu asbl, pour savoir quelle était l’évolution de ces dispositifs depuis trois ans et demi. Ensuite, nous avons choisi un premier exemple, celui du quartier Marie-Christine, à Laeken. Pour rappel, le dispositif des contrats de quartier vise à mener des opérations de revitalisation urbaine intégrée ; cinq types d’actions communément appelées « volets » sont favorisés : trois portent sur le logement, un sur l’espace public et le dernier sur la cohésion sociale. Nous nous centrerons ici sur le logement.

Lire la suite...

Un travail de réflexion avec les travailleurs de rue

C’est dans un partenariat autour de la mise en place d’une journée de réflexion sur les spécificités, le sens et les méthodologies du travail de rue que le CLPS de Bruxelles a choisi de s’investir.

Lire la suite...

Jouer à « La Marelle »

Les lieux de rencontre parents-enfants commencent à se multiplier à Bruxelles. Inspirés de l’expérience de la Maison Verte, créée à Paris par Françoise Dolto il y a déjà longtemps, ces lieux de “sociabilité précoce” ont pour objectif de prévenir les perturbations graves du développement relationnel des enfants en ouvrant un espace à ceux-ci et à leur parents avant l’apparition de tout symptôme. Il y a deux ans se créait à Molenbeek-Saint-Jean “La Marelle”, à l’initiative de quatre centres de santé mentale (D’ici et d’ailleurs, Le Norois, Le Prologue et le Centre de guidance de Molenbeek) et d’une maison médicale (Norman Bethune). Rencontre de Marie-Claire Guns, logopède et thérapeute du développement, membre de l’équipe de La Marelle.

Lire la suite...

De la Porte de Namur à la place Flagey

Cette partie d’Ixelles a connu de nombreux changements. Nous avons déjà consacré, dans cette même rubrique, un article à sa partie nord, Matonge, et un autre à sa partie sud, le quartier Flagey (qui est lui-même en pleins bouleversements) [1]. Elargissons cette fois la perspective, à l’occasion d’un projet communautaire mené depuis plusieurs mois par des associations et des habitants de ces quartiers : “Ixelles en noir et blanc”. Et, pour ce faire, adressons-nous à notre collègue, Bénédicte Meiers, qui coordonne le projet.

Lire la suite...

Bruxelles Santé n° 29 - mars 2003

cover bs 29Au sommaire de Bruxelles Santé 29 - mars 2003

  • Suicides et tentatives de suicide à l’adolescence
  • Conférence Locale à Bruxelles : quand la culture, vertu de critique sociale, interpelle la promotion de la santé.
  • De l’espace pour les enfants

pdfTélécharger Bruxelles Santé 29.pdf1.89 Mo

Suicides et tentatives de suicide à l’adolescence QUELLE PRÉVENTION EN MILIEU SCOLAIRE ?

Le 2ème Congrès international francophone consacré à la prévention du suicide, qui s’est tenu à Liège en novembre dernier [1], nous incite à revenir sur cette question, déjà abordée dans le numéro spécial 2001. Le champ ouvert par la question du suicide est très vaste, allant de la prévention primaire au travail de deuil en passant par la “postvention” [2], et traversé aussi bien par l’épidémiologie ou la clinique que par la politique (de formation, p. ex.). Ou la philosophie : pour Camus, la seule question philosophique qui mérite d’être posée est celle du suicide - « ma vie vaut-elle la peine d’être vécue ? ».

Lire la suite...

Conférence Locale à Bruxelles : quand la culture, vertu de critique sociale, interpelle la promotion de la santé.

Depuis 5 ans, le Centre local de Promotion de la Santé de Bruxelles développe de nombreux partenariats sur le terrain bruxellois. La notion de promotion de la santé est une notion difficile à s’approprier. Pour pallier à cette difficulté, la Ministre de la promotion de la santé en Communauté française, Nicole Maréchal, a proposé aux CLPS de la Communauté française d’impulser des Conférences Locales. Ces Conférences Locales poursuivent plusieurs objectifs dont celui de la réduction des inégalités sociales face à la santé. Pour le CLPS de Bruxelles, il est aussi une opportunité de faire se rencontrer les différents secteurs et associations extrêmement denses dans la région bruxelloise. Toutefois, il s’agit de rester modeste, le CLPS n’ a pas l’ambition de réunir tous les partenaires mais de travailler sur un axe fédérateur : l’approche culturelle en tant qu’expression artistique et parole citoyenne.

