(In)égalitésBrochureExclusion, inclusionNormesSantéTravail
04.05.2005

Séropositifs et malades du sida : ne pas ajouter le poids de l’exclusion à celui de la maladie

L’outil « Séropositifs et malades du sida : ne pas ajouter le poids de l’exclusion à celui de la maladie » vise à mettre en évidence deux attitudes possibles face aux séropositifs et aux malades du sida : celle de l’exclusion ou au contraire celle de l’inclusion.

 

20050504 Img Sidamaladieexclusion Bd Vf

Elles sont décrites essentiellement au travers des témoignages d’individus qui ont souffert ou pas de discriminations ainsi que de professionnels de ce secteur. Il y quelques temps en effet une campagne de prévention de la plate-Forme Prévention Sida s’intitulait « c’est l’exclusion qu’il faut exclure. Pas les séropositifs. »

L’objectif de l’outil est de faire prendre conscience que les individus atteints de séropositivité ou de la maladie du sida souffrent de rejet et d’exclusion à différents moments et en divers lieux de leurs vies et d’analyser de quelle logique de telles attitudes procèdent.

* La version papier est épuisée.

Télécharger l'outil Lire l'outil

L’idée au sein des outils de la collection Exclusion, inclusion est de prendre conscience des logiques d’ouverture ou d’inclusion dans les campagnes de prévention, dans des préoccupations et des politiques de santé. Quels en sont les impacts sur la qualité de vie et la santé des gens ?

DANS LA MÊME COLLECTION

Sur la même thématique

Liens sociaux
20191018 Img Jenemejenetevoyaispascommeca Bd Vf
(In)égalités Communication Diversité culturelle Normes Précarité Solidarités Travail

Tiens je ne me/je ne te voyais pas comme ça…

A travers les différents témoignages des protagonistes impliqués dans le projet du quartier de la Chapelle aux Sabots, la brochure […]

Égalité entre femmes et hommes
20171229 Img Finrecremixite Bd Vf
(In)égalités Générations Genre Santé mentale Sexualité Solidarités

Fin de récré pour la mixité

Supprimer la mixité scolaire pour tendre vers davantage d’égalité femmes-hommes, l’idée semble saugrenue et paradoxale ? 

Clicky