Question Santé       Facebook  Twitter  header vimeo
Inscription Newsletter  INSCRIPTION NEWSLETTERS  PRESSE

Content Banner   Actualités

Vous êtes ici:

Nouvelle brochure : Tiens je ne me/je ne te voyais pas comme ça...

La nouvelle brochure de Question Santé décrit comment un projet social a réussi à changer quelques représentations et comportements, tant du côté des travailleurs sociaux que du côté des résidents. 

Dans la ville d’Ottignies/Louvain-la-Neuve se trouve, un quartier de logements sociaux : le quartier de la Chapelle aux Sabot. Ici, selon les statistiques de l’AIM (Agence Inter-Mutualiste), près de 50% des habitants bénéficient d’une intervention majorée et une personne sur deux présente un statut économique faible. Or, selon un rapport de l’AIM, les Belges vivant dans les quartiers les plus pauvres présentent, en 2016, un risque de mortalité de 22 % supérieur à celui de la population générale.

Notre santé est, en effet, influencée par une série de facteurs tels que l’ éducation, les liens sociaux, l’isolement social, l’environnement,... Appelés déterminants sociaux de la santé, ces facteurs sont susceptibles d'engendrer des inégalités sociales de santé. C’est dans l’objectif de faire baisser ces inégalités sociales de santé dans ce quartier qu’un groupe de travailleurs sociaux a lancé, en 2013, un vaste projet autour de la santé et du bien-être des habitants. 

Six ans plus tard, quelles leçons tirer ? A travers les différents témoignages des protagonistes impliqués dans le projet du quartier de la Chapelle aux Sabots, la nouvelle brochure de Question Santé, intitulée « Tiens, je ne me/je ne te voyais pas comme ça », décrit comment un projet de santé et une action menée par les habitants d’un quartier peuvent changer les regards que l’on pose sur les autres et sur soi-même. 

Pour prendre connaissance de cette nouvelle brochure, consultez notre page outils d'éducation permanente.

Elle est disponible gratuitement auprès de l’asbl Question Santé et peut être commandée par courrier rue du Viaduc, 72 – 1050 Bruxelles, par téléphone au +32 (0)2 512 41 74 ou par email à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Partager