Lire la suite...

De l’espace pour les enfants

L’association Cancer et Psychologie existe depuis une vingtaine d’années. Composée de psychologues, elle propose un accompagnement aux personnes atteintes d’un cancer, à leurs proches et aux soignants. Ses activités sont diverses : permanence téléphonique [1], suivi psychothérapeutique, formation, publication trimestrielle [2]... Depuis quelques années, Cancer et Psychologie se préoccupe également d’apporter un soutien plus spécifique aux enfants des malades. Cela se traduit par des “Espaces Enfants” à l’hôpital et des “Espaces Ateliers” dans les locaux de l’association. Que recouvrent ces termes ? Pour le savoir, nous avons rencontré Béatrice Gaspard, psychothérapeute, et Catherine Renoirte, psychologue clinicienne.

Lire la suite...

Bruxelles Santé n° 28 - décembre 2002

cover bs 28Au sommaire de Bruxelles Santé 28 - décembre 2002

  • Le CASG de l’Entr’Aide des Travailleuses
  • Les services de médecine scolaire
  • Les coulisses de l’exposition de photos sur les réalités du Sida
  • A travers l’expérience d’un service d’écoute téléphonique : la maltraitance des personnes âgées
  • pdfTélécharger Bruxelles Santé 28.pdf2.47 Mo

Le CASG de l’Entr’Aide des Travailleuses

Comme on l’a expliqué dans cette même rubrique (n°26), les missions des Centres d’Action Sociale Globale (CASG) se situent aux niveaux individuel, collectif et communautaire. L’action communautaire recoupe souvent le champ de la santé, on va le voir à nouveau. Corinne Moulin et Florence Goens, assistantes sociales au CASG de l’Entr’Aide des Travailleuses (rue des Tanneurs) nous exposent deux projets menés en partenariat dans les Marolles.

Lire la suite...

Les services de médecine scolaire

Tout le monde connaît l’IMS, l’inspection médicale scolaire, qui est aujourd’hui un sujet d’actualité dans la Communauté française : un décret [1] vient en effet de remplacer la législation de 1964, dont les insuffisances étaient évidentes depuis une dizaine d’années au moins, comme en témoigne notamment la publication en 1991 d’un livre blanc par l’Association Professionnelle des Médecins Scolaires (voir encadré). Il est trop tôt pour parler de la mise en application du décret, qui démarre à peine. C’est par contre l’occasion de faire un peu le point sur les services de médecine scolaire à Bruxelles.

Lire la suite...

Les coulisses de l’exposition de photos sur les réalités du Sida

Eclairage du processus de travail mis en place par le CLPS de Bruxelles et de la réflexion qui l’a nourri

Lire la suite...

A travers l’expérience d’un service d’écoute téléphonique : la maltraitance des personnes âgées

Même si, ces dernières années, notre société a pris conscience de l’importance de la maltraitance des enfants ainsi que des violences conjugales, elle semble encore ignorer la maltraitance de nos aînés : souvent plus fragiles physiquement et mentalement, souvent plus dépendants, ils sont d’autant plus vulnérables vis-à-vis de leur entourage, familial ou professionnel.

Lire la suite...

Bruxelles Santé n° 27- septembre 2002

cover bs 27Au sommaire de Bruxelles Santé 27- septembre 2002

  • Interprétariat et médiation interculturels en milieu socio-médical et hospitalier
  • Nos communes en santé
  • Le Club des bébés de Molenbeek
  • La participation des parents dans les consultations ONE

pdfTélécharger Bruxelles Santé 27.pdf2.38 Mo

Interprétariat et médiation interculturels en milieu socio-médical et hospitalier

En Belgique, la première expérience de médiation-interprétariat en milieu médical remonte aux années70, en Flandre. Nous avons déjà consacré un dossier à la médiation (voir le n°15, septembre 1999), dont une partie s’attachait à la médiation interculturelle en milieu médical. Le Dr Louis Ferrant, un des pionniers de cette stratégie aujourd’hui présente dans de multiples champs d’activités (à tel point que l’on a pu parler du “temps des médiateurs” [1]), nous en exposait la nécessité et les résistances qu’elle soulevait. Il proposait aussi sa définition du rôle de médiateur. Nous allons voir que la nécessité de l’interprétation-médiation, les obstacles à son implantation et la question de sa définition (de ses limites, mais aussi de sa professionnalisation) restent d’actualité.

