BrochureMarchandisationNormesSanté
11.05.2013

Moi, mon poids et le marché truqué du rêve organisé…

Notre société est responsable de l’augmentation du poids, mais assez curieusement elle n’aime guère ni les « gros », ni les « obèses ».

20130511 Img Moipoidsmarchereveorganise Bd Vf

Ceci explique une préoccupation excessive face aux kilos et, dans bien des cas, le désir de les perdre même quand cela n’est pas justifié. Cependant en se focalisant sur la génétique et la responsabilité individuelle comme on le fait souvent, on oublie de prendre en compte les facteurs environnementaux.

Paradoxe sociétal

Ainsi en est-il de la modification de nos modes de vie qui ont changé nos habitudes alimentaires, de l’agriculture et de l’élevage intensifs qui ont permis d’avoir une nourriture en abondance, etc. Les nombreuses sollicitations à manger qui nous entourent en offrent un bel exemple. Dès lors est-il étonnant de succomber aux tentations et de prendre du poids ? En même temps, qu’avons-nous continuellement sous les yeux ?
Des gens minces à qui beaucoup voudrait ressembler.

… Bienvenue alors sur ce marché qui, avec ses innombrables produits, nous fait miroiter que ces silhouettes de rêves sont à notre portée…

Télécharger l'outil Lire l'outil

La collection Marchandisation propose de comprendre comment la mondialisation a des incidences sur les questions de santé, notamment dans la perspective de sa marchandisation. Intérêts des citoyens ? Intérêts de la finance ?

DANS LA MÊME COLLECTION

Sur la même thématique