BrochureÉgalité entre femmes et hommesFamilles
21.11.2021

Monoparentalité : les femmes jugées plus sévèrement ?

Depuis les années soixante, le nombre de familles monoparentales n’a cessé d’augmenter. Dans leur grande majorité, les familles monoparentales ont essentiellement à leur tête des femmes. Et, très souvent, elles constituent une population à risque de vulnérabilité socio-économique élevée.

20211028 Broch Monoparentalite Cs Hd 3

Certes, actuellement les mamans solos ne subissent plus la honte et l’opprobre sociales qu’ont eu à affronter les mères célibataires d’autrefois. Mais un examen attentif de leur quotidien révèle qu’elles restent en butte à de multiples difficultés.

En effet, les mères célibataires (qui ont participé à la brochure) témoignent faire toujours l’objet de préjugés, de stéréotypes et de stigmatisations de la part de différentes institutions, de leurs proches, de leur entreprise. Dans le regard des autres, les mamans solos, comme les papas solos d’ailleurs, restent encore souvent… une bizarrerie sociale ! Dans d’autres pans de la société, tout concours encore trop souvent à invisibiliser les mères seules avec enfants. On sait ainsi qu’elles sont, par exemple, toujours victimes de discrimination lors de la recherche d’un logement.

La brochure « Monoparentalité : les femmes jugées plus sévèrement ? » interroge…

  • Concernant les familles monoparentales, dans quelle mesure les mentalités ont-elles réellement évolué ?
  • Le principe de l’universalisme entre père et mère ne peut-il être aussi porteur d’inégalités ?
  • Dans les situations de conflits et de violences, les procédures de médiation, comme le dit la Convention d’Istanbul, ne devraient-elles pas cesser d’être proposées ?
  • Les ex-conjoints violents et/ou harcelants peuvent-ils avoir les mêmes droits ?
  • La justice peut-elle fermer les yeux sur des réalités de violence au nom de l’égalité homme-femme ?
  • Quelque part en route, n’oublierait-elle pas l’intérêt et le bien-être de l’enfant, victime collatérale des violences conjugales ?

Séparation et garde d’enfants

Au sein d’une famille, à l’heure actuelle, quand les parent divorcent ou se séparent, la question de la garde des enfants peut vite devenir épineuse, particulièrement quand il existe des faits de violence et/ou de harcèlement.  À cet égard, le traitement de nombreuses mamans solos par les tribunaux est assez interpellant. En effet, dans ce domaine, la voix des mères semble ne pas être entendue.

En Belgique, la loi du 18 juillet 2006 veut que l’hébergement soit égalitaire entre les pères et les mères, au moins dès que l’un en fait la demande. En termes d’égalité entre les femmes et les hommes, l’objectif de cette mesure se défend. Cependant, dans les cas de violence et de harcèlement, cette loi permet aux pères de demander la garde égalitaire le plus souvent pour continuer d’exercer une domination sur leurs ex-conjointes. Pour pallier aux limites de cette loi, la Belgique a ratifié la Convention d’Istanbul en 2016 dans l’objectif de lutter contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique. Sauf que celle-ci est rarement respectée.

Certains témoignages de mères confrontées à la justice montrent également que les magistrat·e·s méconnaissent les réalités des personnes qui se présentent devant eux. Lorsque les femmes sont issues de milieux plus favorisés culturellement et socio-économiquement, par exemple, les violences sont alors camouflées et les femmes ne sont pas crues. Les contacts des femmes d’origine étrangère avec les tribunaux de la famille, ainsi qu’avec les services spécialisés avec lesquels ils travaillent, ont aussi de quoi interroger…

Télécharger l'outil Lire l'outil

La collection Égalité entre femmes et hommes tente de déceler les mécanismes intégrés dans notre société et de faire prendre conscience des inégalités qu’elles engendrent notamment au regard de la qualité de vie et de la santé.

DANS LA MÊME COLLECTION

Sur la même thématique

Liens sociaux
20191213 Img Famillesjevousaime Bd Vf
Familles Normes

Familles, je vous aime

Le modèle classique de la famille a fortement évolué ces dernières décennies. Une évolution qui pose de nombreuses questions. 

Représentations
20190624 Img Lachansontristedesvieuxamants Bd Vf
Familles Normes Santé mentale Sexualité

La chanson (triste ?) des vieux amants

Dans sa nouvelle brochure La chanson (triste ?) des vieux amants, le service d’éducation permanente de l’asbl Question Santé s’interroge sur […]