Lire la suite...

Nos communes en santé

Bruxelles, Ville et Région. Bruxelles aux facettes multiples, Bruxelles et sa densité de population mais aussi d’associations. Bruxelles bilingue et multiculturelle. Bruxelles-capitale et Bruxelles cœur de l’Europe. Et non loin du centre ville, dans un quartier ixellois, le CLPS de Bruxelles.

Lire la suite...

Le Club des bébés de Molenbeek

Décidément, le Vieux Molenbeek n’en finit plus de nous offrir de quoi alimenter cette rubrique. Il y a deux ans, dans le n°18, nous vous avons présenté le quartier et quelques associations qui y œuvraient. L’année dernière — et, hasard du calendrier, en septembre également (n°23) — nous vous parlions des activités de la Maison médicale du Vieux Molenbeek, rue de la Savonnerie. Aujourd’hui, nous y retournons pour rencontrer Nadine Boigelot, psychologue et initiatrice du Club des bébés.

Lire la suite...

La participation des parents dans les consultations ONE

Travaillant à l’ONE, j’ai été interpellée par le discours de certains professionnels de la santé autour de la prévalence de la mortalité périnatale dans les populations maghrébines. J’entendais régulièrement des propos comme celui-ci : “ont-elles bien conscience des risques liés à la grossesse ?”... Cela a été un des éléments déclencheurs de ma réflexion et du processus de participation que je vais présenter ici.

Lire la suite...

Bruxelles Santé n° 26 - juin 2002

cover bs 26Au sommaire de Bruxelles Santé 26 - juin 2002

  • Les soins et l’aide à domicile
  • Pouvoir d’agir et pratiques sociales : changer le monde au quotidien
  • Le CASG du Centre de Service Social de Bruxelles Sud-Est
  • La documentation en promotion de la santé : des informations à exploiter

pdfTélécharger Bruxelles Santé 26.pdf1.56 Mo

Les soins et l’aide à domicile

Le vieillissement de la population : inquiétant ?”, titre Le Ligueur du 15 mai dernier. C’est une question que l’on se pose depuis longtemps déjà, que ce soit en termes économiques (comment payer les pensions ?), culturels (la “révolution grise” en Allemagne) ou médico-sociaux. C’est bien entendu à ce dernier point de vue que nous nous attacherons ici, à propos des personnes les plus âgées. Celles-ci, si elles peuvent rester autonomes — l’autonomie étant “la capacité de se gouverner selon ses propres lois” — sont souvent peu ou prou dépendantes [1], c’est-à-dire ont du mal à effectuer toutes les activités de la vie quotidienne. Dans la mesure où la grande majorité de ces personnes restent vivre chez elles le plus longtemps possible, nous parlerons de l’aide et des soins à domicile.

Lire la suite...

Pouvoir d’agir et pratiques sociales : changer le monde au quotidien

Dans le cadre de séminaires intitulés “De l’analyse à l’action pour des environnements favorables à la santé de personnes socio-économiquement défavorisées”, organisés par Cultures & Santé et Question Santé, une première intervention était consacrée au thème suivant : “Développer le pouvoir d’agir des personnes et des collectivités en milieux défavorisés : une alternative crédible ?”. Pour développer ce thème, nous avions invité Yann Le Bossé, psychosociologue spécialisé en psychologie communautaire et professeur au Département des Fondements et des Pratiques en Education de l’Université Laval à Québec.

Lire la suite...

Le CASG du Centre de Service Social de Bruxelles Sud-Est

Depuis 1998, à Bruxelles, les services sociaux dépendant de la CoCoF [1] sont rebaptisés Centres d’Action Sociale Globale (CASG). Un nouveau décret a reprécisé leurs missions et, tout récemment, une campagne de communication a été lancée dans le métro bruxellois : “Tout n’est pas rose ?... On ne vous forcera pas à sourire, maison vous aidera à réagir.” Nous avons rencontré deux membres de l’équipe du CASG du Centre de Service Social de Bruxelles Sud-Est, Caroline Vandermeersch, coordinatrice du centre, et Anne Scheuren, assistante sociale, responsable du Centre de documentation et de lecture... Un Centre de documentation ? Eh oui ! On parle toujours, en promotion de la santé, d’une conception large — physique mais aussi psychique et sociale — de la santé, et d’agir sur les déterminants de celle-ci. Parmi lesquels, la culture. En voici justement un exemple. Mais, d’abord, présentation.

Lire la suite...

La documentation en promotion de la santé : des informations à exploiter

A l’initiative de l’ULB-PROMES et en partenariat avec l’UCL-RESOdoc et le Centre local de promotion de la santé de Bruxelles (CLPS), une série de recueils thématiques ont été abordés jusqu’à présent (le dépistage du cancer du sein, le tabagisme, les habitudes alimentaires, les médicaments, les drogues illicites et l’alcoolisme).

Lire la suite...

Bruxelles Santé n° 25 - mars 2002

cover bs 25Au sommaire de Bruxelles Santé 25 - mars 2002

  • Le vieillissement des personnes issues de l’immigration - Un enjeu pour les maisons de repos
  • Sensibiliser les usagers : quels dépliants disponibles ?
  • La Maison Rue Verte
  • Les services de santé maternelle et infantile à Bruxelles

pdfTélécharger Bruxelles Santé 25.pdf2.25 Mo

Le vieillissement des personnes issues de l’immigration - Un enjeu pour les maisons de repos

Depuis plusieurs années, le Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme organise, avec le Pacte territorial pour l’emploi en Région de Bruxelles-Capitale et la collaboration des fédérations d’employeurs concernés, des séminaires portant sur le management de la diversité dans différents secteurs de la vie économique bruxelloise.

Lire la suite...

Sensibiliser les usagers : quels dépliants disponibles ?

C’est relever un défi de pouvoir apporter l’information attendue par la personne que vous rencontrez, qu’il soit usager, citoyen, patient... Une information dont il pourra choisir l’usage et qui ouvrira parfois une porte vers des solutions alternatives, qui soutiendra un pas vers plus d’autonomie.

Lire la suite...

La Maison Rue Verte

A Saint-Josse, dans le quartier du Botanique, s’est ouverte depuis deux ans une maison d’accueil pour femmes et enfants. On y trouve aussi une halte-garderie (reconnue par l’ONE) ouverte aux familles du quartier et un espace de rencontre parents-enfants. La maison a une capacité d’accueil de trente lits répartis entre des studios et des appartements de 2 à 4 chambres. C’est le Groupe Santé Josaphat [1] qui est à l’origine de ce projet. Rencontre de Nuran Çiçekçiler, administratrice, et d’Anne Devresse, directrice de la Maison Rue Verte.

Lire la suite...

Les services de santé maternelle et infantile à Bruxelles

Les services de santé de l’ONE “font partie du paysage” depuis tellement longtemps que l’on pourrait se demander pourquoi leur consacrer un dossier. Peut-être justement parce qu’il ne faudrait pas oublier tout ce qu’ils représentent en termes de médecine préventive et sociale. Mais aussi parce que les difficultés rencontrées sur le terrain méritent d’être exposées. Et enfin, en raison du contexte : l’an dernier, les résultats de l’audit demandé par la Communauté française ont été publiés et les missions de l’Office redéfinies, réveillant les espoirs d’une réforme longtemps attendue.

Lire la suite...

Bruxelles-Santé n° 24 - décembre 2001

cover bs 24Au sommaire de Bruxelles Santé 24 - décembre 2001

  • Le Centre d’Action Sanitaire de Saint-Gilles
  • Usages problématiques des drogues de synthèse
  • Les urgences médicales
  • Télé-parents

pdfTélécharger Bruxelles Santé 24.pdf2.2 Mo

Le Centre d’Action Sanitaire de Saint-Gilles

Parmi les nombreuses initiatives dont le Centre Local de Promotion de la Santé de Bruxelles s’est fait l’écho, notre attention a été attirée par l’action menée par le Centre d’Action Sanitaire de Saint-Gilles. Il y était question d’un travail en santé mentale avec deux patients du Centre, débouchant sur une exposition de peintures dans les locaux de la Maison communale de Saint-Gilles... Pour en savoir plus, nous avons rencontré le Docteur Habib Torbey, initiateur de cette exposition et ethnopsychiatre au CAS, ainsi qu’Aziz Lahlou, l’un des artistes exposants.

Lire la suite...

Usages problématiques des drogues de synthèse

Une enquête autour de la question de l’usage problématique des “nouvelles” drogues de synthèse menée en partenariat avec le CLPS de Bruxelles, Modus Vivendi [1] et CAW Mozaïk-Adzon [2].

Lire la suite...

Les urgences médicales

Nous avons déjà abordé la notion d’urgence à plusieurs reprises dans Bruxelles Santé. Citons, tout récemment, les urgences psychiatriques dans le numéro spécial 2001 (pp. 68-73). Nous revenons sur la question en nous centrant sur les urgences médicales, avec en contrepoint une double ouverture : vers les urgences “sociales” et vers le cas plus particulier des services d’écoute téléphonique d’urgence.

Lire la suite...

Télé-parents

Le service d’écoute Télé-Parents n’est pas une initiative récente, puisque sa création, sous l’égide de l’Ecole des Parents et des Educateurs (EPE), remonte à plus de 25 ans ! Ce qui est plus neuf, c’est le partenariat avec la Ligue des Familles et le numéro national unique 070 233 757... Entretien avec Evelyn Verstraeten.

Lire la suite...

Bruxelles-Santé n° 23 - septembre 2001

cover bs 23Au sommaire de Bruxelles Santé 23 - septembre 2001

  • Le saturnisme : une histoire de plomb
  • Jumeaux, triplés... même combat !
  • Who’s who ?
  • La Maison médicale du Vieux Molenbeek

pdfTélécharger Bruxelles Santé 23.pdf2.33 Mo

Le saturnisme : une histoire de plomb

Il est des maladies dont les causes sont si aberrantes de nos jours qu’on a du mal à croire qu’elles puissent encore exister. Tel est le cas du saturnisme : une intoxication par le plomb. Et comment est-ce possible si l’on ne travaille pas dans une fonderie de plomb ? C’est très facile, en réalité. Il suffit par exemple de rénover une maison construite avant 1945 et d’inhaler les poussières de vieilles peintures au plomb. Nous avons voulu connaître l’ampleur du problème en Région bruxelloise et avons rencontré pour vous le Docteur R. Lorenzo, conseillère médicale-pédiatre à l’Office de la Naissance et de l’Enfance (ONE) et le Docteur Anne Steenhout, directrice du Groupe d’Etudes Ecotoxicologiques sur les Polluants, la Santé et les Impacts sur l’Homme (GEEPSIH) à l’IGEAT (Institut de Gestion de l’Environnement et d’Aménagement du Territoire, à l’ULB).

Lire la suite...

Jumeaux, triplés... même combat !

Si vous êtes allés à l’Hôpital Erasme récemment, vous avez peut-être vu, dans le hall d’entrée, l’affiche reproduite ci-dessous. Pourquoi des séances d’information à l’intention des futurs parents de jumeaux ou de triplés ? L’arrivée de ce duo ou de ce trio de bébés pose-t-elle vraiment des problèmes si particuliers ? Eh bien... oui. Nous avons rencontré Cathy Coeurnelle-Gérard, de l’association “Naissances multiples”, et Yves Hennequin, pédiatre au Département de Périnatalogie de l’Hôpital Erasme.

Lire la suite...

Who’s who ?

Le Centre Local de Promotion de la Santé de Bruxelles a deux ans à peine. Des partenariats dans plusieurs campagnes (“Drogues Pur Kultur”, ou plus récemment “Tom et Pedro... et les autres” et le “Permis de séduire”), des participations plus structurelles (à la Plate-forme Prévention Sida de réduction des risques liés à l’usage des drogues) ont pu le faire mieux connaître d’un nombre croissant d’acteurs de terrain. Mais peut-être certains se demandent-ils encore ce que recouvre le sigle CLPS. On peut répondre en termes de missions, de décret et de programme (quinquennal). Mais une institution, c’est d’abord des gens, c’est-à-dire des noms, des visages et des activités bien concrètes. Alors, qui fait quoi au CLPS de Bruxelles ?... Réponses autour d’un micro, un mercredi ensoleillé du mois d’août.

Lire la suite...

La Maison médicale du Vieux Molenbeek

Le Vieux Molenbeek... Un quartier que nous vous avons présenté dans Bruxelles Santé n°18.Un quartier dégradé qui n’en finit pas de malvieillir. Nos pas nous ont conduits cette fois versla Maison médicale de la rue de la Savonnerie. Parce que sa raison d’être est “d’améliorer les conditions de vie, l’accès aux soins de santé, la perception du corps et du bien-être des plus démunis” dans une optique participative. Ici rien n’est imposé... c’est ensemble que des solutions sont recherchées. Nous avons rencontré le Docteur Pierre Hendrick, médecin fondateur de la maison médicale et toujours en activité.

Lire la suite...

Bruxelles-Santé n° 22 - juin 2001

cover bs 22Au sommaire de Bruxelles Santé 22 - juin 2001

  • Dossier et désir de grossesse à l’adolescence
  • LA LICE, Unité Petite Enfance
  • Tom et Pedro, Max et Jeanne, Chloé
  • Quartier Libre et Solidarcité

pdfTélécharger Bruxelles Santé 22.pdf3.02 Mo

Dossier et désir de grossesse à l’adolescence

A partir de la question des interruptions volontaires de grossesse (IVG) chez des adolescentes, nous en sommes venus à une interrogation plus large sur la grossesse et le désir de grossesse à l’adolescence. Pas plus chez les jeunes filles que chez les jeunes adultes ou les femmes plus âgées, on ne peut considérer l’avortement du seul point de vue médical et technique (échec de la contraception) ; les aspects psychologiques, sociaux et culturels doivent également être pris en compte. En outre, toutes les grossesses d’adolescentes ne se terminent pas par un avortement, loin de là. Et la grande majorité de ces grossesses, menées à terme, ne débouchent pas davantage sur une adoption.

Lire la suite...

LA LICE, Unité Petite Enfance

Le projet que concrétise l’asbl remonte à une dizaine d’années ; des professionnels de la santé mentale se sont réunis pour intervenir précocement afin de restaurer le lien parent-jeune enfant lorsque celui-ci ne fonctionne pas ou mal, et d’éviter que la construction psychique de l’enfant ne soit menacée. L’expérience que mène la Fondation Rothschild dans le XIIIe arrondissement de Paris depuis 1975 a permis de déterminer une piste d’action : une intervention précoce demande que l’on aille à la rencontre des familles, ce qui implique souplesse (construire les interventions au cas par cas, sans suivre de modèle unique) et mobilité (pouvoir intervenir au domicile des familles, en crèche, en pouponnière...).

Lire la suite...

Tom et Pedro, Max et Jeanne, Chloé

Une campagne de sensibilisation à l’homosexualité à l’attention des jeunes de 16 à 22 ans. A l’ initiative d’Un Sur Dix asbl, en partenariat avec le Centre Local de Promotion de la Santé de Bruxelles et avec le soutien de la Communauté Française.

Lire la suite...

Quartier Libre et Solidarcité

L’affiche nous avait intrigués. Juste en face de nos bureaux : “Snack info : un chouette moment de détente où tartines et infos se croisent. Rejoins-nous dans notre petit snack sympa”. S’agissait-il simplement d’un nouveau snack qui s’ouvrait dans le quartier ? Apparemment non. A y regarder de plus près, d’autres enseignes s’inscrivaient sur le haut des fenêtres. Solidarcité, Quartier Libre, SOS Jeunes... Bref, assez de nouveautés pour susciter notre curiosité. Nous avons rencontré Benoît De Decker et Marco Giannoni, qui nous ont d’abord brossé le décor institutionnel...

Lire la suite...

Bruxelles Santé n° 21 - mars 2001

BXLSante21

Au sommaire de Bruxelles Santé 24 - mars 2001

  • « SOS sectes » : une nouvelle association pour aider les victimes de sectes
  • Prévention et santé mentale
  • Le Dries à Watermael-Boitsfort
  • Ub dépliant facile à trouver...

pdfTélécharger Bruxelles Santé 21.pdf 2.72 Mo

« SOS sectes » : une nouvelle association pour aider les victimes de sectes

Tout ou presque a été dit sur les sectes et leurs dangers. Les livres, comptes rendus d’expériences, articles de presse, émissions télé, etc., foisonnent en la matière. Mais qu’en est-il des ex-adeptes victimes de sectes ? Et surtout, qu’en est-il des proches de ces victimes, entraînés malgré eux dans une souffrance au quotidien ? Nous avons rencontré à ce propos Jean-Claude Maes, psychologue et thérapeute systémique au Centre de Consultations et de Planning Familial Marconi et initiateur de cette nouvelle asbl.

Lire la suite...

Le Dries à Watermael-Boitsfort

Des animations santé ? Ce n’est pas très nouveau, penserez-vous peut-être. D’accord, mais il n’est pas nécessaire d’innover à tout prix, et la simplicité se révèle souvent payante. Car tout dépend de la façon dont un projet est pensé et réalisé – en l’occurence, axé sur des gens bien réels et sur leurs préoccupations concrètes, plutôt que sur des besoins prédéfinis. Nous avons rencontré Marie-Françoise Cartier, infirmière sociale aux consultations ONE de la rue du Roitel et et de la rue des Archiducs, et Marie Piret, assistante sociale et coordinatrice de la Maison de Quartier du Dries.

Lire la suite...

Un dépliant facile à trouver...

Un dépliant facile à trouver...

“Vous leur en donnez souvent ? Et vous les trouvez facilement ?” ...De quoi s’agit-il ? De tous ces dépliants d’information en promotion santé utilisés pour informer et sensibiliser le public. Pas toujours facile de trouver le support ad hoc. Et à l’autre bout de la chaîne : pas toujours facile pour un diffuseur d’être visible auprès de tous les relais intéressés. Dans cette pièce de la promotion de la santé, le CLPS vient jouer quelques (r)accords pour faciliter l’accès à tout ce matériel d’information du public.

Lire la suite...

Dialoguer avec le grand public

2001, Année de la Santé Mentale est une campagne de sensibilisation destinée au grand public.  Elle est le projet de cinq Ligues et Fondations qui se consacrent à promouvoir la santé mentale en Belgique.

Lire la suite...

Prévention et santé mentale

Comme annoncé à la fin du précédent dossier (“Toxicomanies : quelles ressources à Bruxelles ?”), nous revenons sur la notion de prévention, afin d’éclairer le concept tel qu’il se manifeste dans le champ de la santé mentale en général. Pourquoi cet intérêt pour une question qui peut sembler très théorique ? La réponse réside dans deux remarques extraites de nos interviews. La première émanait de Mark Vanderveken (Concertation Toxicomanies Bruxelles), qui soulignait les confusions prévention-traitement et prévention-sécurité : “En Belgique, tout le monde dit « je fais de la prévention ». On finit par ne plus savoir de quoi on parle. Il est important de préciser ce que l’on veut prévenir et de ne pas mélanger les rôles”. Nous avions répercuté cette remarque auprès de Claire Remy (FEDITO Bruxelles), qui nous avait notamment répondu par ces mots : “En termes de santé mentale, il est clair que la prévention c’est la culture, c’est-à-dire le lien social, tout ce qui peut « ancrer » les gens par des liens noués avec les autres”. Voilà qui était, à première vue, bien éloigné des définitions empruntées à la santé publique (voir le n°20, p. 10).

Lire la suite...

Trapes, un réseau pour prévenir le surendettement

Le nombre de personnes qui n’arrive plus à rembourser leur(s) emprunt(s) est une réalité vécue par près de 3,6 % de la population, soit un peu plus de 350.000 Belges. À Bruxelles, le pourcentage est plus élevé avec 5,4% de débiteurs défaillants. Sans compter les personnes surendettées qui ne sont pas reprises dans ces statistiques, car elles n’ont pas de prêts, mais qui n’arrivent tout simplement pas à régler leurs factures de base (loyer, énergie, eau, soins de santé…). Pour tenter de prévenir cette situation, l’asbl Trapes (Tous en Réseau Autour de la Prévention et l’expérience du Surendettement) est reconnue depuis 2018 comme réseau en action sociale. Son objectif ? Oser parler du surendettement avec tous les protagonistes concernés.

Lire la suite...

Pour une approche globale et intégrée des drogues à Bruxelles

Le rapport Eurotox 2017, publié en mars 2018, faisait le point sur les conséquences de la 6e réforme de l’Etat en matière d’assuétudes. Des contacts pris avec le gouvernement sortant et les acteurs de terrain, il semble que ce transfert de compétence en matière de drogues vers la Région de Bruxelles-Capitale (RBC) a considérablement changé la donne dans l’appréhension de ce phénomène et promet des évolutions en termes de prise en charge des personnes toxicomanes les plus défavorisées, avec la création d’une structure très bas seuil et un fort accent mis sur le soin et la réduction des risques, plutôt que sur la répression.

Lire la suite...

La drogue, c'est mal ! Trois vidéos pour changer les mentalités

Outil de communication au titre provocateur, La drogue, c’est mal ! est constitué de trois vidéos réalisées par l’asbl Liaison Antiprohibitionniste. Cette association rassemble des acteurs confrontés aux problèmes engendrés par la prohibition de certaines drogues et milite pour une légalisation contrôlée des psychotropes. Les trois vidéos de cette mini-série donnent la parole à une juriste, un médecin et des usagers afin de resituer les effets pervers d’une telle prohibition et d’en déconstruire le bien-fondé.

Lire la suite...

La campagne "Soutenez. Ne punissez pas."

Modus Vivendi, une association active dans le champ de la réduction des risques liés aux usages de stupéfiants, a participé pour la sixième année consécutive à l’organisation de la campagne internationale « Support. Don’t punish. » à Bruxelles. Rien d’étonnant à cela car les associations du secteur assuétudes plaident depuis des années pour que les mentalités et les politiques sur les drogues et leurs usagers changent. Punir, criminaliser, enfermer relèvent d’attitudes qui ont montré leurs limites et n’aident en rien à résoudre un problème qui relève en grande partie de la santé publique.

Lire la suite...

Concilier santé et toxicomanie ?

Associer les mots « santé » et « toxicomanie » peut de prime abord sembler être un antagonisme, voire une provocation. Probablement est-ce le cas si on reste bloqué sur les représentations sur les drogues et ceux qui en consomment. Pourtant, tenter d’améliorer ou de maintenir la santé des consommateurs constitue le fil rouge du travail de Dune, une association active dans la réduction des risques liés aux usages de produits psychotropes en milieu précaire.

Lire la suite...

Genre et promotion de la santé : un peu, beaucoup ou pas du tout ?

Le genre est-il un déterminant social de la santé prioritaire ? Ne cherchez pas la réponse car l’OMS y a répondu : le genre est bien un déterminant des inégalités en santé, aussi bien à lui tout seul qu’en association avec la condition économique, l’âge, l’appartenance ethnique, le handicap, l’orientation sexuelle, etc. En inscrivant l’objectif transversal de réduction des inégalités de santé basées sur le genre dans le Plan bruxellois de promotion de la santé, le gouvernement francophone bruxellois le reconnaît tout aussi explicitement.

Lire la suite...

Hyper-connectivité et sommeil

Un constat : les enfants et jeunes adolescents dorment peu, trop peu. Le temps passé sur les smartphones, tablettes et autres ordinateurs y est pour beaucoup dans la dette de sommeil accumulée par les élèves. La tendance générale va en effet à troquer des heures de sommeil contre quelques minutes (voire quelques heures…) de connexion supplémentaires.

Lire la suite...

Echos des politiques

Cette rubrique donne la parole aux groupes politiques démocratiques.

Lire la suite...